• Connexion
Asie; Myanmar; Birmanie; Yangon;
© Philip H Coblentz
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Yangon

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Plus connue sous son nom colonial de Rangoun, l'ex-capitale du Myanmar (supplantée depuis 2006 par Naypyidaw, construite plus au nord de toute pièce au milieu de nulle part) est le point d'arrivé obligé de tout voyage en Birmanie. Yangoun demeure malgré tout la ville la plus importante et la capitale commerciale, industrielle et touristique du pays. Une visite de la pagode dorée de Shwedagon est incontournable. Haute de 112 m, son sommet est orné d'une boule en or et incrusté de plus de 2 500 pierres précieuses. Parsemée de lacs et de jardins, Yangon a gardé une ambiance coloniale qui contribue à son charme, alors que la ville n'a pas les gratte-ciel des ses voisines asiatiques. Les curieux iront faire un tour devant la demeure d'Aung San Suu Kyi, la fameuse opposante birmane prix Nobel de la paix, récemment libérée. Les deux hôtels incontournables de Yangon sont le Strand, et le Governor's Résidence.

À voir

La pagode dorée de Shwedagon, célèbre pour son stupa couvert d'or de près de 100 mètres de haut qui abrite huit cheveux de Bouddha, le National Museum, qui accueille de nombreuses expositions retraçant l'histoire du Royaume du Myanmar, le National Gem Emporium & Museum, qui abrite une collection impressionnante de gemmes provenant du Royaume du Myanmar, la pagode Sule, supposée receler un cheveu du Bouddha, la pagode Chauk Htat Gyi qui abrite le plus grand Bouddha couché de Birmanie (78 m de long), la pagode Kaba Aye, dédiée à la paix dans le monde, construite en 1954 pour commémorer le 2 500ème anniversaire de l'illumination de Bouddha, et la pagode Botahtaung.

À faire

Déambuler dans les marchés à Chinatown, celui de Bogyoke Aung San (plus connu sous le nom de Scott Market), le marché Nyaung Pin Lay Plaza, le marché Hledan (le plus typique) ou encore le Mingalar market ; s'offrir un massage birman, poser devant la maison d'Aung San Suu Kyi, où elle fut assignée à résidence pendant de longues années ; une promenade au jardin zoologique, ou autour du lac Kandawgyi (lac artificiel où se trouve le palace Karaweik, reconstitution en béton d'une barque royale dorée, qui abrite un restaurants et des salles de spectacles). En fin de journée, venez donc admirer le coucher de soleil à la pagode de Shwedagon, véritable ville dans la ville. Entre deux visites, faites une pause thé au mythique hôtel Strand, ou au Governor's Résidence. Vous bénéficierez par la même occasion du Wi Fi gratuit au lobby.

Les plus

  • +  La pagode dorée de Shwedagon
  • +  L'atmosphère coloniale de la ville.
  • +  Les lacs et jardins.

Les moins

  • -  La ville est sale et mal entretenue.
  • -  Les embouteillages.
  • -  Les nombreuses grues et échafaudages.
  • -  L'absence de vie nocturne.

À penser

L'infrastructure hôtelière n'étant pas encore très développée, attendez-vous à des prix assez élevés pour un confort plutôt modeste. Ce n'est pas au Strand, l'hôtel mythique de la ville mais qui a besoin d'un coup de jeune, qu'il faut aller, mais au Gouverneur, véritable bijou du label de luxe Orient Express. N'oubliez pas de vous munir d'un répulsif et d'une crème calmante pour les moustiques. Prenez des tongs, c'est plus simple pour se déchausser dans les nombreuses pagodes de la ville ! Sachez enfin que les cartes de crédit ne sont pas acceptées, et qu'il n'y a pas de distributeurs ! Bref, il vaut mieux venir avec du cash... La plupart des commerces et lieux d'animation ferment à 22h : il n'y a pas de vie nocturne. Profitez-en pour vous coucher tôt et profiter de la journée aux premières heures du jour !

À éviter

La période de mousson, qui va de mai à fin octobre, et plus précisément de mai à juillet, la chaleur étant difficilement supportable. La meilleure saison s'étale de novembre à janvier, et particulièrement novembre pour faire les plus belles photos !

À déguster

La base de l'alimentation comprend le poisson, accompagné de riz ou de légumes. Le plat national (mohinga) est composé de pâtés de poisson, vermicelles, coriandre et oignons. On mange également de nombreux plats de crevettes et de fruits de mer. Assaisonnements principaux : le curry, la noix de coco, l'ail et le piment. Les légumes composent la plupart des soupes. Quant aux desserts, on déguste des gâteaux de semoule parfumés à la noix de coco ou des gâteaux aux bananes. Et pour boire, prenez-donc la Myanmar, la bière locale ! A Yangon, nous vous conseillons le Monsoon restaurant and bar, dans un cadre colonial situé à proximité du mythique hôtel The Strand.

À rapporter

Au Bogyoke Aung San Market, on trouve de tout : alimentation, textile, des tongs en toile et bambou, de la laque, des pierres précieuses (jade notamment), des antiquités, des écharpes, des longyis (saron local)... Le sous-sol birman est riche en gisements de rubis, saphirs ou opales. Dans les bijouteries, vous trouverez de très belles pièces, à des prix abordables. Attention aux fausses pierres ! L'artisanat est beau et diversifié : objets en laque, marionnettes plus ou moins anciennes, bronzes de bouddhas ou de musiciens, objets en argent comme des boîtes, des vases ou des timbales. Il est interdit de sortir du pays, des antiquités et des objets religieux anciens. Ne partez pas sans quelques cheerots (les cigares birmans), fabriqués à la main. Du thanaka (une pâte cosmétique couleur crème d'origine végétale couramment utilisée en Birmanie sur le visage pour se protéger du soleil).
Birmanie : Découvrez les villes
  • Naypyidaw Asie; Myanmar; Birmanie; Naypyidaw;
  • Bagan Bagan
  • Mandalay Mandalay
  • Ngapali Asie; Myanmar; Birmanie; Ngapali;
  • Lac Inle Asie; Myanmar; Birmanie; Lac Inle;