• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur

Informations Pratiques Birmanie

  • Birmanie
    © iStockphoto.com / Uschools
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Birmanie
Birmanie  : les chiffres clés

Superficie : La superficie du Myanmar (ex-Birmanie) est de 676 578 km². km2

Population : Le Myanmar (ex-Birmanie) compte 48,34 millions d'habitants. habitants

Décalage Horaire : + 5 h hiver/+ 4 h été.

Birmanie : Informez-vous avant de partir !

Vol

Il n'existe pas de vol direct Paris-Yangon. Durée du vol Paris-Bangkok : 11 h 30 en A 380 avec Thai Airways, puis 1h25 entre Bangkok et Yangon. Distance : 11 000 km. A l'exception notable de la compagnie italienne Blue Panorama et de la compagnie allemande Condor (basée à Francfort), seules les compagnies asiatiques desservent Yangon. Singapore Airlines assure notamment un vol quotidien via Singapour, tandis que Korean Air assure 4 vols par semaine via Séoul. On peut également passer par Malaysia Airlines via Kuala Lumpur et Vietnam Airlines via Hanoï et Hô Chi Minh Ville. La solution la moins chère est de prendre la compagnie Qatar Airways, qui assure 5 liaisons par semaine via Doha. La connexion est rapide et on ne revient pas en arrière ! Autre possibilité, Flydubai. Myanmar Airways International est la compagnie nationale.

Aéroports

L'aéroport international Mingaladon de Yangon est situé à 20 km au nord de la ville. Les formalités de douane se déroulent généralement sans encombre. L'importation de téléphones portables et de matériel informatique étant interdite, vous devez les déclarer et les laisser en consigne jusqu'à votre départ. Pour vous rendre en ville, les services d'un taxi officiel vous coûteront environ 4 USD. Pas de bus depuis l'aéroport pour le centre-ville. Par ailleurs, un second aéroport est en construction sur un site neuf fois plus grand que l'actuel, à environ 80 kilomètres du centre de Yangon. Il faudra attendre 2016 pour sa mise en service. De son côté, l'actuel aéroport sera rénové.

Sécurité

Dernière minute

Les combats entre les forces de sécurité birmanes et des groupes armés ont lieu dans le nord de l'État Rakhine (Arakan), près de la frontière avec le Bangladesh depuis le 25 août 2017. Cette zone est formellement déconseillée aux voyageurs depuis plusieurs années, mais ces violences ont aggravé les tensions inter-communautaires, en particulier dans la capitale régionale, Sittwe. Dans ce contexte, le ministère des Affaires Etrangères recommande de ne pas se rendre dans le centre de l'État Rakhine, y compris dans la ville de Sittwe, jusqu'à ce que la situation soit stabilisée.

Les autorités birmanes ont décidé le 22 décembre 2016 ne plus délivrer aux étrangers, jusqu'à nouvel ordre, d'autorisation spéciale d'accès à la ville de Mogok (région de Mandalay). Les touristes qui avaient prévu de se rendre dans cette ville sont invités à prendre l'attache de leur agence de voyages afin de modifier leur itinéraire.

Le cabinet Geos, spécialiste de la gestion et de la prévention des risques, vient de publier sa carte des risques sécuritaires pour 2014. La Birmanie a vu sa note passer de " haut risque " (4 sur 5) à " risque sensible " (3 sur 5). Elle bénéficie ainsi du processus de détente depuis 2011, qui s'accompagne d'une baisse des tensions armées avec les mouvements indépendantistes.

Le Quai d'Orsay appelle les ressortissants français à faire preuve de la plus grande vigilance s'ils se rendent dans les États de Môn et de Kayin(Karen). L'accès aux Etats chins et kayahs est actuellement interdit, et il est vivement déconseillé de s'approcher des zones frontalières du territoire karen avec la Thaïlande. Tout déplacement dans le nord de l'Etat Rakhine, en particulier dans les districts de Maungdaw et Buthidaung, est formellement déconseillé. L'ensemble de l'Etat Arakan est déconseillé par le Quai d'Orsay, sauf raison impérative, à l'exception de la station balnéaire de Ngapali, sous réserve de s'y rendre par voie aérienne jusqu'à l'aéroport de Thandwe, tout proche. Vous pouvez consulter la liste des zones à accès restreint, à l'ambassade de France. En clair, plus de la moitié du territoire est fermée aux touristes.

Dans tous les cas, il est vivement recommandé aux voyageurs se rendant dans la station balnéaire de Nagpali de venir en avion (le trajet en voiture depuis Yangon est interminable et les routes peu praticables) et d'effectuer un trajet direct entre leur hôtel et l'aéroport de Thandwe, sans passer par cette ville où un couvre-feu a été instauré de 18h00 à 06h00.

Soyez vigilants dans les quartiers musulmans de Bago, Yangon, Mandalay, Moulmein, Pye (Prome), Pyauwbwe et Toungoo. Les explosions survenues depuis le week-end du 12 octobre 2013 dans la région de Bago et à Yangon, y compris dans un hôtel international (le Traders), rappellent que la situation politique reste tendue en Birmanie. Cela dit, les zones touristiques sont sûres.

La plupart des circuits organisés passent par Yangon (l'ancienne capitale de la Birmanie jusqu'à 2005), Mandalay (centre culturel et religieux du bouddhisme), Bagan (célèbre site archéologique classé par l'Unesco) et le lac Inlé et ses villages lacustres.

Langue

La langue officielle est le birman. Les minorités ethniques utilisent 126 langues et dialectes. L'anglais et le chinois sont également parlés.

Formalités et visa

Auparavant, les visas pour la Birmanie n'étaient délivrés que par l'ambassade à Paris. Ensuite, il a été possible de les obtenir à l'arrivée à l'aéroport de Yangon et Mandalay. Le formulaire à remplir est distribué par les compagnies aériennes. Désormais, une troisième possibilité s'offre aux voyageurs : la réservation par Internet sur le site du ministère de l'immigration birman, désormais disponible en français. Il faut donner son numéro de passeport, des informations personnelles, le nom et le numéro de l'agence le cas échéant, et une photo. Depuis le 1er avril 2018, le e-visa tourisme, baptisé Express Service, s'obtient en 24 heures (contre trois jours auparavant), moyennant 56 dollars (contre 50 dollars pour le délai normal). Il suffit ensuite de retirer directement son visa à l'arrivée en Birmanie, à l'aéroport de Yangon, muni de l'e-mail d'acceptation.

Pour obtenir son visa à l'arrivée dans le pays, il faut être en possession de son passeport valide six mois après la date du retour, de son billet d'avion retour et d'une somme d'au moins 300 dollars en liquide. Le visa coûte 70 euros. Le visa touristique n'est valable que 28 jours sans possibilité de prolongation. Vous devez fournir : 3 photos, 2 formulaires de demande de visa ainsi qu'un formulaire d'arrivée au Myanmar, le tout dûment complété.

Si vous avez réservé votre visa par Internet, vous devez présenter votre email d'acceptation à la douane à l'aéroport pour récupérer votre visa (celui-ci est à pré-payer en ligne et coûte 10 dollars de plus).

Religion

La religion officielle est le bouddhisme theravada (89 % de la population). On trouve également une minorité de chrétiens (3 %) et de musulmans (3 %). Les Karen et les Chin ont été christianisés au XIXe siècle.

Monnaie

L'unité monétaire est le kyat (MMK) : prononcer tchat.
Les transactions par cartes de crédit (Visa, American Express, Eurocard MasterCard) longtemps impossibles, sont désormais pratiquées dans certains hôtels de luxe et bijouteries, depuis l'allégement des sanctions américaines. Cela reste encore rare malgré tout, même si cela devrait s'améliorer les prochaines années. Munissez-vous, de préférence avant votre arrivée, de dollars US en espèces et en petites coupures, neuf, non déchiré et non marqué. Attention, ils sont très strictes la-dessus, même plié dans votre portefeuille, on peut vous le refuser ! (expérience vécue). Par contre, le dollar n'est plus accepté depuis novembre 2015 : il faudra les changer contre les Kyats, la monnaie locale.
Sur place, vous obtiendrez les meilleurs taux dans les commerces affichant "FEC Exchange".
Horaires des banques : de 10 h à 14 h en semaine et de 10 h à 12 h le samedi. Bonne nouvelle cependant, depuis 2013, le groupe Western Union propose ses services de transfert d'argent au Myanmar. De même, les distributeurs automatiques (délivrant uniquement des kyats) acceptent désormais les cartes MasterCard et Visa, notamment à Yangon et Mandalay. Le nombre de distributeurs va s'étendre à de plus en plus de villes.

Circulez sur place

Un voyage dans le temps vous attend dans cette contrée où le char à bœuf est encore un moyen de locomotion familier, et où les déplacements se font en petits avions ATR pour pallier l'absence de routes vraiment praticables ! Des vols quotidiens sont assurés pour des destinations comme Yangon, Mandalay, Nyaung U (Bagan), Thandwe (Nagpali), et Hého (le lac Inle), avec les nombreuses compagnies locales : Air Mandalay, Air Bagan, Yangon Airways... chaque spot touristique a sa compagnie ! Il y a également Myanmar Airways International et Shwe Myanmar (Golden Myanmar) : la moins chère. La nouvelle venue, Air KBZ, est l'une des plus fiables, disposant d'une flotte de six ATR-72 à hélices, dont deux ATR 72-600 flambant neufs venus de France. Asian Wings fait également partie des petites dernières. Il n'empêche que les horaires sont aléatoires et qu'il faut confirmer la veille ! Par ailleurs, la première compagnie low-cost du Myanmar, Golden Myanmar Airlines, vient de débuter ses vols en janvier 2013. Mandalay-Yangon a été la première liaison de la compagnie avant le lancement de vols vers Singapour et Bangkok.
Le bateau est très bon marché, mais très inconfortable et lent. Un service de bateaux modernes et rapides a été mis en place, entre Mandalay et Bagan, avec notamment le fameux "Road to Mandalay", du groupe Orient Express.
Les bus sont lents et inconfortables, mais très bon marché.
Evitez le train, le pire des moyens de transport, le plus long et le moins sûr... et en plus, ce n'est pas donné !
Location de voiture avec chauffeur (obligatoire) : les voitures sont généralement fiables et bien entretenues. Petite curiosité : on conduit à droite, et le volant est à droite ! Il s'agit de véhicules d'occasion importés du Japon, de Thaïlande ou de Singapour... Le prix comprend l'essence, le chauffeur et les péages. Il varie de 50 à 100 USD par jour, en fonction du type de véhicule, du nombre de places et de l'agence qui loue. De toute façon, les étrangers n'ont pas le droit de conduire une voiture de location : il faut un chauffeur.
Dans les villes, vous avez le choix entre les taxis, taxis-scooters, vélos porteurs et camionnettes-taxis. A Yangon, le trafic est épouvantable : c'est l'embouteillage permanent !

Santé

Aucun vaccin n'est obligatoire. Il est cependant conseillé de faire la mise à jour des vaccins DT-polio, hépatites A et B. Pour les séjours prolongés en zone rurale, faire les vaccinations contre la fièvre typhoïde, l'encéphalite japonaise et la rage. Ne vous baignez pas dans les eaux stagnantes et buvez uniquement de l'eau en bouteille (décapsulées devant vous) ou stérilisée. Suivez un traitement antipaludéen (la région frontalière avec la Thaïlande est classée zone 3). N'oubliez pas de vous munir d'un répulsif et d'une crème calmante pour les moustiques.

Electricité

La destination est alimentée en 220 V. Il est préférable d'acheter un adaptateur universel avant de venir en Birmanie, car on trouve encore de nombreuses prises anglaises à trois broches, même si ce n'est pas le cas partout. Vous pouvez toujours demander à la réception de l'hôtel de vous en prêter, ou en acheter un au supermarché du coin.

Volume d'afflut touristique

3,5 millions de touristes se sont rendus en Birmanie en 2019 (+3,1%/2018). La capitale Yangon a attiré à elle seule 365 000 touristes (+ 22 %/2010) en 2013. Les Thaïlandais arrivent en tête (environ 204 539), devant les Chinois (environ 147 977), les Japonais (90 312), les Américains (69 815) et les Sud-Coréens (63 715). Les Français arrivent juste après, en 6ème position, premier marché européen avec 43 218 visiteurs en 2019 (+3%/2018), devant les Britanniques (environ 24 000).

Impôts et pourboires

Les prix des hôtels et restaurants touristiques comprennent une taxe de 10 % et parfois un service de 10 %, inclus. Depuis fin 2017, les voyageurs doivent payer une taxe d'un US$ par nuit passée dans les hôtels ou les maisons d'hôtes du pays et ce, afin de financer les activités de promotion touristique du pays.

Téléphone

Pour appeler de la France au Myanmar : composez le 00 + 95 + indicatif de la ville sans le 0 (Yangon : 1 ; Mandalay : 2 ; Akyab : 43 ; Bassein : 42) + numéro du correspondant.
Du Myanmar vers la France : composez le 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial. Attention, aucun réseau de téléphone portable ne fonctionne.

Birmanie : toutes les adresses utiles du pays

Avant de partir


Ambassade du Myanmar

60, rue de Courcelles,
75008 Paris.
Tél. : 01 56 88 15 90
Fax : 01 45 62 13 30
, me-paris@wanadoo.fr

Services consulaires du Myanmar (pour la délivrance de visas) : 73 boulevard Pereire, 75017 Paris. Tél. : 01 45 75 70 07 ou 09 66 86 80 68.


Sur place


Ambassade de France
102 Pyidaungsu Yeiktha road, BP 858, à Yangon.
Tél. : (95 1) 281 759.
Fax : (95 1) 287 759.
www.ambafrance-mm.org

Myanmar Travel and Tours (MTT)
77-91 Sule Pagoda Road, à Yangon (centre-ville).
Tél. : (95 1) 252 859/378 376.
Fax : (95 1) 254 417.
Ouvert tous les jours, de 8 h à 19 h 30. C'est l'office du Tourisme officiel. On peut y acheter ses billets d'avion et de train.

Ministère des Hôtels et du Tourisme : Building No. (33), Nay Pyi Taw.

Ailleurs sur la planète
Birmanie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture