• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Visiter - Bhoutan

Contrôlée par l'obtention d'un visa, l'entrée des touristes au Bhoutan est scrupuleusement vérifiée par les autorités de ce petit pays. Peu connue, rien que le nom de la destination fait rêver. Les infrastructures hôtelières ne sont pas ici très développées, tant mieux, on ne vient pas au Bhoutan pour séjourner dans un complexe surchargé. Le pays bénéficie d'une nature incroyablement intacte grâce notamment à la préservation de ses forêts. Une belle excuse pour commencer un trekking dans la jungle et se lancer ensuite vers l'ascension de l'Himalaya, dont les pics culminent à plus de 7 500 mètres d'altitude. Les villes du pays sont également un passage incontournable pour cause de constructions n'appartenant pas à l'architecture traditionnelle. La culture bhoutanaise est riche de traditions ancestrales, basées essentiellement sur la religion bouddhiste. Cette dernière se fait également ressentir dans l'architecture religieuse, d'inspiration tibétaine.

  • Asie, Bhoutan, dzong, Punakha, fête, Drupchen, danseur, danse, masque,
    Bhoutan
    © Arnold Zimmer / 123RF
Cindy Neves
Cindy Neves Expert destination Bhoutan

Les paysages

Peu de voitures, pas de déforestation sauvage : ce qui frappe d'entrée le visiteur, c'est la pureté de l'air et la qualité de l'environnement. Car au prix de règles strictes, le royaume a su préserver ses somptueux paysages quasi intacts. La forêt couvre encore près des trois quarts de la surface du pays et les espaces, façonnés par la main de l'homme dans les vallées, alternent avec les terres d'altitude isolées, où les drapeaux de prières qui flottent au vent sont les seuls témoins de la civilisation. Les cimes enneigées de l'Himalaya ne sont jamais très loin mais l'étagement géographique du pays, qui s'élève à mesure que l'on s'éloigne de la frontière indienne, lui confère des paysages bien spécifiques.

Architecture religieuse

A des années-lumière de l'activité touristique intense qui a dénaturé des villes himalayennes comme Katmandou au Népal, le Bhoutan oeuvre activement à la conservation des modes de construction traditionnels. Un décret royal oblige d'ailleurs les villageois à respecter le style des maisons bhoutanaises, dont la partie supérieure en bois est souvent décorée de motifs colorés. D'inspiration tibétaine, l'architecture religieuse est un enchantement. On ne compte plus les chortens, ces édifices symbolisant les cinq éléments, qu'on érige en mémoire d'un lama ou pour protéger le voyageur des mauvais esprits. Ils doivent toujours être contournés par la gauche. Les lhakangs (temples) se distinguent des habitations par une large bande rouge qui orne la partie supérieure des murs. Mais les constructions les plus imposantes dominant les vallées sont, sans conteste, les seize dzongs (monastères-forteresses) répartis sur l'ensemble du territoire, qui renferment à la fois la communauté monastique de la région et les bureaux de l'administration.

Les fêtes religieuses

La vie des Bhoutanais est intrinsèquement liée au bouddhisme. De même, l'artisanat, la musique et les danses sont des oeuvres religieuses à part entière et n'ont donc pas, comme en Occident, de fonctions esthétiques. Les non-initiés n'y verront sans doute que la beauté et la finesse des représentations ou encore la grâce et la richesse des costumes des danseurs. Les nombreuses fêtes du calendrier lunaire sont l'occasion inespérée de pouvoir observer la vivacité de cet héritage religieux.

Ailleurs sur la planète
Bhoutan : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture