• Belize, L'Araçari de Beauharnais
    © Mariusz Blach / 123RF
    L'Araçari de Beauharnais
  • Belize, Le grand trou bleu
    © iStockphoto.com / Mlenny
    Le grand trou bleu
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage au Belize entre plages et forêts tropicales

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter Fiche Profil

Petit bijou d'Amérique Centrale, le Belize est prisé pour ses lagons turquoises et ses dizaines de petites îles toutes plus attirantes les unes que les autres, les " cayes ". A l'intérieur des terres, la jungle luxuriante qui vient déborder sur les plages éclatantes abrite des trésors d'architecture maya qui n'ont pas fini de vous ravir.

Avant de partir

Le Belize est un véritable éden, niché entre le Guatemala et le Mexique, sur la côte Atlantique de l'Amérique latine. Ancien repère de pirates, le pays a été colonisé par les Anglais par la suite, et renommé pour un temps le Honduras britannique. Le paradis des flibustiers d'antan a gagné son indépendance en 1981, et il est devenu au fil des années une destination touristique de plus en plus prisée.

A l'ouest de l'une des barrières de corail les plus importantes au monde, les célèbres Cayes du Belize vous accueilleront dans leurs lagons bleu azur. Ces petites îles sont tellement plates qu'il arrive à certaines d'entre elles de disparaitre provisoirement pendant les ouragans. Avec leurs plages de sable blanc et leur saisissante végétation abritant une biodiversité abondante, elles constituent une destination de rêve, que ce soit pour les grands budgets avec les resorts de luxe très onéreux, ou les portemonnaies plus petits. Les quelques centaines d'habitants dans les deux îles principales, Caye Caulker et Ambergris Caye, vivent de la pêche et du tourisme. Le mode de vie des béliziens insulaires reflète la simplicité et la joie de vivre des tropiques. Un lieu de choix pour tous les passionnés de plongée et de snorkeling, les excursions durant la journée ou la demi-journée. La visibilité marine atteint plusieurs dizaines de mètres.

Le récif corallien qui encercle les îlots est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Les coraux qui s'étendent sur près de 295 Km parviennent aujourd'hui à se développer, malgré la température extrêmement élevée de l'eau due au phénomène climatique El Niño, qui vient s'ajouter aux activités néfastes de l'homme. De nombreuses réserves marines ont été créées dans le but de les protéger.

La forêt tropicale domine cet étonnant pays, jusqu'à la chaîne de montagnes locale, les montagnes Mayas. Plusieurs espèces d'animaux rares comme les colibris, les singes noirs hurleurs, les tapirs ou les jaguars y ont élu domicile. Dans ce fragment de l'immense jungle du Péten, grottes témoins de rituels mayas ancestraux, cascades et rivières idéales pour la pratique du canoé feront le bonheur des randonneurs aventureux (accompagnés d'un guide bien sûr). Le climat tropical humide permet également à une végétation luxuriante de se développer (acajous, cèdres...).

Les visites de vestiges de la culture maya enrichiront votre voyage. Partez à la découverte de magnifiques ruines comme celles de Xunantunich parmi les plus accessibles, ou celles de Lamanai, l'un des sites les plus anciens. Le temple Caana (palais des cieux), la plus haute des constructions antiques de Belize, s'élève à 43m et se trouve à Caracol, le royaume autrefois le plus puissant.

La pluralité culturelle du pays traduit l'héritage historique des siècles précédents. Largement métissée, la majeure partie de la population est noire, descendante des esclaves autrefois capturés par les anglais. Le mélange de la culture créole et britannique détonne, particulièrement à Belize City, ancienne capitale plutôt fascinante. L'actuelle capitale, Belmopan, fait quant à elle davantage penser à un immense quartier résidentiel plutôt paisible qu'à une grande ville.

L'écotourisme s'est épanoui de manière presque innée au Belize. Une multitude d'hébergements durables sont proposés aux touristes, ainsi que des visites des parcs nationaux et des réserves naturelles. Les béliziens ont très tôt compris que la richesse de leur pays méritait d'être préservée.

Conseils de la rédaction

Evitez de limiter votre découverte du Belize aux " cayes " (petites îles). Vous passeriez à côté de l'essentiel. Dans votre programme, prévoyez au moins un site archéologique et une réserve naturelle, avant d'aller explorer les fonds marins du lagon.

Le marchandage est de rigueur sur les marchés, car les prix affichés excèdent largement la valeur des objets.

L'autorisation de séjour est délivrée à la douane. Celle-ci est valable un mois, mais vous pourrez la prolonger si vous le souhaitez pour une vingtaine d'euros tous les mois. Il n'y a pas de taxe d'entrée, en revanche, une taxe de sortie vous sera demandée.

La température au Belize est élevée, excepté bien sûr dans les montagnes. La période de l'année conseillée pour s'y rendre est assez restreinte, de janvier à avril. Si vous souhaitez profiter des tarifs de la basse saison, préférez les mois de juin ou de novembre, pendant lesquels les risques de fortes pluies sont moins élevés.

Côté festivals, un carnaval plutôt spectaculaire a lieu à la fin du mois de février et au début du mois de mars. Défilés de chars à travers les villes, danses traditionnelles, déguisements farfelus... les festivités sont particulièrement vibrantes dans le nord du pays, et plus particulièrement du côté de San Pedro.

Le coût de la vie est un peu plus élevé que dans les pays voisins, principalement à cause du tourisme. Comptez entre 25 ? et 60 ? pour une chambre double, et entre 6 et 12 ? pour un repas. Ces prix restent bien sûr raisonnables par rapport aux tarifs européens.

Les plus

  • +Le Belize est une destination hors des sentiers battus, donc peu fréquentée par les touristes.
  • +Le pays associe des richesses naturelles et archéologiques.
  • +Les îlots rocheux et la barrière de corail sont d'une beauté sans égale.

Les moins

  • -La saison touristique est réduite en raison du climat.
  • -Les infrastructures hôtelières sont encore limitées.
  • -Il n'existe pas de vols sans escale depuis la France, ni même depuis l'Espagne.

Tradition

La population est en majeure partie chrétienne, même si de nombreuses minorités sont représentées avec des bouddhistes, hindouistes, mennonites... Ces derniers sont les représentants d'une confession chrétienne et vivent dans des communautés isolées, leur mode de vie se rapprochant de celui des amish aux Etats-Unis. Preuve de la richesse culturelle du pays et de sa diversité ethnique, on trouve encore au Belize certains rituels traditionnels mayas.

L'influence de cette culture maya sur de nombreux aspects du patrimoine artistique est palpable. C'est le cas pour l'architecture, dont vous pourrez découvrir les vestiges sur les nombreux sites archéologiques. L'architecture espagnole importée par les conquistadors est également très présente.

On trouve des Marimbas, sortes de grands xylophones, comme dans plusieurs pays d'Amérique latine. Les Béliziens combinent le son de cet instrument à celui de la guitare, de la basse ou de la batterie pour jouer de la musique mestizo, créole, garifuna, aux rythmes calypso...

Cuisine

La cuisine bélizienne est simple, mais de qualité. Les plats traditionnels se composent de riz et de haricots rouges accompagnés de porc ou de poulet. Sur la côte, goûtez aux poissons (daurades, requins) et aux fruits de mer (crevettes, langoustes, homards). Le Coleslaw, une salade de choux et de carottes, accompagne souvent le plat principal.

Pour les petites faims, les gâteaux, petits pains (dont le pain à la banane) et sandwichs sont nombreux. La bière locale est bonne, mais n'oubliez pas de la demander glacée, car on la sert souvent à température ambiante. Côté alcools forts, ce sont sans surprise le rhum et l'aguardiente, un alcool réalisé à partir de canne à sucre, qui sont le plus appréciés.

On retrouve au Belize l'influence de la cuisine internationale, avec des plats créoles, mexicains (burritos, fajitas, ceviche...) ou même américains avec les burgers assez courants. Les béliziens prennent leurs repas plus tôt que nous. Les restaurants le soir servent de 17h00 à 21h00 à peu près.

Souvenir et artisanat

On peut rapporter des textiles indiens tissés à la main, des poteries en terre cuite brute ou émaillée et des masques en bois. Evitez en revanche d'acheter des objets en écaille (peignes, bijoux), pour ne pas contribuer à la disparition des tortues marines. Les commerces sont ouverts de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h en semaine.

À visiter

Les basses terres , Les plaines du Belize , Belize
Les basses terres
Les paysages, amérique centrale amérique bélize réserve Mountain Pine Ridge forêt parc rainforest rivière.
La réserve de la Mountain Pine Ridge Forest
Les monts Mayas , Belize
Les monts Mayas
Belize : Que visiter