• Antilles, néerlandaises, caraïbes, caraibes, mer, aruba, flamingo, flamand, rose, oiseau, faune, animal, amérique
    © iStockphoto.com / Sergey02
    Baignade à Aruba parmi les flamands roses

    A Aruba, il n'est pas rare de se baigner en compagnie de flamands roses qui ne sont pas toujours craintifs, contrairement à leurs cousins d'Europe ou d'Afrique.

  • Antilles, néerlandaises, caraïbes, caraibes, mer, aruba, amérique
    © iStockphoto.com / Agustavop
    Aruba et ses couleurs
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Aruba, Bonaire, Curaçao : voyage aux ABC Islands

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

D'ouest en est, Aruba, Curaçao et Bonaire. Voilà les ABC Islands. Trois anciennes colonies des Pays-Bas à quelques encablures des côtes vénézuéliennes au sud de la mer Caraïbes. L'héritage colonial néerlandais et espagnol, la mixité de la population descendant majoritairement des anciens esclaves africains et la proximité de l'Amérique latine en font des îles festives et très métissées.

Avant de partir

Ce n'est pas parce qu'elles sont peu connues des Français qu'Aruba, Curaçao et Bonaire ne sont pas des destinations touristiques. Les bateaux de croisière y défilent tout l'hiver.

Avec un climat nettement plus sec que celui de l'arc antillais, les ABC présentent aux visiteurs un visage bien différent. Landes et cactus y remplacent la forêt tropicale humide faisant de ces trois îles une destination bien à part dans la mer Caraïbes.

A comme Aruba. C'est l'île la plus occidentale, la plus sèche et la plus peuplée des trois. Aruba est aujourd'hui un état automne, le roi des Pays-Bas en reste le chef d'état symbolique, mais elle a depuis 1986 son destin en main. Autour du port-capitale Oranjestad, Aruba est très urbanisée et offre le visage d'une suite ininterrompu d'hôtel le long de belles plages sur la majeure partie de sa côte ouest. Moins abritée et surtout beaucoup plus rocheuse, la côte est reste assez sauvage. On y trouve notamment le parc national d'Arikok qui protège des paysages volcaniques érodés, des cactus endémiques et de nombreux oiseaux.

B comme Bonaire. A l'opposé, plein est, Bonaire est la plus sauvage et la moins aride des trois îles. Et contrairement à Aruba, Bonaire est restée une commune néerlandaise, même si sa situation ultramarine lui confère un statut différent de celui d'Utrecht ou de Groningen. Destination nature, il ne faut pas y manquer les paysages étonnants et les flamants roses des salines de Pekelmeer qui occupent le quart sud de Bonaire, les iguanes et perroquets endémique du parc naturel Washington-Slagbaai ou encore le superbe lagon, un paradis pour plongeurs.

C comme Curaçao.Au centre, c'est Curaçao, l'île au nom le plus familier à nos oreilles et la plus grande des trois. Elle doit sa notoriété internationale à la liqueur d'orange que les Hollandais y fabriquaient. Comme Aruba, elle est devenue un état autonome (en 2010, lors de la dissolution des Antilles néerlandaises dont elle était la capitale).

Curaçao abrite depuis le 17e siècle la plus importante communauté juive des Caraïbes et l'île fut longtemps un port commercial de 1er plan, incontournable étape entre l'Amérique du Sud et les Pays-Bas, le centre mondial du commerce du cacao et du tabac aux 17 e et 18 e siècles. Un passé qui offre aujourd'hui à Willemstad, la capitale de Curaçao, un beau patrimoine urbain, une sorte d'Amsterdam sous les cocotiers dont les quartiers historiques de Punda et Otrobonda sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco.

L'agglomération de Willemstad occupe l'essentiel du sud de l'île. Au nord, la côte ouest offre de très belles plages alors que la côte est, moins abritée et rocheuses reste sauvage.

Un voyage aux ABC Islands, c'est l'occasion de s'immerger dans ces Caraïbes méconnus, trois îles aux destins liés mais différents dont l'américanisation ne doit pas gâcher un patrimoine historique et naturel qui reste fascinant.

Conseils de la rédaction

Très fréquentées par les Nord-Américains, ces trois îles ne sont pas des destinations d'aventure. Même si leurs noms exotiques sont peu connus en France, vous arrivez en terrain très balisé ! C'est très vrai sur la très touristique Aruba, - un peu - moins à Bonaire et Curaçao.

Car si elles sont très proches et partagent une histoire commune, il ne faut pas croire qu'Aruba, Curaçao et Bonaire sont identiques. Aruba, plus petite mais densément peuplée est avant tout célèbre pour ses plages de sable blanc. Curaçao et sa capitale Willemstad furent le centre opérationnel des corsaires néerlandais puis de la communauté juive aux Caraïbes et gardent le plus beau patrimoine historique. Bonaire, moins peuplée, est avant tout à visiter pour ses splendides lagons.

Enfin, il faut savoir que si les îles sont encore attachées au Royaume des Pays-Bas, le néerlandais n'y est parlé que par 2% de la population qui parle essentiellement l'anglais et le papiamento (créole propre aux trois îles dont les origines viennent du portugais).

Que mettre dans sa valise ? : Tout dépend du voyage que l'on souhaite faire mais, à l'évidence, les impératifs sont : maillot de bain, serviette, couvre-chef, lunettes de soleil et crème solaire ! De bonnes chaussures de marche sont aussi à prévoir pour découvrir les parcs naturels très rocailleux.

Les plus

  • +Les bonnes infrastructures touristiques
  • +Le large choix d'activités nautiques facilement praticables

Les moins

  • -Des îles très touristiques à l'ambiance nord-américaine
  • -La complexité de l'accès depuis la France

Tradition

Les ABC Islands sont très métissées. Les influences coloniales - néerlandaises et portugaises - et caraïbes s'y mêlent allègrement dans la culture d'une population avant tout issue des descendants des esclaves. La proximité de l'Amérique du Sud et en particulier du Venezuela marque aussi une empreinte de plus en plus importante dans le mode de vie des habitants.

Langues (le papiamento, l'anglais et de plus en plus l'espagnol), cuisines, pratiques religieuses, danses et musiques locales sont le reflet de ce joyeux mélange.

Comme dans toute la Caraïbes, musique et danse occupent une place importante dans le quotidien. Les chants et danses issuent de la tradition des esclaves y côtoient les merengue, salsa et reggae ainsi que le calypso qui vient des voisines Trinidad et Tobago.

Cuisine

Entre Caraïbes et Américaine latine, la cuisine traditionnelle de ces îles est métissée et épicée et mais on trouve aussi des plats européens, néerlandais comme espagnols et portugais et bien sûr de nombreux fast-food, saladeries et autres pizzerias.

Et bien sûr à Curaçao, impossible de passer à côté de la fameuse liqueur bleue à laquelle l'île a donné son nom (sa couleur étant due à un colorant, on la trouve sous les tons). Elle est fabriquée à partir de petite oranges vertes originaire de l'île.

Souvenir et artisanat

Touristiques et très fréquentées par les Nord-Américains, Curaçao, Bonaire et surtout Aruba raviront les serials shoppers. Les malls, les boutiques, les petits marchands sur la plage... le choix est large et les prix sont nettement inférieurs à ceux pratiqués en Europe, notamment sur le high-tech. La plupart des boutiques sont ouvertes de 9h à 18h30 du lundi au samedi.