Afrique; Algérie; Oran; Murjajo; montagne; Saint abdelkader sidi; téléphérique; mer; route; arbre; port; bateau;
© Zohra Bouchiba / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Un voyage à Oran pour humer tous les parfums de l'Algérie

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Surnommée " la radieuse ", Oran, capitale d'Oranie et deuxième ville d'Algérie, charme ses visiteurs grâce à ses nombreux sites historiques, culturels et surtout religieux. Elle est également l'une des villes les plus importantes de la région du Maghreb, notamment grâce à un développement rapide durant la colonisation française, et même après l'indépendance, où la ville reste toujours le cœur financier, industriel et commercial de l'Ouest algérien. Les touristes ne pourront qu'être subjugués par l'architecture oranaise et ses monuments, tels que la Chapelle Santa Cruz, construite par la France au XIXème siècle, sur le mont Aïdour, et qui offre, par conséquent une vue imprenable sur Oran.

Venez contempler la porte d'Espagne, datant du XVIème siècle, dans le quartier de Sidi El Houari. Vous pourrez également admirer la Cathédrale du Sacré Cœur, la Mosquée du Pacha, ou encore l'Église Saint Louis, qui sont autant d'autres bâtisses qui rendent Oran immanquable dans un voyage en Algérie, car la ville garde les vestiges de son passé, essentiels pour comprendre son histoire et sa culture.

Oran est partagée entre la mer Méditerranée au Nord et la montagne de l'Aïdour à l'Ouest qui culmine à 420 mètres. Ces deux atouts offrent un grand nombre de possibilités aux visiteurs, qui peuvent donc choisir entre différentes activités de plein air et ce, dans un cadre exceptionnel. En effet, les plages oranaises sont réputées pour leur beauté, notamment celles à l'ouest de la ville, appelées les Andalouses. Enfin, pour une vue à 360° sur toute la ville d'Oran, rendez-vous à la chapelle de la Vierge, classée monument national.

Enfin, découvrir la culture d'une ville passe aussi par les assiettes. Des petits restaurants de quartier vous feront découvrir les saveurs maghrébines, telles que la chakchouka, le méchoui ou encore les fameuses pâtisseries orientale. Le tout servi avec le célébrissime thé à la menthe.

Avant de partir

Cernée de vastes domaines viticoles, Oran est la seconde ville du pays. Active et dynamique, elle concentre autour de son port de multiples activités commerciales et industrielles. L'influence des Espagnols, qui occupèrent la ville pendant presque trois siècles, est visible dans de nombreux bâtiments au style hispano-mauresque. Si la promenade sur le front de mer n'est pas désagréable, on préférera néanmoins séjourner à Tlemcen, à 90 km de là. Nichée au pied des hauts plateaux de l'Atlas saharien, ceinturée d'une végétation bucolique, cette ancienne capitale musulmane, fondée par les Almoravides, conserve une vieille ville particulièrement séduisante, parsemée de nombreuses mosquées au style raffiné, où il fait bon flâner.

À voir

Pour les férus d'architecture, visiter la cathédrale romano-byzantine du Sacré Cœur. Elle se mélange parfaitement à l'architecture oranaise. La bâtisse devint la bibliothèque municipale de la ville après l'indépendance du pays. Venez également admirer la Porte d'Espagne, grand mur édifié par les Espagnols qui, sachant que la ville étaient convoitée, souhaitaient marquer leur territoire. La Porte se trouve dans le quartier de Sidi El Houari.

À faire

Visitez la Mosquée du Pacha, classée monument historique de la ville d'Oran. Cet édifice mérite que l'on s'y attarde. Vous pourrez lire, à l'entrée de la salle de prière. Enfin, profitez du cadre exceptionnel pour faire un petit tour à la plage. La côte oranaise regorge de très belles plages, notamment Coralès, les Andalouses, ou encore Bousfer, des plages de la corniche d'Oran.

Les plus

Les moins

À penser

Faites preuve de vigilance si vous vous rendez à Oran, qui reste une région déconseillée par le Ministère des Affaires Étrangères. Pensez à vérifier les horaires d'ouverture de certains sites, notamment les sites religieux. A titre d'exemple, la Mosquée du Pacha est ouverte aux visites tous les jours (sauf le vendredi) de 8h00 à 12h00. De même, si vous envisagez de visiter un de ces lieux, veillez à porter une tenue adaptée, afin de ne pas choquer les locaux.

À éviter

Concernant les transports, évitez les transports interurbain en commun. Il existe de faux barrages, surveillés par des groupes armés (aussi bien sur des petites routes que sur les grands axes). Sans compter la conduite souvent dangereuse de certains automobilistes. Evitez le train et optez dès que possible pour l'avion. Concernant les règles d'hygiène, évitez de boire de l'eau du robinet. Préférez l'eau en bouteille, et veillez à ce qu'elle vous soit servie capsulée.

À déguster

Goûtez les kalentika (ou karentika), une sorte de petit flan salé qui se mange chaud. Ces spécialités, à base farine de pois chiche et parfumées au cumin sont originaires d'Espagne. Elles se vendent à chaque coin de rue. Si vous êtes plutôt bec sucré, testez les M'chekek, ces petites douceurs à l'amande, souvent parfumées à la fleur d'oranger, à l'image de beaucoup de pâtisseries orientales. Autrement, makroudhs, cornes de gazelle, et autres pâtisseries viendront sublimer votre voyage.

À rapporter

En guise de souvenirs, vous pouvez vous offrir un service à thé ou à couscous, ou encore quelques objets d'une poterie artisanale. Vous aurez également le choix entre de magnifiques tapis. Ramenez également, si vous en avez l'occasion, une rose des sables (cristaux de gypse du désert). Enfin, messieurs, si vous souhaitez refaire votre garde-robe, ramenez de votre voyage un burnous, manteau fait en laine avec une capuche.

Algérie : Découvrez les villes
  • Alger Afrique; Algérie; Alger; côte; ville; capitale; arbre; océan; bateau; bâtiment;
  • Constantine Afrique; Algérie; Constantine; ville; pont; rocher; bâtiment; arbre;
  • Tamanrasset Tamanrasset, Algérie, hoggar, désert, sahara; afrique; maghreb; dune; berbère;