• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion

Voyage à Alger : les secrets de la ville blanche

  • La capitale Alger, (Al-Djazaïr de son nom arabe), fondée en 960, figure parmi les plus belles villes du monde arabe, même si la colonisation a détruit nombre de ses anciens palais mauresques qui s'égrenaient jusqu'au littoral, pour les remplacer par un front de mer qui, surplombant une baie magnifique, ne manque tout de même pas d'allure. Alger tire son charme incomparable d'avoir poussé sur des collines ...
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • Alger est bâtie sur un site exceptionnel qui surplombe la mer Méditerranée. La partie moderne de la ville se trouve sur le plateau au niveau de la mer.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • Le port de plaisance de Sidi Fredj est le seul port de plaisance en Algérie. Il a été construit en 1974.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • L'hôtel Albert Ier d'Alger fait partie des établissements historiques de la ville d'Alger. Il est situé au coeur de la capitale, près de la Grande Poste et face à la baie d'Alger.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • Le mémorial du martyr, construit en 1982, surplombe la ville d'Alger. Il a été érigé en mémoire des morts de la guerre d'indépendance.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • Ce musée consacré à la Préhistoire et à l'ethnographie abrite des collections algériennes et étrangères.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
  • La main de Fatima est un symbole utilisé comme amulette, talisman et bijou par les habitants du Moyen-orient et d'Afrique du Nord pour se protéger du mauvais oeil.
    © Dmitry Pichugin / 123RF
Octavie Pareeag
Octavie Pareeag Expert destination Algérie

Al-Djazaïr, Alger, c'est la capitale et principale ville de l'Algérie. Fondée en 960, elle figure encore parmi les plus belles cités du monde arabe, même si ses palais mauresques qui s'égrenaient jusqu'au littoral on pour la plupart disparu. Dans l'idéal, il faut la découvrir par la mer, premier visage de l'Algérie en rejoignant les côtes d'Afrique en bateau. Car Alger c'est d'abord un site millénaire, une baie magnifique surplombée par des collines entrecoupées de vallons, ménageant des perspectives imprenables que l'on découvre au détour de chemins en lacets et de ruelles en escaliers. La casbah labyrinthique, en piteux état, conserve son originalité et cache de superbes maisons d'origine ottomane. La Grande Mosquée est un remarquable exemple d'architecture islamique de style almoravide, tandis que le Musée national des Antiquités et le musée ethnographique du Bardo ne manquent pas d'intérêt. Mais Alger c'est aussi la ville du présent et de cette formidable jeunesse algérienne qui petit à petit s'éveille.

Alger : que faire ?

Les hommes passeront de grands moments dans les cafés algérois, à la fin du jour, autour d'un thé ou d'un café. Une véritable institution... typiquement masculine. A faire aussi, un tour de marché à Alger. Le marché Nelson pour la nourriture et celui des Trois Horloges pour tout le reste, tous deux à Bab El-Oued, font partie des plus sympathiques.

La Casbah et le centre colonial sont les deux quartiers incontournables de la ville. Toute visite de la capitale passera d'abord par la Grande Poste au centre de la ville et le jardin d'Essai, qui a rouvert ses portes en mai 2009 et la mosquée Djamaa El-Kebir. La Casbah, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco et la mosquée Djamaa Ketchaoua, la basilique Notre Dame d'Afrique avec ses airs de Bonne Mère et l'étonnante Cathédrale du Sacré Cœur font aussi partie des immanquables.

  • L'hospitalité algérienne n'est pas une légende
  • Un site grandiose face à la baie
  • Un patrimoine très mal entretenu
  • L'offre hôtelière minimaliste

Alger : que visiter ?

Les paysages

Pense-bête

La période du ramadan reste bien particulière et visiter la ville à ce moment, c'est forcément faire un voyage différent. Tout fonctionne on ralentit ou... pas du tout. Et la visite des musées peut s'avérer bien compliquée. Mais quand la nuit tombe, Alger se transforme et revit. Un autre visage de la ville à découvrir.

À éviter

Alger est une agglomération de plus de trois millions d'habitants qui n'accueille que peu de touristes et dont les rues se vident le soir. Mieux vaut éviter de se balader seul une fois la nuit tomber. Surtout, demandez conseil et écoutez les Algérois quand vous vous posez des questions sur certains quartiers.

Alger : que manger ?

La cuisine algéroise est une gastronomie, par sa diversité, son histoire et son raffinement. Même (ou plutôt a fortiori) quand il s'agit de cuisine familiale! Des tajines bien mitonnés bien sûr, des pâtisseries au miel, à la pâte d'amende et aux dattes, mais aussi des chorbas (soupes), de l'excellent pain traditionnel (matlouh)... Avec ses influences berbères, d'abord, mais aussi ottomanes, françaises... la cuisine algéroise est à elle seule une raison de partir en voyage.

Alger : que rapporter ?

Au-delà de la nourriture (pâtisseries, vins, épices...), on trouve de beaux objets d'artisanat à Alger, principalement en cuivre et en céramique.

Ailleurs sur la planète
Algérie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture