• Connexion
A la découverte d'El Jem, amphithéâtre le mieux conservé de l'Empire romain !
Publié le 05/07/2018 Modifié le 09/07/2018

CultureTunisie

Twitter Facebook 345 partages

Amphithéâtre le mieux conservé de l'Empire romain, El Jem est le troisième plus grand colisée du monde après ceux de Rome et de Vérone. La plus vaste ruine du Maghreb est une splendeur et devrait être une excursion obligatoire à tout voyage en Tunisie ! Classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco dès 1979, l'un des plus beaux sites archéologiques du Maghreb se visite en complément du passionnant musée des Mosaïques Romaines, située à la sortie de la ville.

  • Twitter
  • Facebook
  • L'immense amphithéâtre d'El Jem
    L'immense amphithéâtre d'El Jem

    Il se déploie sur trois niveaux.

  • L'arène ovale d'El Jem
    L'arène ovale d'El Jem

    Les gradins peuvent accueillir 2 500 spectateurs aujourd'hui, notamment à l'occasion du Festival de la Musique Classique chaque été, contre 30 000 à l'époque romaine.

  • El Jem culmine à 36 mètres de hauteur
    El Jem culmine à 36 mètres de hauteur

    Du sommet, on jouit d'une belle vue panoramique sur le monument et la ville alentour.

  • Les galeries souterraines
    Les galeries souterraines

    Loges des gladiateurs et fosse au lion d'El Jem sont uniques car les galeries souterraines ont disparu des autres colisées situés en Italie, comme Rome, Vérone et Padoue.

  • Sous les arènes d'El Jem
    Sous les arènes d'El Jem
1


Etonnement assez peu connu du grand public, l'immense amphithéâtre d'El Jem en Tunisie est une merveille, un site impressionnant par ses dimensions (148 mètres de long et 122 mètres de large) et spectaculaire par son état de conservation, bien meilleur que le célèbre colisée de Rome. La plus vaste ruine du Maghreb est le troisième plus grand amphithéâtre du monde romain, après ceux de Rome et de Vérone, et le mieux conservé de tous, grâce au climat sec de cette partie de la Tunisie, à 40 km de la mer. Si vous logez dans les clubs de Monastir ou encore plus proche, de Mahdia, vous êtes à moins d'une heure de route, il serait vraiment dommage de ne pas en profiter !

Il fut édifié au 3ème siècle après J.C. (entre l'an 230 et l'an 238) dans la ville d'El Jem, deuxième ville la plus importante de la province romaine d'Afrique après Carthage, qui a prospérée grâce au commerce de l'huile d'olive. Ce monument romain était un lieu de spectacle, où se déroulaient des combats de gladiateurs et de lions. Classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979, ce lieu accueille chaque été du 15 juillet au 15 août le festival international de musique classique. Un événement unique et magique, dans un lieu vieux de 1 800 ans bénéficiant d'une excellente acoustique, éclairé à la bougie ! Ces gradins ont une capacité de 15 000 spectateurs (contre 30 000 à l'époque romaine), et les matchs de l'équipe de Tunisie de la Coupe du Monde de football en Russie ont même été diffusés en écran géant !

A la sortie de la ville, il ne faut surtout pas manquer la visite du musée des Mosaïques Romaines d'El Jem, récemment rénové, qui prend ses quartiers dans un édifice conçu comme une maison romaine. Il abrite des pépites, dont certaines ont leur copie exposée dans des lieux prestigieux, comme le siège de l'ONU à New York. Beaucoup de mosaïques que l'on admire au musée du Bardo à Tunis proviennent d'El Jem, appellée Thysdrus à l'époque romaine. Le jardin du musée est le cadre d'une belle promenade dans les ruines des nombreuses maisons romaines, où l'on retrouve d'autres mosaïques directement au sol.

Autre article proposé par l'auteur