• Connexion
Sur la route des Ksour en Tunisie
Publié le 15/11/2017

CultureTunisie

Twitter Facebook

Dans le sud tunisien, la région de Tataouine est propice à de belles excursions, sur la route des Ksours, entre le village berbère de Chenini et Ksar Hadada, où furent tournées des scènes de la Guerre des Etoiles. On y apprendra par la même occasion la mystérieuse légende des sept dormants !

  • Twitter
  • Facebook
  • La mosquée des Sept Dormeurs à Chenini
    La mosquée des Sept Dormeurs à Chenini

    Au premier plan, on aperçoit les tombes géantes des dormeurs.

  • Entrée de la mosquée troglodyte des Sept Dormeurs
    Entrée de la mosquée troglodyte des Sept Dormeurs
  • Mystérieuse mosquée des Sept Dormeurs
    Mystérieuse mosquée des Sept Dormeurs
  • Le village berbère de Chenini
    Le village berbère de Chenini

    Sa mosquée blanche se détache dans ce décor ocre.

  • Chambre troglodyte du gîte Résidence Kenza
    Chambre troglodyte du gîte Résidence Kenza
1

Vous séjournez à Djerba ? Que diriez-vous d'une excursion dans la région de Tataouine, histoire de voir autre chose que la plage et les dromadaires ? Empruntez donc la voie romaine qui relie Djerba au continent africain, direction Tataouine, à 125 km, soit 1h45 de route. Bienvenue à Tataouine, littéralement source d'eau en berbère, l'ancien bagne militaire français au temps de l'époque coloniale. De là vient l'expression « aller à Tataouine », c'est-à-dire se perdre au bout du monde ! De grandes batailles se déroulèrent dans le coin durant la Seconde Guerre Mondiale entre les troupes de Rommel, le Renard du Désert, et les Alliés. Un tyrannosaure géant au-dessus d'une colline surplombant la ville rappelle qu'on a retrouvé de nombreux fossiles de dinosaure dans les environs.

Tataouine est idéalement située pour effectuer le circuit des ksours (pluriel de ksar, village fortifié abritant des greniers pour stocker les denrées, notamment l'huile d'olive et les céréales). On vous conseille de loger au Sangho Privilège Tataouine, petite oasis à l'entrée de Tataouine, un hôtel à taille humaine plein de charme avec ses bungalows et sa piscine lagon agrémentée d'une cascade. Première étape, au sud de Tataouine à 20 minutes en voiture, Ksar Hadada étend toujours ses ghorfas, greniers à céréales d'un étage. Les dômes arrondis des toitures, les contreforts arc-boutés qui soutiennent les murs sont typiques de l'architecture berbère. Des escaliers chaulés permettent de passer d'un niveau à l'autre. Ne pas hésiter à grimper sur les terrasses pour profiter du panorama alentour. Ces lieux ont servi de décor pour le tournage de "La Guerre des Etoiles La Menace Fantôme" en 1997. Georges Lucas y situe le quartier des esclaves de Mos Espa, le mythique village d'Anakin Skywalker, futur Dark Vador.

Mais la perle de la région, à 20 km à l'ouest de Tataouine, c'est l'adorable village berbère de Chenini, perché au sommet d'une colline, d'où l'on jouit d'une vue panoramique époustouflante sur les montagnes désertiques ! L'ascension se fait à pied, préparez-vous à un effort physique conséquent, notamment les jours de forte chaleur ! La superbe mosquée qui coiffe le village semble tout droit sortie d'un conte des Mille et Une Nuits. La citadelle de Chenini, fondée avant le XIème siècle, fait partie des ksours de crête. Après s'être perdue dans les ruelles montantes, on pourra séjourner à la résidence Kenza, l'occasion de dormir dans une grotte aménagée, pleine de charme ! Ce gîte pouvant accueillir une trentaine de voyageurs recrée l'ambiance des habitations troglodytes traditionnelles de la région de Tataouine. On pourra aussi se régaler de la savoureuse cuisine berbère.

Le long de la route qui mène à Chenini, à 2 km du village, on aperçoit la mosquée des Sept Dormants, reconnaissable avec son minaret penché. Elle abrite une mystérieuse mosquée souterraine, et fait face à d'étranges tombes géantes, qui seraient celles des sept dormeurs de la légende. Celle-ci raconte que sept chrétiens persécutés par les Romains se seraient réfugiés dans une grotte, où ils furent emmurés vivants. Ils auraient dormi plusieurs siècles et auraient continués de grandir. A leur réveil, quatre siècles plus tard, ils se seraient convertis à l'islam, puis furent enterrés tout près de la mosquée dans des tombes géantes. On retrouve cette légende à Tozeur, mais aussi à Ephèse en Turquie, ou encore en Bretagne, à Vieux-Marché, dans les Côtes-d'Armor.