• Connexion
Sidi Bou Saïd, la perle bleue et blanche de la Tunisie !
Publié le 08/07/2019 62 partages

CultureTunisie

Twitter Facebook 62 partages

Niché sur une colline surplombant la mer Méditerranée à 17 km au nord-est de Tunis, Sidi Bou Saïd charme les visiteurs avec ses ruelles, ses cafés, ses portes sublimes et ses maisons blanches et bleues si caractéristiques de la Tunisie. On comprend aisément pourquoi c'est le village le plus visité du pays ! Découvrons ce qui en fait un lieu si spécial.

  • Twitter
  • Facebook
  • Le charmant village bleu et blanc de Sidi Bou Saïd
    Le charmant village bleu et blanc de Sidi Bou Saïd

    Le café Sidi Chebaane, immortalisé dans la chanson "Le Café des Délices" de Patrick Bruel.

  • La plage et le Cap Bon depuis les hauteurs de Sidi Bou Saïd
    La plage et le Cap Bon depuis les hauteurs de Sidi Bou Saïd
  • Porte d'entrée de la Villa Bleue
    Porte d'entrée de la Villa Bleue

    Un charmant hôtel de luxe sur les hauteurs de Sidi Bou Saïd !

  • Charmante porte bleue
    Charmante porte bleue

    Les plus belles portes sont décorées de gros clous noirs savamment disposés en étoiles, en rosaces, en forme de cyprès ou de poissons.

  • On a tout de même déniché une porte jaune !
    On a tout de même déniché une porte jaune !
1

Sidi Bou Saïd tire son nom d'un saint et savant tunisien décédé en 1231. Un mausolée est érigée en son honneur sur le mont El Manar (le phare en arabe), au cœur du village qui a pris son nom, Sidi Bou Saïd ! Ne venez pas en haute saison et en pleine journée, il y a trop monde et cela gâche le charme de cet adorable village ! Il est préférable de découvrir Sidi Bou Saïd hors saison ou tôt le matin, pour éviter la foule ! Celle-ci se presse dans les cafés et la rue principale bordée d'innombrables boutiques, mais il suffit de s'en éloigner pour se perdre dans des ruelles plus calmes. Faites donc justement un tour au mausolée de Sidi Bou Saïd, accolé à la mosquée, il n'y a personne et l'endroit est mystique ! Un moyen agréable d'arriver à Sidi Bou Saïd depuis Tunis est d'emprunter le train Tunis-Goulette-Marsa (TGM), une ligne ferroviaire qui relie Tunis à La Marsa en passant par le port de La Goulette et Carthage à travers le lac de Tunis. On pourra loger dans l'un des charmants dars du village, dont la Villa Bleue, un hôtel de charme haut de gamme abritant un restaurant gastronomique, de superbes chambres, un spa traditionnel, deux piscines et des jardins en terrasse offrant une vue époustouflante. Autre adresse sympathique, le Dar Saïd, petit hôtel de charme installé dans une ancienne demeure bourgeoise.

Le premier site classé au monde, dès 1915 !

Le 28 août 1915, grâce à l'insistance du baron d'Erlanger, un décret est pris pour assurer la protection du village, imposant le bleu et le blanc et interdisant toute construction anarchique sur le promontoire, faisant de Sidi Bou Saïd le premier site classé au monde ! Les maisons de Sidi Bou Saïd combinant architectures arabe et andalouse sont d'une blancheur éclatante qui tranche avec leurs ravissantes portes bleues, dispersées au hasard de ruelles tortueuses et de passages couverts agrémentés de bougainvillées, à flanc de colline face à la mer. Ce haut-lieu très touristique pittoresque avec ses moucharabiehs traditionnels et ses toits tout en rondeurs est surnommé le " petit paradis blanc et bleu ". Bien sûr, il ne faut pas manquer de s'arrêter au fameux café des Nattes. Ce charmant café situé en haut de la rue principale du village a vu défiler nombre d'écrivains et d'artistes (André Gide, Simone de Beauvoir, Montherlant, Paul Klee, Chateaubriand, Gustave Flaubert, August Macke, Alphonse de Lamartine, Colette et Michel Foucault) qui lui ont ensuite rendu hommage dans leurs œuvres. Autre café à la vue plongeante sur la Méditerranée : le café sidi Chebaane, immortalisé dans la chanson "Le Café des Délices" de Patrick Bruel, qui possède de très agréables terrasses sur plusieurs niveaux. Idéal pour boire un thé à la menthe accompagné de délicieuses pâtisseries orientales au coucher du soleil ! La vue panoramique sur la baie de Tunis, le port de Sidi Bou Saïd, le site de Carthage et le Cap Bon est splendide !

Le petit paradis blanc et bleu

On ne se lassera pas d'admirer ce panorama à couper le souffle depuis le café des Nattes, le café Chebaane ou encore le palais du Baron, Rodolphe d'Erlanger, artiste peintre et musicien mort en 1932, qui a introduit le bleu et le blanc à Sidi Bou Saïd ! Ce magnifique palais andalou classé monument historique, également appelé palais Ennejma Ezzahra (l'Etoile de Venus) abrite le Centre des musiques arabes et méditerranéennes. C'est aussi la phonothèque nationale de Tunisie, qui conserve les archives sonores. A voir également, Dar el Annabi, ancienne résidence d'été du Mufti Mohamed Annabi construite au XVIIIème siècle, devenu un musée privé. Un lieu intéressant et original où sont exposés les habits de la famille (dont une robe de mariée qui pèse 22 kilos) et où vous pouvez admirer la bibliothèque privée, la salle de prière, les appartements, les salons, les chambres ou encore le jardin andalou. Et comme dans beaucoup d'endroits de Sidi Bou Saïd, la visite se termine en terrasse offrant une magnifique vue panoramique sur le golfe de Tunis ! Plus d'informations sur www.discovertunisia.com