Publié le 19/05/2016

#Environnement #Thaïlande

La Thaïlande ferme une île pour la préserver du tourisme

A partir du 15 octobre 2016, vous ne pourrez plus accéder à Koh Tachai en Thaïlande pour... une durée indéterminée. L'environnement de l'île est menacé par un trop grand nombre de touristes. Des dégâts qui risquent d'être irréversibles.

Koh Tachai, une île paradisiaque de la mer d'Andaman, est très populaire auprès des touristes pour son sable fin, son eau cristalline et sa forêt tropicale ! Mais ce bout de terre à l'ouest de Thaïlande, propice au farniente et à la baignade, va fermer le 15 octobre 2016 pour une durée indéterminée... Une "pause" bienvenue pour préserver les ressources naturelles et l'environnement du site, qui risquent d'être endommagés de manière irréversible si le flot de touristes du monde entier continue à débarquer sur ses plages.

Ce pays d'Asie du Sud-Est ferme déjà la plupart de ses parcs nationaux marins lors de la saison des pluies, qui va de mai à octobre. Mais le journal Bangkok Post a rapporté que cet hiver, Koh Tachai, l'une des îles Similan, ne rouvrira pas lors de la saison sèche. "Nous devons fermer l'île afin de permettre à l'environnement terrestre et marin de se rétablir, sans être perturbé par les activités touristiques et avant que les dégâts ne soient irréparables", a expliqué Tunya Netithammakul, directeur général du Département des parcs nationaux et de la protection de la faune et de la flore.

Une île fatiguée par le tourisme

© Bhindthescene / iStock

L'île est très populaire chez les touristes, notamment pour la plongée - coraux, requins-léopards et raies manta au rendez-vous. Ces dernières années, les touristes se plaignent : trop de monde sur le sable et même dans l'eau ! Selon Thon Thamrongnawasawat, vice-doyen de la Faculté de pêche de l'Université de Kasetsart, alors que l'une des plages de Koh Tachai ne peut accueillir que 70 personnes, elle en voit pourtant régulièrement 1000... Il décrit cette île au Bangkok Post comme étant déjà encombrée de stands de nourriture et de bateaux d'excursion, un site qui se détériore. "Si elle ne ferme pas, on perdra Koh Tachai pour toujours", affirme-t-il. Les agences de voyage n'auront plus le droit de débarquer des touristes sur l'île à compter d'octobre 2016, sous peine de perdre leur licence. Certains sites de plongée resteront toutefois accessibles.