• Connexion
Baignade dans des sources paradisiaques à Punta Cana et Bayahibe
Publié le 22/03/2016 , Modifié le 18/10/2017

NatureRépublique dominicaine

Twitter Facebook 627 partages

Au cours d'un voyage en République dominicaine, à Punta Cana et Bayahibe, on sait que l'on se baignera dans des piscines immenses en forme de lagon, et dans les eaux limpides de la mer des Caraïbes. Mais l'on peut faire plus original et nager dans des sources naturelles cristallines dans la forêt, ou dans une grotte avec les chauves-souris !

  • Twitter
  • Facebook
  • Paradis naturel
    Paradis naturel
  • Comment résister ?
    Comment résister ?
  • Prêt pour un plongeon ?
    Prêt pour un plongeon ?
  • eau cristalline
    eau cristalline
  • Source au milieu de la forêt
    Source au milieu de la forêt
1

A deux pas de l'aéroport de Punta Cana, au bord de l'une des plus belles plages de la côte est de la République dominicaine, The Westin Punta Cana, situé tout près du Club Med, abrite une réserve écologique accessible à tout le monde. Dans ce parc écologique de 600 hectares où vivent des iguanes rhinocéros, endémique du pays, un sentier part dans la forêt tropicale. C'est ici que se cachent 13 piscines naturelles alimentées par des rivières. Après de longues minutes de marche, impossible de résister aux eaux cristallines de ces oasis paradisiaques en pleine végétation tropicale !

Autre possibilité de baignade dans des sources naturelles, à Bayahibe, à seulement 45 minutes de l'aéroport de Punta Cana. Alors que tous les touristes partent en excursion sur l'île de Saona, peu de voyageurs savent que le parc national de l'Este, qui inclut l'île de Saona, comprend également un parc à proximité immédiate du village de pêcheur de Bayahibe. Des sentiers sillonnent une forêt où vivent notamment des hiboux endémiques. Ils mènent vers des grottes où l'on peut se baigner dans le noir en compagnie des chauves-souris ! Un parfum d'aventures et l'on se prend pour Indiana Jones, mais sans courir aucun risque ! Cette eau douce est potable et très claire (n'oubliez pas d'amener une lampe torche). Si vous sentez que l'on vous chatouille, pas de panique, il s'agit du poisson local, Guabina, qui nage dans cette mystérieuse rivière souterraine de 200 mètres de long et 8 mètres de profondeur alimentée par l'eau de pluie. Vous apercevrez aussi des pictogrammes laissés par les indiens Taïnos, qui vivaient dans cette forêt avant l'arrivée des Espagnols.