Publié le 12/05/2016

#Société #France

Le nom des villes françaises que personne ne prononce correctement

De Bourg-en-Bresse à Avoriaz, certains noms de villes françaises sont sans arrêt écorchés quand ils sont prononcés. Alors dit-on Auxerre ou Ausserre ? Découvrez-le dans ce diaporama.

La prononciation des noms de villes n'a pas de règle établie en France, puisqu'il s'agit de noms propres. Chaque ville a donc une prononciation qui lui est propre. Si personne ne semble avoir de problème pour prononcer le nom de Bordeaux, Marseille, Lille ou Paris (à part pour nos amis qui aurait un petit accent), certaines villes donnent pourtant du fil à retordre aux Français. D'un côté, les étrangers à la ville, qui tentent approximativement de prononcer le nom correctement et de l'autre, les habitants, qui s'arrachent les cheveux régulièrement en entendant des prononciations parfois aberrantes.

Les noms de villes présentés ne sont pas aussi drôles que ceux que vous trouverez ici. Cependant, leur nom s'écrit de telle manière que le doute quant à la prononciation subsiste. Il n'y a jamais de règle établie, cependant, on se fie à la manière dont les habitants appellent leur commune et donc, à la façon dont eux-même parlent de leur ville.

1 - Bourg-en-Bresse

1 - Bourg-en-Bresse © Thierry de Villepin

Charmante bourgade de la région Auvergne-Rhônes-Alpes, elle a aussi décidé de tous nous piéger. Pauvre ignares que nous sommes, c'est bourenbresse que nous disons. En vérité, on devrait dire bourkenbresse. Cette prononciation provient du francoprovençal, où bourg se dit "bôrg", prononcé [bourk].

2 - Metz

2 - Metz © Vassil

A l'origine, Metz s'apellait Divodurum Mediomatricorum (oui, c'était il y a longtemps). Elle est ensuite devenue Mettis, puis enfin Metz. Si on doit prononcer Messe, c'est en partie dans une volonté de francisation du nom de la ville, qui remonte au XVIème siècle, lorsqu'elle a été rattachée au royaume de France.

3 - Pont-Aven

3 - Pont-Aven © Varus111

Alors qu'Agen ou Le Pouliguen se prononce avec un [in] bien nasal à la fin, Pont-Aven se prononce [pontavène]. Eh oui, car ce nom vient du breton aven, qui signifie rivière. Et en breton [en] se prononce [ène]. CQFD.

4 - Cassis

4 - Cassis © Michael Osmenda

Bon, on sait, c'est le fruit qui porte à confusion. Mais vous n'avez jamais dit [parisse], si ? Bon, eh bien là c'est pareil : on dit Cassi et on laisse le s pour les fruits.

5 - Montpellier

5 - Montpellier © Wolfgang Staudt via Flickr

Celui-ci est un peu le coquin de la liste : Montpellier se prononce de deux façons. [Monpeulié] est tout aussi bien accepté que [Mompélié]. Les habitants de la ville auront quand même plutôt tendance à choisir la deuxième prononciation, si jamais vous voulez passer pour un puriste.

6 - Chamonix

6 - Chamonix © Vlastné dielo

On entend encore trop souvent ce X à la fin du nom de cette station de ski des Alpes. Qu'on se le dise une dernière fois, on dit chamoni. Les anciens diront même Chamouny, qui était l'ancien nom de la station.

7 - Auxerre

7 - Auxerre © Calips

Le nom Auxerre se prononce [ausserre] et on a même une explication. Au Moyen-Age, les scribes écrivaient les doubles [s] d'une croix, pour aller plus vite, mais pas pour modifier la prononciation. Ce n'est qu'au XVIIIème siècle que le x a été assimilé au grec ancien et donc, prononcé [ks], mais cela ne change pas la prononciation d'usage, Ausserre.

8 - Belfort

8 - Belfort © Bresson Thomas

Encore un petit coquin : deux prononciations sont acceptées pour Belfort. Quand les étrangers à la région diront le [l], les habitants le prononcent encore [béfor]. C'est surtout chez les anciens que cette prononciation est encore relevée, mais aussi chez les jeunes dont la famille est belfortine.

9 - Avoriaz

9 - Avoriaz © Look Sharp!

Encore une station de ski dont tout le monde écorche le nom. Il en existe d'ailleurs d'autres avec le même problème : La Clusaz, Le Praz de Lys… Sachez qu'on ne prononce par le [z] final, et ce, dans la plupart des noms terminant par cette lettre.

10 - Le Luberon

10 - Le Luberon © DR

Comme vous pouvez le remarquer, il n'y a pas d'accent sur le [e], le nom de cette région se prononce donc comme il s'écrit : [lubeuron]. Oui, ça fait bizarre, mais c'est correct.

Bonus : Buxelles

Bonus : Buxelles © DR

Bruxelles ne se trouve pas en France, mais cela n'empêche pas qu'on entende ce nom sans arrêt écorché. Comme pour Auxerre, on dit [brussel].