Vol retardé, annulé, surbooking : quels sont vos droits ?
Publié le 20/02/2018 142 partages

TransportFrance

Twitter Facebook 142 partages

Ce sont des incidents qui arrivent chaque jour et peuvent concerner n'importe quel passager. Retard de vol, grève ou surbooking peuvent rapidement gâcher les vacances lorsqu'on ne sait pas comment réagir. Devant le nombre de passagers qui ne font pas valoir leurs droits, la société Indemniflight a décidé de s'occuper de toute la partie administrative et d'accompagner les voyageurs dans leurs démarches d'indemnisation.

  • Twitter
  • Facebook
  • Saviez vous qu'un vol retardé pouvait vous rapporter jusqu'à 600 euros
    Saviez vous qu'un vol retardé pouvait vous rapporter jusqu'à 600 euros

    Indemniflight permet aux passagers concernés par les mésaventure aériennes (de type retards, annulations ou surbooking) d'obtenir réparation de la part des compagnes aériennes. Pour vous aider à y voir plus clair, la société vous explique vos droits.

    © kasto/123RF
  • En cas d'annulation de vol :
    En cas d'annulation de vol :

    Même si la compagnie vous fournit un hôtel et de quoi manger, ainsi qu'une compensation, elle est également tenue de vous proposer le remboursement du vol annulé, ou bien un nouveau trajet vers la destination que vous deviez initialement atteindre. Si vous n'avez pas été informés à temps de l'annulation, vous pouvez également toucher jusqu'à 600 euros d'indemnisation, selon l'endroit où votre avion devait atterrir et certaines conditions.

    © servickuz/123RF
  • En cas de retard :
    En cas de retard :

    En cas de retard, la compagnie doit au minimum vous proposer de la nourriture, des rafraichissements et vous permettre de passer deux appels téléphoniques. Si le retard est supérieur à 3 heures, le passager peut aussi exiger une indemnisation, sous certaines conditions. Si la destination du vol est à moins de 1 500 kilomètres de son point de départ, le client peut espérer jusqu'à 250 euros, 400 euros jusqu'à 3 500 kilomètres et 600 euros au-delà de ce chiffre.

    © pashapixel/123RF
  • En cas de surbooking :
    En cas de surbooking :

    La pratique du surbooking est courante pour pallier au taux d'annulation de certains clients. Il arrive toutefois que ces derniers défient les statistiques, et que la compagnie vende plus de places qu'elle ne peut en proposer. Si le surbooking n'est pas illégal, il permet tout de même aux clients lésés d'obtenir une compensation. Les montants par distance sont les mêmes que pour les vols retardés, et les conditions assez semblables. Essayez de vous procurer un document attestant de votre refus d'embarquement, qui servira de preuve.

    © parilovv/123RF
  • En cas de correspondance manquée :
    En cas de correspondance manquée :

    Si le retard de votre avion vous fait manquer votre correspondance, plusieurs situations se présentent. Dans le cas où la même compagnie devait assurer tous vos vols, elle vous prendra probablement en charge et vous proposera nourriture, accompagnement, voire même un logement. Si vous avez opté pour des compagnies différentes, vous devrez vous adresser à la responsable du vol retardé pour obtenir un dédommagement allant jusqu'à 600 euros, selon la longueur de votre vol.

    © anyaberkut/123RF
1

Sept millions de clients sont touchés par des problèmes sur leurs vols. Parmi eux, moins de 2% parviennent à se faire indemniser en conséquence. C'est pour contrer ce triste constat que la société Indemniflight a été créée.

Toutes les compagnies aériennes sont concernées : Volotea, Quatar Airways, ou encore Air France. Un grand nombre de passagers ne font pas assez valoir leurs droits car il existe un flou permanent concercent les conditions de remboursements. Si le vol que vous avez réservé avec la compagnie aérienne Air France est en retard ou annulé, Indemniflight s'occupe pour vous de constituer votre dossier afin de vous éviter une procédure longue et compliquée.

L'inscription et la création d'un dossier sur le site internet Indemniflight sont totalement gratuites. Une fois le formulaire rempli et les différents justificatifs envoyés, la société se charge de toutes les actions nécessaires. En cas de succès, Indemniflight perçoit une commission à la hauteur de 30% du dédommagement obtenu. Dans le cas d'un échec, cela ne vous aura rien coûté.