• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Les 15 questions que tout le monde se pose quand on prend l'avion
Publié le 21/09/2015

TransportFrance

Twitter Facebook 176 partages

Elles sont si rares qu'à chaque fois, les catastrophes aériennes font les gros titres des journaux. Pourtant, l'avion est bel et bien le moyen de transport le plus sûr au monde. Chaque année, il est emprunté par près de 3 milliards de voyageurs. Mais des interrogations subsistent encore à son sujet. Avec ces 15 révélations, vous serez peut-être plus rassuré avant d'embarquer.

Pourquoi les hublots sont-ils ovales? Quelle est l'autonomie d'un avion ? Pourquoi les boites noires ne sont-elles pas noires ? Un avion peut-il continuer à voler avec ses deux moteurs en panne ? Telles sont les question que l'on peut se poser en prenant l'avion.

Découvrez ci-dessous une sélection de 15 informations plus ou moins insolites sur les avions de ligne.

Le contenu des toilettes n'est pas déversé dans les airs

Le contenu des toilettes n'est pas déversé dans les airs
© canald.com

On a souvent tendance à penser que dès que l'on tire la chasse d'eau, le contenu des toilettes est rejeté automatiquement dans les airs. Ce n'est pas le cas. Tout est stocké dans une cuve, laquelle est vidangée une fois que l'avion est de retour sur la terre ferme. Ce dispositif est en place depuis très longtemps mais n'a pas toujours été parfaitement opérationnel. Il y a encore une trentaine d'années, les fuites étaient monnaie courante. Ainsi, ce qu'on appelle de la « glace bleu » (mélange du contenu des toilettes avec un liquide bleu désinfectant) se formait sur l'appareil en raison des très faibles températures à haute altitude.

On ne peut pas ouvrir la porte en plein vol

On ne peut pas ouvrir la porte en plein vol
© ericchesnais.com

Ouvrir la porte en plein vol ? N'y pensez pas. Et ce n'est pas une question de verrouillage. Les portes de secours sont conçues pour être ouvertes uniquement vers l'intérieur. A très haute altitude, la pression de la cabine est largement supérieure à la pression extérieure qui attire les portes et rend donc l'ouverture impossible.

Les hublots ne sont pas ovales pour faire joli

Les hublots ne sont pas ovales pour faire joli
© Ramzi Hachicho/Relaxnews

La forme des hublots n'est pas ovale sans raison. Ce design permet de bien répartir la pression dans la cabine afin d'éviter tout incident. Dans les années 1950, les hublots carrés des premiers avions DH 106 Comet s'étaient fissurés aux coins, provoquant quelques crashs.

Ces grandes poignées permettent à l'équipage de s'accrocher

Ces grandes poignées permettent à l'équipage de s'accrocher
© motaen.com

Vous les avez sans doute déjà remarquées. Mais ces grandes poignées n'ont pas pour unique fonction l'ouverture des portes. En cas d'évacuation, les membres de l'équipage sont les derniers à sortir de l'avion. Les passagers, paniqués, se précipitent souvent vers les portes et bousculent les hôtesses et stewards. Pour éviter de tomber, ces derniers se servent de la poignée comme point d'appui.

Vous avez environ 20 secondes pour mettre votre masque à oxygène

Vous avez environ 20 secondes pour mettre votre masque à oxygène
© Alamy

En cas de dépressurisation de la cabine, les masques à oxygènes font leur apparition juste devant vous. En moyenne, vous avez près de 20 secondes pour le mettre. Ne vous inquiétez pas, les 15 minutes d'air délivré par le masque suffisent amplement aux pilotes pour descendre à 3000 mètres d'altitude et vous permettre de respirer normalement.

Les boites noires ne sont pas dites "noires" pour leur couleur

Les boites noires ne sont pas dites
© lebabi.net

Pourquoi les boites noires ne sont-elles pas noires ? La question peut se poser. En réalité, on les qualifie de « noires » car elles sont indécryptables, sauf pour un spécialiste. Elles sont orange fluo avec des bandes blanches réfléchissantes pour être plus facilement repérables après un éventuel crash.

L'âge d'un avion est défini d'une manière partculière

L'âge d'un avion est défini d'une manière partculière
© airbus.com

L'âge d'un avion ne se mesure pas d'après l'année de sa mise en service. Pour le connaître, vous devez savoir combien de pressurisations il a subies. Au mieux, un appareil peut-être pressurisé 75 000 fois en moyenne, soit environ 25 années de vol. En revanche, le moteur n'a pas une durée de vie aussi longue et doit être changé régulièrement.

Où se placer pour être davantage en sécurité ?

Où se placer pour être davantage en sécurité ?
© Flight-report.com

Une place est-elle plus sûre qu'une autre ? C'est à cette question qu'a tenté de répondre le documentaire « The Plane Crash ». En faisant se crasher un Boeing 727 rempli de mannequins dans le désert de Sonora au Mexique, les producteurs ont démontré qu'il valait mieux être assis à l'arrière.

Les traînées blanches n'ont rien à voir avec le kérosène

Les traînées blanches n'ont rien à voir avec le kérosène
© cagou.com

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les traînées blanches que laisse un avion derrière lui ne sont pas des gaz d'échappement. Il s'agit en fait de vapeur d'eau, produite par les réacteurs, qui en contact d'air froid se transforme en minuscules gouttelettes d'eau.

Les nouveaux avions fonctionnent plus que jamais grâce à l'électricité

Les nouveaux avions fonctionnent plus que jamais grâce à l'électricité
© euronews.com

Afin de réduire la consommation en carburant, l'électricité est de plus en plus présente dans les nouveaux avions de ligne. Le long courrier Boeing 787 Dreamliner possède par exemple des commandes électriques pour faire fonctionner la pressurisation de la cabine ou encore les trains d'atterrissage. Avant, tout cela était impossible sans utiliser les traditionnels circuits pneumatiques ou hydrauliques.

Toujours plus loin

Toujours plus loin
© aeronewsam.blogspot.com

Les nouveaux avions de ligne peuvent voler plus longtemps et surtout plus loin. Le Boeing 787 Dreamliner, déjà cité plus haut, peut parcourir les airs sans s'arrêter sur une distance de presque 15 000 km. Encore quelques progrès et le vol Paris-Sidney sera réalisable sans la moindre escale.

L'A380 en impose

L'A380 en impose
© airbus.com

L'Airbus A380 est hors normes. Long de 73 mètres et possédant une envergure impressionnante de 80m, c'est le plus gros avion de ligne jamais construit à ce jour. Le diamètre de ses réacteurs (3,16m) est presque aussi important que celui du fuselage de l'avion moyen-courrier A320 (3,90m).

Un avion peut continuer à voler avec ses deux moteurs en panne

Un avion peut continuer à voler avec ses deux moteurs en panne
© radio-canada.ca

Une panne de moteur n'est pas synonyme de crash. Aussi lourds soient-ils, ces énormes Boeings et Airbus ont la capacité de planer. Un A320, par exemple, peut continuer à voler sur une distance correspondant à 20 fois son altitude. Si ses moteurs tombent en panne à 5 000 mètres d'altitude, un A320 pourrait donc planer sur 100 km.

Pourquoi les lumières sont-elles tamisées en vol de nuit ?

Pourquoi les lumières sont-elles tamisées en vol de nuit ?
© komonews.com

Si les lumières sont tamisées en phase d'atterrissage ou de décollage lors d'un vol de nuit, c'est pour que vos yeux aient le temps de s'habituer à la pénombre en cas d'une évacuation d'urgence.

Ailes nouvelle génération

Ailes nouvelle génération
© airbus.com

Les ailes nouvelle génération du tout récent long courrier Airbus A350 XWB sont plus aérodynamiques que jamais. Avec ses « winglets », des ailettes placées au bout des ailes principales, sa consommation en carburant est réduite significativement. Ces ailes sont construites presque exclusivement à base de matériaux composites.

À lire aussi

Dans les avions, ce ne sont pas les toilettes les plus sales
Marre des voisins en avion ? Voici quelques conseils pour voyager seul
L'avion du futur qui se répare tout seul