• Connexion
Un parc à thème deux fois plus grand que Disney prévu en Arabie Saoudite
Publié le 20/08/2018

CultureArabie saoudite

Twitter Facebook

Jusqu'à présent, l'Arabie Saoudite ne faisait guère parler d'elle pour des raisons touristiques. Mais les temps changent et le royaume wahhabite lance plusieurs chantiers pharaoniques pour attirer une clientèle de loisirs et plus seulement d'affaires ou religieuse. Dans le cadre du projet " Red Sea ", un parc d'attraction deux fois plus grand que Disney World est annoncé !

Les ressources pétrolières qui font la richesse de l'Arabie Saoudite ne sont pas éternelles, et il va bien falloir penser à l'après pétrole ! Après Les Emirats Arabes Unis et le Qatar, c'est le royaume wahhabite qui songe à développer une nouvelle source de revenu, à savoir le tourisme ! En effet, les changements initiés par le jeune et influent prince héritier saoudien Mohammed ben Salman ne se limitent pas à laisser les femmes conduire et à ouvrir des salles de cinéma. Il compte également faire de son pays, absent des radars des tour-opérateurs, une destination touristique et faire venir d'autres visiteurs que les pèlerins et les hommes d'affaires ! Baptisé « Red Sea », le principal projet est ambitieux, avec notamment la construction d'un gigantesque complexe touristique composé d'une cinquantaine d'îles au large des côtes de la mer Rouge, abritant des stations balnéaires de luxe.

Située entre les villes d'Amlaj et al-Wajh, cette zone touristique au statut économique spécial sera spécialement conçue pour attirer des touristes à qui l'on délivrera un visa à l'arrivée. Ces derniers pourront découvrir une réserve naturelle, des sites patrimoniaux et faire de la plongée. Il faudra attendre 2023 pour voir la concrétisation de ce projet pharaonique, tandis qu'un autre projet, Qiddiya, comprendra un parc à thèmes deux fois plus grand que Disney World, et sera en mesure d'accueillir 1,5 million de visiteurs chaque année ! Tous ces projets font partie d'un ambitieux plan d'investissement de 57 milliards d'euros sur 12 ans, soit 4,75 milliards d'euros par an jusqu'en 2030, pour faire de l'Arabie Saoudite la grande destination du divertissement, devant Dubaï !

La côte de la mer Rouge en Arabie Saoudite

La côte de la mer Rouge en Arabie Saoudite
© Yakov Oskanov/ 123RF
Autre article proposé par l'auteur