• Connexion
Découvrez la Petra d'Arabie saoudite
Publié le 24/03/2019

CultureArabie saoudite

Twitter Facebook

Tout le monde connait la splendide cité de Petra en Jordanie. Une autre citée nabatéenne se trouve un peu plus loin, mais elle est méconnue car située en Arabie saoudite, une destination beaucoup moins touristique ! Cela dit, le royaume saoudien commence doucement à s'ouvrir au tourisme, l'occasion de découvrir la fabuleuse et mystérieuse cité de Hégra, aussi connue sous le nom d'Al-Hijr, dans la région désertique de Madain Saleh, entre canyon et oasis.

  • Twitter
  • Facebook
  • Qasr al Farid
    Qasr al Farid

    C'est le plus grand tombeau du site archéologique de Madâ'in Saleh, également connu sous les noms de Hégra et d'Al-Hijr.

  • Le site archéologique de Hégra
    Le site archéologique de Hégra

    Il s'étend sur 500 hectares soit 13 km² de désert, il est conseillé de prendre un 4x4 car les distances entre les vestiges sont grandes !

  • Peintures rupestres pré-islamiques
    Peintures rupestres pré-islamiques
  • Rocher qui a la forme d'un éléphant
    Rocher qui a la forme d'un éléphant
  • Canyon dans la région de Madain Saleh
    Canyon dans la région de Madain Saleh
1

A l'heure du surtourisme, quand il est difficile de visiter un site archéologique autrement qu'accompagné d'une foule de visiteurs, nous vous avons déniché un lieu où vous ne serez pas embêté par les touristes, et vous en aurez plein les yeux : Madain Saleh. Situé près de la ville d'Al-Ula au nord-ouest de l'Arabie saoudite, à 400 km de Médine et au carrefour entre la péninsule Arabique, la Syrie, la Jordanie et la Mésopotamie, ce site majestueux ravira les aventuriers en herbes qui veulent suivre les traces d'Indiana Jones, et jouer les explorateurs. C'est ici que se trouvent les vestiges de la cité nabatéenne d'Hégra (ou al-Hijr), classée au patrimoine mondiale par l'Unesco. Tout comme à Petra, les Nabatéens firent creuser les splendides façades monumentales de leurs tombeaux à même la roche. Bien que le site nabatéen de Hégra soit moins spectaculaire que celui de Pétra, les tombes sculptées dans le grès rose entre le 1er siècle avant JC et le 1er siècle après JC sont ici sont mieux conservées !

On se promène sur environ 500 hectares (13 km²) de désert, au cœur d'une oasis située sur une route caravanière qui reliait Hégra à Petra. La ressemblance avec le site de Petra est d'ailleurs flagrante ! Hégra fut en effet annexée par les Nabatéens de Pétra il y a près de 2 000 ans, puis le Royaume Nabatéen fut à son tour annexé par l'Empire Romain et devint la Province d'Arabie. La cité fut abandonnée vers le milieu du IVème siècle et est restée déserte depuis ce temps jusqu'à nos jours. Hégra est même mentionnée dans le Coran, notamment à la sourate 15 qui porte son nom : Al-Hijr. La cité serait maudite... Oserez-vous la découvrir ?