• Connexion
Découvrez sept merveilles du monde méconnues
Publié le 25/02/2017

CultureInde

Twitter Facebook 419 partages

Tout le monde connait les sept nouvelles merveilles du monde dévoilées en 2007 par l'organisation New Seven Wonders : la Grande Muraille de Chine, la cité de Pétra en Jordanie, le Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, le Machu Picchu au Pérou, les pyramides de Chichen Itza au Mexique, le Colisée à Rome et le Taj Mahal en Inde. Il y a aussi la pyramide de Chéops en Egypte, unique survivante des sept merveilles de l'antiquité. D'autres merveilles beaucoup moins connues méritent tout autant d'être découvertes. Voici nos sept merveilles du monde méconnues du grand public, à découvrir lors de vos prochains voyages.

  • Twitter
  • Facebook
  • La mosquée du cheikh Lotfollah à Ispahan en Iran
    La mosquée du cheikh Lotfollah à Ispahan en Iran

    Sur le côté Est de la somptueuse place Royale d'Ispahan, joyau de l'Iran, la mosquée du cheikh Lotfollah se distingue par son imposante coupole, chef-d'œuvre de l'art émaillé, tout droit sortie d'un conte des Mille et une Nuits. L'intérieur est tout aussi éblouissant avec ses sublimes mosaïques et céramiques bleues !

  • Le palais du Parlement de Bucarest en Roumanie
    Le palais du Parlement de Bucarest en Roumanie

    Edifié par le dictateur mégalo Nicolae Ceausescu, l'austère Maison du Peuple abrite désormais le Palais du Parlement, avec la chambre des députés et le sénat. Ouvert au public, cet impressionnant édifice niché sur une colline est le plus grand bâtiment de pierre d'Europe, 350 000 m² de surface habitable, plus grand que le Palais du Louvre à Paris ! C'est également le second plus grand bâtiment administratif au monde après le Pentagone, bref, beaucoup de superlatifs, Ceausescu avait la folie des grandeurs ! Pour ceux qui aiment les chiffres, le Palais du Parlement mesure 270 mètres sur 240 mètres, pour une hauteur de 86 mètres. Le tout abrite 1 100 pièces réparties sur douze étages.

  • La Grande Mosquée de Djenne au Mali
    La Grande Mosquée de Djenne au Mali

    Classée au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco, Djenné au Mali est l'une des plus anciennes cités d'Afrique. Considérée comme la plus belle ville d'Afrique en terre battue, la ville a connu son âge d'or entre le XVème et le XVIème siècle. Plus grand édifice du monde en terre crue, la Grande Mosquée de Djenne domine la place du marché. Edifiée en 1907, c'est le symbole le plus remarquable de l'Afrique subsaharienne.

  • Le Chand Baori au Rajasthan en Inde
    Le Chand Baori au Rajasthan en Inde

    On connait le Rajasthan, pays des maharajahs, pour ses merveilleux palais dignes des Mille et Une Nuits, mais cet état du nord-ouest de l'Inde abrite un secret bien gardé : le Chand Baori, l'un des puits les plus remarquables de la planète. C'est le roi Chanda qui ordonna sa construction au XIème siècle. Les 3 500 marches de ce puits à degré, parfaitement symétriques, creusent la terre jusqu'à atteindre les 30 mètres de profondeur, le plus profond d'Inde. Une initiative salutaire et populaire dans cette région régulièrement touchée par la sécheresse.

  • Le pont de Mostar en Bosnie-Herzégovine
    Le pont de Mostar en Bosnie-Herzégovine

    Classé au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco, le pont de Mostar et sa vieille ville est une merveille détruite pendant la guerre de Yougoslavie puis reconstruite à l'identique. Situé en Bosnie-Herzégovine, ce vieux pont de pierre, stari most en bosnien, fut érigé en 1565 par les Ottomans. Constitué d'une seule arche en dos-d'âne de 27 mètres de portée, 4 mètres de largeur et 29 mètres de longueur, il permet de passer d'une rive à l'autre du fleuve Neretva, qu'il domine de 29 mètres. Détruit par les Croates en 1993, il fut reconstruit de 2001 à 2004.

1

Certes, les sept nouvelles merveilles du monde dévoilées en 2007 par l'organisation New Seven Wonders sont des pépites qui méritent d'être visitées, mais on les a tellement vues et revues à la télévision ou dans les magazines qu'on a l'impression de déjà les connaître, et une fois sur place, le plaisir est souvent gâché par la foule et l'aspect tourisme de masse qui est malheureusement indissociable de ces sites victimes de leur succès. Et si l'on découvrait plutôt d'autres sites beaucoup moins connus mais qui mériteraient tout autant de figurer dans ce classement très subjectif ?

Direction l'Iran pour admirer la mosquée du cheikh Lotfollah et sa splendide coupole à Ispahan, la Roumanie pour s'extasier devant l'impressionnant palais du Parlement de Bucarest, la Grande Mosquée de Djenne au Mali, l'étonnant Chand Baori, l'un des puits les plus profonds du monde dans le Rajasthan en Inde, le fort de Derawar au Pakistan, le pont de Mostar en Bosnie-Herzégovine, sans oublier que l'Inde aussi a sa grande muraille figurez-vous !