• Connexion
Submergée par les touristes, Amsterdam veut limiter leur nombre
Publié le 13/06/2016 446 partages

SociétéPays-Bas

Twitter Facebook 446 partages

Amsterdam est submergée par les touristes ! Ceux-ci affluent chaque année dans la capitale des Pays-Bas, trop nombreux au goût des riverains et de la municipalité, qui a mis en place plusieurs mesures restrictives.

Vous partez en voyage à Amsterdam prochainement ? Sachez que la ville ne vous accueillera pas à bras ouverts... loin de là. La municipalité a mis en place des mesures pour limiter le nombre de touristes, qui ne cessent d'affluer ici, le long des 165 canaux, devant les musées et dans les ruelles étroites du centre. La foule se presse et cela ne plaît pas. Les visiteurs étaient 17 millions en 2015, soit 5%, de plus qu'en 2014. Et c'est ainsi chaque année ! Ce qui laisse penser d'après Sebastiaan Meijer, porte-parole du conseiller municipal en charge du tourisme, que les touristes seront 23 millions à Amsterdam en 2025 ! Un chiffre qui fait peur et qui laisse libre cours à des mesures restrictives.

Pour freiner cette hausse et désencombrer les lieux touristiques, la mairie incite les visiteurs à trouver un logement en dehors d'Amsterdam. Elle a aussi mis en place des conditions d'exploitation pour les parcs et les canaux... De plus, il faut savoir que certains musées instaurent petit à petit des créneaux horaires pour les visites. Celui d'Anne Frank, par exemple, indique sur son site que "de 9h00 à 15h00, le musée est accessible uniquement aux visiteurs munis d'un billet avec créneau horaire acheté en ligne." La municipalité invite aussi les gens à aller découvrir des lieux moins connus, comme le parc floral Keukenhof, entre autres.

Submergée par le tourisme ?

Submergée par le tourisme ?
© Mikepics / 123RF

Selon la porte-parole de l'équipe marketing de la ville, Machteld Ligtvoet, cet afflux de touristes "n'est pas vraiment une surprise". "Nous avons investi près de douze milliards d'euros dans la culture à Amsterdam, avec la rénovation du Rijksmuseum, mais aussi celles du musée maritime ou du musée du film," explique-t-elle. Les curieux ont donc bien des raisons de se rendre à Amsterdam.

Autour du monde, certains sites veulent attirer les visiteurs coûte que coûte. D'autres essayent de les éloigner. C'est le cas d'Amsterdam donc, une ville bienaimée pour les city-breaks en Europe. La Thaïlande a elle aussi récemment pris des mesures pour préserver ses lieux paradisiaques du tourisme de masse, avec la fermeture de l'île Koh Tachai. Le parc national des Cinque Terre, en Italie, a quant à lui décidé de s'épargner des dangers du tourisme en délivrant un nombre limité de places aux visiteurs. C'est ce qu'il faut parfois pour préserver la magie d'un lieu...

A lire aussi

La Thaïlande ferme une île pour la préserver du tourisme
Vers une limitation du nombre de visiteurs aux Cinque Terre
Accès restreint à la Cité Interdite de Pékin