Publié le 14/04/2016

#Insolite #Japon

Un bar à hérissons a ouvert au Japon

Comme dans la chanson d'Emilie Jolie, ces hérissons veulent qu'on les carresse(-resse-resse). Un bar tokyoïte a ouvert ses portes avec un thème pour le moins original : ici, on vient pour caresser des hérissons ! Découvrez ce bar insolite.

L'accueil promet d'être piquant. A l'image des bars à chats, ce nouveau café au coeur deTokyo vous propose de venir câliner des…hérissons ! Les clients du Harry (un jeu de mot avec harinezumi : le nom japonais du hérisson) peuvent donc passer un après-midi en compagnie de ces petites bêtes piquantes. L'établissement en possède entre 20 et 30, et de différentes espèces. Les animaux sont disposés dans des terrariums, où ils attendent le prochain câlin. Pour pouvoir vous offrir ce moment douceur, il faudra débourser 1000 yen (8,1€) la semaine et 1300 (10,5€) le week-end.

Au Japon, le hérisson est un animal de compagnie commun, bien qu'il ne soit pas originaire du pays. "Tous ces hérissons sont gentils même si certains d'entre eux pourraient vous piquer" raconte Anna Cheung, une jeune anglaise âgée de 11 ans, en visite à Tokyo. "La chose la plus mignonne, c'est quand ils s'ouvrent à vous et vous montrent leur tête", explique Mizuki Murata, une employée de la boutique, qui travaille aussi dans un bar à lapins. "Nous voulions montrer aux gens le charme du hérisson, qui donne l'impression d'être difficile à manipuler. Nous voulions nous débarrasser de cette image, en laissant les gens les toucher". Le hérisson a en effet franchement la cote, tant au Japon qu'en Amérique du Nord où il est très prisé. En France, le hérisson est une espèce protégée et l'on a le droit d'en adopter un que l'on trouve dans son jardin, mais il est interdit d'en acheter un.

Comme les nombreux bars à animaux (il en existe même qui sont consacrés aux serpents !), cet endroit est le reflet d'un besoin de la société à se reconnecter un peu avec la nature. Ce type de bar s'adresse à des gens qui n'ont pas le temps ni les moyens pour posséder un animal de compagnie, mais qui souhaitent quand même pouvoir passer du temps avec des animaux.

Mimi Bekhechi, directire de PETA pour la Grande-Bretagne, a cependant indiqué au MailOnline que les personnes qui aimaient les animaux devraient éviter ce genre d'endroits, où les animaux peuvent être stressés ou maltraités.

Les animaux vous attendent dans des terrariums

© Reuters

On peut passer l'après-midi à les câliner

© Reuters

Il suffit de faire son choix !

© Reuters

Des boules de piquants

© Reuters

Adorables !

© Reuters

Le meilleur moment : quand il vous montre enfin sa tête !

© Reuters