Publié le 15/05/2016 (Modifié le 05/10/2016)

#Insolite #Japon

Manger au KFC à Noël ? Découvrez les 22 coutumes étranges des japonais

Bienvenue dans le pays où la tradition se mêle à la modernité de la manière la plus étrange possible. Vous connaissez déjà des tas de choses bizarres sur le Pays du Soleil Levant ? En voici 22 autres, toutes plus fascinantes les unes que les autres.

Voyager au Japon c'est comme se rendre sur une autre planète. La culture niponne est extrêmement éloignée de la nôtre et il n'est pas toujours facile de comprendre leurs traditions, leur mode de vie et la manière dont ils évoluent. Ainsi, de nombreuses de leurs coutumes nous apparaissent comme incroyables, comme certaines des nôtres doivent les abasourdir.

Des festivals nudites, aux hôtels de l'amour en passant par des distributeurs automatiques incroyables, admirez la diversité du Japon pour un voyage dans le passé et dans le futur.

1 - Kanamara Matsuri : la fête du pénis de fer

Le premier dimanche d'avril, les habitants de Kawasaki célèbrent la fête shinto de Kanamara Matsuri, où ils vénèrent un gigantesque pénis en fer. La légende raconte qu'un démon s'était caché dans le vagin du jeune fille. Malheureusement pour ses amants, le démon possédait des dents tranchantes et castra les deux premiers amants de la jeune femme. Pour vaincre le démon, un forgeron fabriqua un pénis en métal pour casser les dents du démon. Pénis que l'on vénère encore aujourd'hui. - © Wikimedia

2 - Inemuri : la sieste au bureau

Avec une moyenne de 6 heures et 22 minutes, le temps de sommeil japonais est l'un des plus courts du monde entier. Mais alors comment font les japonais pour être si efficaces au travail ? Tout simplement, certaines entreprises obligent leurs employés à faire une sieste de 20 à 30 minutes, à leur poste de travail. Ainsi, les employés sont aussi efficaces en début de journée qu'à la fin. Certains employés font même semblant de dormir pour éviter d'être remis en question. - © paylessimages/123RF

3 - Les cafétérias fréquentés par les "lolitas"

Si vous aimez les jouvencelles vêtues comme des collégiennes et/ou avec une esthétique infantile, nous vous conseillons de visiter quelques uns des multiples cafés de lolitas que l'on peut trouver à Tokyo. Ce phénomène s'explique par le fait qu'il jouit d'une grande popularité auprès de la gent masculine, qui aime à venir dans ces cafés pour décompresser après une longue journée de travail. Un peu glauque, quand même. - © Wikimedia

4 - Les hôtels de l'Amour

On estime qu'environ 2% des japonais se rendent dans ces hôtels pour des courts séjours chaque jour. Ces établissements proposent discrétion et intimité pour les couples qui souhaitent avoir des relations sexuelles. Ils peuvent louer une chambre pour se "reposer" (coucher ensemble) ou pour "passer la nuit" (vous avez compris). La décoration de ces Love Hotels est souvent très travaillée et repousse souvent les limites de l'érotisme occidental. - © Wikimedia

5 - Aspirer ses nouilles

En occident, faire du bruit avec sa bouche et aspirer ses spaghettis est extrêmement mal vu, impoli et sale pour les autres personnes avec qui l'on prend son repas. Mais au Pays du Soleil Levant, cette pratique non seulement n'est pas impolie mais c'est même une manière élégante de déguster son plat. Et selon les explications de certains locaux, c'est la meilleure manière d'apprécier le goût de ce plat populaire. - © szefei/123RF

6 - Les doubles dents

Il s'agit d'une des dernières tendances japonaises : le yaeba. Après la chirurgie esthétique pour les seins et le nez, place à la dentisterie esthétique. Le principe ? Faire en sorte d'avoir un sourire imparfait en passant par la chaise du dentiste qui va mettre vos canines en avant. Et il y a des gens qui sont prêts à payer 350$ pour parvenir à ce résultat. - © paylessimages/123RF

7 - Les cafés pour les hommes qui ne peuvent pas dormir seuls

Au Japon, Soine-ya signifie "l'endroit où l'on dort ensemble" et ces cafés font fureur dans la capitale. Le principe est simple : moyennant une somme d'argent, vous pouvez dormir avec une fille, sans équivoque sexuelle. En fonction de la somme dépensée, vous pourrez lui tenir la main, lui caresser les cheveux ou carrément lui faire un câlin (!). - © tomwang/123RF

8 - Le festival de nudistes

Hadaka Matsuri est une fête shintoïste à laquelle des milliers de japonais se débarrassent de leurs vêtements en public. Il font ceci en relation avec une vieille croyance qui affirmait que les hommes nus étaient plus performants lorsqu'il s'agit de combattre les esprits malins. Seules les parties les plus intimes des hommes sont couvertes d'une bande de coton. Les hommes doivent se vêtir devant et dans les sanctuaires et ne doivent jamais paraître vulgaires. Cette semi-nudité est considérée comme sacrée. - © Wikimedia

9 - Les ganguro

En japonais, ganguro signifie littéralement "visage noir", et à la fin des années 1990, les ganguro fleurissaient partout à Tokyo. Les jeunes filles étaient généralement très bronzées, avec des cheveux très clairs, le cliché typique de la jeune californienne. Bien qu'on en voit beaucoup moins qu'à une époque, on peut toujours trouver des ganguro dans les quartiers de Shibuya et Ikebukuro, à Tokyo. - © Wikimedia

10 - Les hôtels capsules

De la sardine dans une boîte à l'humain dans sa conserve. Ce type particulier d'hôtel a même dépassé les frontières nippones pour venir jusqu'à notre continent, où cela fonctionne forcément un peu moins bien qu'au Japon. Pour pas cher, les japonais aiment dormir dans ce genre d'endroit : simple, rapide et efficace. - © Wikimedia

11 - Mr. Kanso

Avis aux adeptes de la vie en bunker ou aux étudiants : ce restaurant tokyoïte a la particularité de ne servir que des boîtes de conserve. En tout, on trouve plus de 800 mets typiques du Japon dans les petites boîtes en fer, et on trouve aussi de la nourriture internationale. Mr. Kanso fabrique également ses propres produits et la sélection est renouvelée régulièrement. - © Pakhay/123RF

12 - L'île fantôme d'Hashima

L'île d'Hashima a été construite pour accueillir les nippons qui travaillaient à la mine de charbon, entre 1887 et 1974. Lorsque le pétrole a commencé à supplanter le charbon, la ville s'est peu à peu vidée jusqu'à devenir une ville fantôme. En 2009, les autorités ont ouvert une petite partie de l'île au public. - © motive56/123RF

13 - Du KFC pour Noël

Trouver du poulet ou de la dinde à la période de Noël est quasi impossible au Japon. Grâce à une campagne de pub réussie dans les années 1970, KFC a réussi à convaincre les nippons de dîner dans les restaurants de la chaîne la veille de Noël. C'est d'ailleurs même devenu une tradition au Pays du Soleil Levant. - © Wikimedia

14 - Des distributeurs automatiques avec des produits incroyables

Les distributeurs nippons n'ont rien à voir avec ceux que l'on connaît en Europe. Ils proposent bien entendu des boissons et snacks mais certains vendent également des peluches, des homards vivants ou des sous-vêtements. Ces machines sont absolument partout au Japon, jusque devant l'entrée des temples. - © Wikimedia

15 - Le Kancho, un jeu un peu particulier

Le Kancho est une blague que les enfants nippons (mais aussi coréens et taïwanais) se font entre eux. C'est un peu une forme de brutalisation entre eux. Le principe est simple : il s'agit de former un pistolet avec les doigts de ses mains, puis de pointer l'arme dans l'anus de la victime (habillée, bien entendu), en criant "kan-CHO!". Chacun son truc. - © flickr

16 - Les pantoufles spéciales toilettes

Pour minimiser le contact avec le sol sale de la salle de bain, et éviter de de répandre la saleté dans le reste de la maison, qui lui, est propre, les japonais utilisent une paire de chaussons spéciale en plastique. Ils la laissent devant la porte et l'utilisent à chaque fois qu'ils vont aux toilettes. N'oublions pas qu'ils ne portent jamais de chaussures à l'intérieur. - © Wikimedia

17 - La superstition des pouces

Si vous vous trouvez près d'un nippon alors que passe un corbillard, vous observerez qu'il cachera son pouce dans ses autres doigts. Cette drôle de superstition vient du fait que, pour les japonais, chaque doigt représente un membre de la famille. Le pouce équivaut au père, en cachant ce dernier dans les autres doigts, on s'assure la protection de ses parents. - © 12supaksorn/123RF

18 - L'île des lapins

Okunoshima est située dans la mer de Seto, et elle est devenue une vraie célébrité. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cette île a été utilisée comme laboratoire pour tester les effets des armes chimiques sur les lapins. Abandonnés à leur sort et exempt de prédateurs , aujourd'hui des centaines de lapins gambadent librement dans toute l'île . - © seaonweb/123RF

19 - L'île du Masque à Gaz

L'île de Miyake-jima est connue dans tout le pays pour son activité volcanique et pour le flux constant de gaz sulfurique qui s'en échappe. L'air est tellement irrespirable que les habitants ont été évacués après une éruption violente en 2000 et interdite d'accès pendant 5 ans. Aujourd'hui, les habitants de l'île sont forcés de porter des masques à gaz quasi constamment. - © Wikimedia

20 - Les Escalators les plus courts du monde

Les Escalators les plus courts du monde se trouvent dans la ville japonaise de Kawasaki. Certifiés par le Guiness Book en 1989, cet escalier mecanique ne compte que cinq marches et une hauteur de 84,4 centimètres. - © Wikimedia

21 - The Bunny café

Ce curieux café se trouve rempli de différentes espèces de lapins, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Après l'île au lapin et les cafés à chats ou à hérissons, les japonais n'en finissent plus de nous surprendre avec les bêtes à poil. - © flickr

22 - Ouvrir ses cadeaux tout seul

Les cadeaux sont une part importante de la culture niponne. Résultat tout le cadeau devient un rituel codifié, de l'emballage à la raison pour laquelle on l'offre, tout doit être pensé et réfléchi. Et l'ouverture est tout aussi importante : on ne l'ouvre pas devant la personne qui nous l'a offert. L'explication reste inconnue mais celle qui est acceptée généralement est qu'ainsi, on n'a pas à faire semblant d'aimer le cadeau s'il n'est pas à notre goût. - © 5second/123RF