• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Au Costa Rica, cette association s'occupe des paresseux orphelins
Publié le 18/05/2016

NatureCosta Rica

Twitter Facebook 804 partages

L'association The Sloth Institute s'occupe des paresseux orphelins au Costa Rica. En s'attardant sur les photos de ces adorables mammifères, connus pour leur lenteur légendaire, difficile de ne pas en adopter un...

  • Twitter
  • Facebook
  • Un paresseux orphelin
    Un paresseux orphelin
  • The Sloth Institute Costa Rica : une association pour les accueillir
    The Sloth Institute Costa Rica : une association pour les accueillir
  • Sam Trull, co-fondatrice
    Sam Trull, co-fondatrice
  • Mode de vie
    Mode de vie "relax"
  • Mangeur de feuilles
    Mangeur de feuilles
1

Qui ne tombe pas sous le charme des paresseux, ces mammifères de taille moyenne qui peuplent les forêts d'Amérique Latine ! Nonchalants, mangeurs de feuilles, ils se déplacent avec lenteur et passent la plupart du temps à se reposer... Suspendus aux arbres, ils voient aussi le monde à l'envers. Ces animaux, inoffensifs, sont souvent victimes de prédateurs et de l'impact de l'homme sur leur habitat naturel. Nombre d'entre eux se retrouvent alors orphelins, seulement âgés de quelques heures ou de plusieurs mois. Une association au Costa Rica s'occupe de la protection de ces adorables créatures, en se concentrant sur la recherche, la réhabilitation et la remise en liberté des paresseux dans la forêt tropicale.

Sam Trull, co-fondatrice de The Sloth Institute Costa Rica, est tombée amoureuse de ce pays et de cet animal emblématique en 2013. Elle a créé cet institut un an plus tard. Aussi photographe, elle prend de magnifiques clichés qui reflètent la conservation des animaux. Dans une interview au Manhattan Book Review, elle raconte : "Je pense que ce que je préfère chez les paresseux est le fait qu'ils se mêlent de leurs affaires ! Je suis consciente que le "cycle de la vie" nécessite de nombreuses espèces d'animaux, des singes facétieux aux chats carnivores, sans vouloir froisser les animaux qui ont besoin d'en manger d'autres pour survivre. Mais comment ne pas être attiré par une espèce qui ne fait que manger des feuilles, se relaxer au soleil et au vent ? En plus, les paresseux ont un côté curieux et joueur, une facette de leur personnalité que peu de gens remarquent, mais qui est vraiment la chose la plus attachante à mes yeux." Sur le site de l'association, vous pouvez adopter un paresseux au prénom original : Chewbacca, Elvis, Madonna... entre autres !

Vous aimerez aussi

Voyager pour la protection des animaux
Espèces en danger : enfin des bonnes nouvelles !
Les animaux autour du monde en 30 infos qui vont vous faire sourire