• Connexion
L'aéroport de Bali fermé à cause de l'éruption d'un volcan
Publié le 30/06/2018 1428 partages

TransportIndonésie

Twitter Facebook 1428 partages

Vendredi, l'aéroport international de Densapar a dû fermer ses portes à cause de l'éruption du mont Agung, à l'Est de l'île de Bali. Ce sont 446 vols commerciaux qui ont été contraints de ne pas décoller entre 3 h et 14 h 30, heure locale. La veille, une cinquantaine de vols avaient subis le même sort. Le nuage de poussière et de cendres émanant du volcan a atteint 2 000 mètres de hauteur.

Près de 400 habitants vivant près du volcan ont été évacués, et près de 75 000 passagers ont été affectés, au départ ou à destination de Bali. De nombreux touristes ont été bloqués à leur hôtel.

"La décision a été prise tout particulièrement pour la sécurité des vols, certaines compagnies ayant demandé des annulations de vol pour cette raison dès jeudi", a précisé Purwo Nugroho, porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

Bali est la ville la plus touristique de toute l'Indonésie, et vit principalement de l'économie touristique. Située dans la ceinture de feu du Pacifique, l'Indonésie dispose de nombreux volcans actifs, près de 130, en faisant le pays avec le plus grand nombre de volcans actifs.

Le volcan Agung a bloqué tout le trafic aérien de l'île

Le volcan Agung a bloqué tout le trafic aérien de l'île
© dzhura/123RF

Il en existe six sur l'île de Bali. Le volcan du mont Agung s'est réveillé en novembre 2017, et l'aéroport avait également dû fermer. Depuis, il entre régulièrement en éruption. Le niveau d'alerte était passé au niveau 3 le 10 février dernier, et reste inchangé depuis.

L'Agung avait fait de gros désastres sur l'île touristique par le passé. En 1963, son éruption avait tué près de 1 600 personnes.