Le viaduc le plus long de France émerge sur l'île de La Réunion
Publié le 08/11/2018 4475 partages

NouveautéRéunion

Twitter Facebook 4475 partages

C'est un projet que les Réunionnais attendent depuis plus de 5 ans maintenant. Le gigantesque viaduc, qui reliera Saint-Denis à la petite commune de La Possession, prend forme. Cet édifice deviendra le plus long pont de France avec ses 5,4 kilomètres et permettra de désengorger une route utilisée quotidiennement par 60 000 insulaires (1 habitant sur 10). Ce mastodonte de béton va cumuler les records français et offrira une nouvelle attraction à l'île sauvage parmis les plus appréciés des touristes internationaux et Français.

Entre mer et un montagne, un pont visionnaire va naître

Entre mer et un montagne, un pont visionnaire va naître
©bjul/123RF

Une immondice pour certain, un danger pour d'autre et un formidable outil pour les derniers. Le viaduc géant, qui grandit à La Réunion, est une source de conflit entre les locaux. Cet immense construction est d'ores et déjà visible depuis la route reliant la capitale, Saint-Denis, à la commune de Possession. Si la création d'un mur de béton créé des tensions entre les habitants, une chose est sûre : ils sont tous d'accord sur son utilité. La seule route qui relie la capitale au port commercial et aux plages les plus prisées de l'île est aujourd'hui saturée. Avec près de 60 000 Réunionnais (1 habitant sur 10) l'empruntant chaque jour, les bouchons commencent dès 6h30 du matin et ont deux effets néfastes : une pollution concentrée et une perte de temps pour les habitants.

Dans ses dimensions, le pont n'aura rien à envier aux plus grands ponts du monde. Surplombant le magnifique et dangereux océan Indien, il s'étalera sur près de 5,4 kilomètres, devenant le plus long pont français et dépassant ceux de Saint-Nazaire (3,356 km) et de l'Île de Ré (2,926 km). Avec ses 27 mètres de large, la voie routière sera consolidée par 48 « piles » pesant 8500 tonnes chacune. Ce sont les géants du BTP Bouygues et Vinci qui coordonne la création de ce chantier démesuré. Le pont s'inscrit dans un projet encore plus important appelé « nouvelle route du littoral. » Si le pont est le tronçon le plus impressionnant, la route entière s'étalera sur 12,3 kilomètres et comportera trois digues et un autre viaduc. Avec plus de 1800 emplois directs créés et une facture initiale de 1,66 milliard d'euros, le projet est aussi une source de revenus pour les habitants de l'île. Si 5% du budget global devaient être octroyés aux mesures compensatoires pour l'environnement, le pourcentage va être revu à la hausse en même temps que la facture. L'ensemble du prix à payer devrait considérablement augmenter, comme le précise Christian Tridon, président du Syndicat des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement de strcture (Sttres) : «Je prévois une facture finale autour de 4 milliards d'euros en intégrant les ouvrages annexes qui seront indispensables pour permettre à Saint-Denis d'absorber le flux entrant de voitures. Il faudra notamment creuser un souterrain pour rejoindre l'aéroport sans encombrer les routes de la capitale»

Avec ces modifications, cela en fera la deuxième route la plus chère de France, derrière le tunnel Lyon-Turin (26 milliards) et juste devant le tunnel de l'A86 (2,4 milliards). Démarrés en 2013, les travaux devraient être terminés (au mieux) en 2021. Cependant, les questions autour de la sécurité et la viabilité d'un tel viaduc sont nombreuses. En effet, l'océan Indien et l'île de La Réunion sont sensibles à de nombreux typhons et tempêtes tropicales. L'île, posée sur une zone sismique, doit subir les affres des houles extrêmes de l'océan et affronter une dizaine de tempêtes tropicales par an. Christian Tridon s'inquiète lui aussi des possibles séquelles de tels phénomènes naturels : «La houle peut être très puissante, comment va se comporter le fond marin ? Les piles sont posées, et non encastrées, sur un fond marin basaltique. À long terme, il est possible que l'ouvrage devienne obsolète».

Incroyable outil touristique et développeur d'emplois pour les locaux ( le projet est 100% Made in La Reunion), la nouvelle route fera donc une entrée fracassante dans les 10 plus grands ponts du monde.

Reportage sur le pont le plus cher et le plus long de France