• Connexion
Un été sans paille en plastique aux Sables d'Olonnes
Publié le 13/06/2019

EnvironnementFrance

Twitter Facebook 181 partages

Cet été, finies les pailles en plastique ! En Vendée, la station balnéaire des Sables d'Olonnes a décidé de lancer l'opération "été sans paille". Plus de quarante commerçants se sont engagés à remplacer les pailles en plastiques par des pailles en carton pour la période estivale.

 

 
© Christian Musat / 123RF

Opération "été sans paille"

Le plastique est un fléau pour les océans et les commerçants de la ville des Sables d'Olonnes en Vendée ont décidé d'agir.

François Birchler, président de l'association " Tous Dans L'Même Bateau ", a lancé un défi sur sa page Facebook en février dernier : " Et si cet été, le Pays des Olonnes était une référence nationale, en étant ce petit coin de France où l'on ne trouverait plus de paille dans les bars-restaurants et campings et grandes surfaces... Et nous serions un bel exemple à suivre.".

Une quarantaine de gérants de restaurant et de bars ont répondu à l'appel. Ils ne distribueront plus de paille en plastique à leurs clients durant la période estivale. A la place, les commerçants proposeront des pailles en carton et veilleront à restreindre leur distribution à la demande du client. " Nous voulons montrer qu'il est possible de se passer de plastique ", a déclaré Dominique Jaouen, secrétaire de l'association et membre à l'initiative de l'opération.

Bannir les pailles en plastique

La ville des Sables d'Olonnes sera donc la première en France à bannir la paille en plastique. Cette initiative s'inscrit dans la démarche de l'Union Européenne qui a voté, le 27 mars, une directive pour interdire les plastiques jetables, tels que les couverts et les pailles, d'ici 2021.

" Quand j'ai entendu parler de ce projet, j'ai tout de suite été partant. L'idée est de faire changer les habitudes et si on peut lancer un mouvement national, ça serait génial. Au niveau du restaurant, déjà, on essaie de faire attention et limiter l'usage du plastique. Et, personnellement, en tant que surfeur, j'ai pu constater les dégâts causés par le plastique dans les océans, notamment à Bali. Il faut penser aux générations futures et prendre ses responsabilités. Les pailles cet été, un autre objectif plus tard. Pourquoi pas ?", témoigne Guillaume Louis, responsable d'un restaurant Sablais.

En France, on estime à 10 millions de pailles utilisées chaque jour. Un fléau pour notre planète, car ni recyclable, ni biodégradable, il lui faut au moins 450 ans pour se dégrader dans la nature, alors qu'elle n'est utilisée qu'en moyenne 20 minutes... Et les espèces marines en sont les premières victimes. Chaque année 1,5 million d'animaux sont tués par le plastique.

 

 
© nevodka / 123rf