• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
La Grèce : une destination sûre pour cet été 2020 !
Publié le 24/05/2020

SociétéGrèce

Twitter Facebook 743 partages

La Grèce et ses panoramas magnifiques attirent des millions de visiteurs chaque année. Le pays qui avait prit des mesures drastiques dès le début de l'épidémie accélère son déconfinement. Avec pour mot d'ordre " Safety first " la destination prépare désormais sa saison touristique estivale, en promettant aux touristes des vacances en toute sécurité ! Le Premier ministre grec a donné le feu vert aux hébergements touristiques dès le mois de juin, puis à la réouverture des liaisons internationales dès le 1er juillet 2020.

   

   
© epicstockmedia/123RF

Quand pourra-t-on partir en Grèce ?

C'est confirmé, la Grèce reprend ses vols internationaux le 1er juillet 2020. "La saison touristique commencera le 15 juin quand les hôtels saisonniers pourront rouvrir et les vols directs avec l'étranger reprendront progressivement à partir du 1er juillet", a déclaré le Premier ministre grec Kyriakos. Depuis le 4 mai le pays est entré en phase de déconfinement en suivant un plan progressif de 7 étapes. Celui-ci prévoyait, dans l'ordre, le rétablissement de la libre circulation pour le 4 mai, l'ouverture des commerces pour le 11, les sites archéologiques pour le 14 et l'ouverture des hôtels non-saisonniers le 1er juin.
La relance du tourisme est un enjeu majeur pour le pays. Le secteur représente près de 18% de son PIB ce qui en fait le deuxième élément le plus crucial de son économie, derrière la marine marchande.

Pourra-t-on se baigner et visiter les principaux sites du pays ?

La Grèce va rouvrir progressivement ses principaux centres d'intérêts dont les monuments, les sites archéologiques, les points de restauration et les bars. L'Acropole d'Athènes, lieu le plus visité du pays, a notamment rouvert depuis le 18 mai. Les plages grecques très convoitées ont réouvert depuis le 16 mai. Quand aux musées, ceux-ci devront attendre le 15 juin, si les conditions le permettent.

Quelles seront les conditions de voyage ?

Des mesures ont été prises dans les aéroports du pays, pour permettre des voyages en toute sécurité, tout en protégeant le pays d'une nouvelle vague d'infection. La quarantaine imposée jusqu'à présent pendant quatorze jours à tous les visiteurs arrivant en Grèce ne sera plus obligatoire. Les voyageurs seront " soumis à un échantillonnage sans test obligatoire ", a précisé vendredi l'Office national hellénique de Tourisme. Des tests d'une quinzaine de minute vont être mis en place ainsi que des portiques détecteurs de températures. Les touristes qui se rendront sur le territoire devront préparer un certificat immunologique datant d'au moins 72h. Un médecin référent sera assigné à chaque hôtel du pays. En cas de soupçon d'une infection la personne pourra ainsi être testée en moins de 6 heures.
" Nous pensons avoir trouvé un équilibre entre efficacité contre le virus et de l'autre un environnement hôtelier agréable " a déclaré Alexandre Vassilikos, président de la Chambre hellénique des hôteliers.

La sécurité avant tout

Afin de rassurer les nombreux touristes, la destination a décidé de mettre en place un slogan "Safety first" qui leur garantira des séjours sécurisés et qui respectent les mesures sanitaires. Sur les plages la distanciation physique sera évidemment de rigueur, avec des espaces de 4 mètres instaurés entre les parasols. Du côté des musées et sites archéologiques, des piquets seront implantés pour éviter les attroupements. L'île de Santorin a déjà prise ses dispositions en installant des cabines en plexiglas autour des transats. Enfin, des solutions désinfectantes seront proposées dans la totalité des lieux publics.

La liste des liaisons aériennes rétablies progressivement sera annoncée à la fin du mois de mai, a déclaré le ministre du Tourisme Harry Theocharis, qui précise : "les premiers pays avec lesquels les liaisons pourront reprendre sont les pays des Balkans peu touchés par l'épidémie et les pays du nord de l'Europe, notamment l'Allemagne, puis ensuite les pays de la région plus large comme Israël et Chypre ". Avec 2840 cas confirmés pour 166 décès et 1374 guérisons, la Grèce fait partie des pays les moins touchés par la pandémie.