Publié le 27/02/2019

#Nature #Etats-Unis

Découverte des USA en traversant ses plus beaux parcs nationaux

Les USA sont un immense pays. Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme "le pays des grandeurs". Avec une superficie totale de 9 830 000 km², ce surnom est toalement mérité. Sur ce gigantesque territoire, les paysages sont variés. En effet, de part et d'autre du pays, les conditions climatiques différentes donnent naissance à une nature unique en son genre. Le pays de l'oncle Sam sait à quel point son patrimoine naturel est exceptionnel et fait en sorte de le protéger et de le valoriser. C'est pour toutes ces raisons que de nombreux espaces sont des parcs nationaux. On en compte 59 dans tout le pays ; qui compte 50 états. C'est plus d'un parc national par état. Petit tour du propriétaire et de sa beauté naturelle : En route !

Acadia, Maine

On commence cette découverte des parc nationaux américains au bord de l'Atlantique. Situé dans le Maine, le parc national d'Acadia est un incontournable pour ceux qui se rende dans la région. Il accueille chaque année plus de 2 millions de visiteurs. ils faut dire que toutes les conditions sont réunies pour nous donner envie d'y aller : montagnes, côte, océan, plages... - © Jon Bilous/123RF

Arches, Utah

Le nom est un sacré indice si vous ignoriez encore ce qu'on trouve dans ce parc national de l'Utah... Des arches rocheuses bien sûr ! On en compte au minimum 2 000, ce n'est pas rien. Elles sont toutes naturelles, façonées par les aléas climatiques de la région. - © Josemaria Toscano/123RF

Badlands, Dakota du Sud

Pour ceux qui souhaitent marcher sur les traces d'un passé lointain, le parc national de Badlands est "the place to be". Cette zone géographique est très riche en fossiles et vestiges paléonthologiques. - © Andriy Kravchenko /123rf

Big Bend, Texas

Big Tend est le seul parc national du Texas. Mais il n'en reste pas moins magnifique. Big Bend signifie "la grande courbe" et fait référence à celle du fleuve Rio grande à cet endroit du sud des USA. La meilleure saison pour s'y rendre est celle qui s'étire d'octobre à avril car ce désert se nappe de fleurs multicolors à l'arrivée du printemps. - © wilsilver77/123RF

Biscayne, Floride

Si vous êtes de ceux qui aiment la Floride mais qui aimeraient profiter de la tranquilité, oubliez donc Miami beach et prenez la direction de l'île de Key Biscayne. C'est un endroit charmant, discret, situé dans l'agglomération de Miami. on y trouve des plages splendides. - © Fotoluminate LLC/123rf

Black Canyon of the Gunnison, Colorado

Black Canyon porte très bien son nom puisque les parois sont de la même couleur que le charbon. Ce n'est pas le plus grand canyon des USA, mais en prenant de la hauteur, le panorama est à couper le souffle. Surtout lorsque sous nos pieds, on observe l'immense faille noire, où une rivière bleue ruisselle tout au fond. - © Ann Dudko /123rf

Bryce Canyon, Utah

On ne présente plus Bryce Canyon. Ce parc national est une halte obligatoire pour les touristes qui se rendent dans l'Ouest américain. Si bien que le National Park Service a élu Bryce Canyon comme étant le plus beau parc national des USA. Rien que ça ! - © timstirling/123RF

Canyonlands, Utah

On reste dans l'Utah, direction Canyonlands. Depuis les hauteurs du canyon, vous aurez une magnifique vue sur la Green River et le Colorado River. Pour les plus curieux, vous pouvez partir à la recherche des ruines indiennes. - © Bjoern Alberts/123RF

Capitol Reef, Utah

Décidément, l'Utah compte de nombreux parcs nationaux. Peu de touristes s'arrêtent au Capitol Reef ; certainement trop pressés de se rendre à Bryce Canyon. Pourtant les couleurs flamboyantes des vallées et des arches devraient être une raison suffisante pour prendre le temps de le visiter. - © Galyna Andrushko/123RF

Channel Islands, Californie

Huit petites îles au large de la Californie cachent une faune et une flore grandiose. Impossible de les rejoindre par la route, seul le bateau peut vous y conduire. Il faut une heure minimum pour rejoindre les premières îles : Ventura et Oxnard. pour la plus éloignée, Santat Barbara, il faudra compter 3 heures. Une fois sur place, la nature se donne en spectacle. Il est possible d'y camper durant plusieurs jours. - © Clay Harrison/123rf

Congaree, Caroline du Sud

Pour ceux qui n'ont pas trop le pied marin, oubliez donc Channel Islands, et redez-vous en Caroline du Sud découvrir Congaree. Cette forêt luxuriante est la plus grande forêt encore intacte dans le Sud des USA. C'est un véritable labyrinthe de rampe de bois qui nous emmène au cœur du parc national de Congaree, en majorité inaccessible en voiture. L'atmosphère y est unique - © digidreamgrafix.com/123rf

Crater Lake, Oregon

Ce parc national américain abrite un lac dans un cratère dont il il tient son nom : Crater Lake (of course). Ce lac se trouve dans la caldeira du volcan Mazama. Dans ce lac, on y trouve une petite île inhabitée, connue sous le nom de l'île Wizard. Elle ne fait due 1,28 km². - © wollertz 2014 / 123rf

Cuyahoga Valley, Ohio

Il y a même pas 20 ans, cette zone géographique n'était pas un parc national. Elle l'est devenues en 2000. La chute d'eau de Brandywine est la star de Cuyahoga Valley. Mais ce n'est pas une raison pour passer à côté des merveilles de la nature qu'on y trouve, comme une flore aux couleurs de l'automne, et une faune merveilleuse : loutre, castor, raton laveur, cerf, faucon pèlerin et tutti quanti. - © Michael Shake/123RF

Denali, Alaska

Dans le parc national de Denali, vous pourrez admirer le mont McKinley : le plus haut sommet d'Amérique du Nord, qui culmine à 6 200 mètres d'altitude. En hiver comme en été, de nombreuses activités sont possibles dans le parc de Denali : randonnées, tyrolienne, balade en chiens de traîneau, ski etc. Il existe des centaines de façon de découvrir la nature de Denali. Partez donc à la rencontre des grizzlis et des loups. - © Galyna Andrushko/123RF

Dry Tortugas, Floride

Oublions le froid de l'Alaska et mettons le cap vers la Floride, l'état où le soleil brille sans cesse. Dry Tortugas sont un ensemble de 11 îlots de sables dont la partie émergente affleure à peine au-dessus de l'eau. Cette zone géographique est protégée grace à des récifs coralliens. ce parc national protégé porte ce nom en raison du grand nombre de tortues qui les peuplaient par le passé. - © bennymarty /123rf

Les Evergaldes, Floride

Toujours en Floride, les Everglades sont une étape incontournable de votre voyage aux États-Unis. Ce marécage est à découvrir en hydroglisseur : une embarcation propulsée grâce à une élice aérienne. En plus de profiter de la faune et de la flore impressionnantes du site (aligators, crocodiles mangroves...), il se peut que vous vivez quelques sensations fortes avec ce moyen de locotion. Le parc des Everglades est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. - © Don Fink/123rf

Glacier, Montana

Changement radical de décor. On oublie les marécages subtropicaux et on salue les glaciers du Glacier National Park, dans le Montana. Ces derniers ont tout de même quelque chose en commun : Glacier National Park est lui aussi classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Une route scillone entre les glaciers et offre une magnifique promenade, avec de nombreux arrêts, pour profiter de la nature. - © snehit/123RF

Glacier Bay, Alaska

À l'extrême sud de l'Alaska se trouve un parc national pas comme les autres ; celui de Glacier Bay. En chiffres, Glacier bay c'est : 5 000 km² de nature, 175 montagnes, 25 glaciers ,762 lacs... Autant vous dire que ce parc national attire les aventuriers. De plus, 20% des sa superficie se trouve être une réserve marine. - © sorincolac/123RF

Grand Canyon, Arizona

C'est le parc le plus visité de l'Ouest américain : Grand Canyon. Il porte d'ailleurs très bien son nom, puisque c'est un canyon plutôt grand. Admirez les dégradés de couleurs allant du jaune, jusqu'au rouge selon les différentes strates rocheuses... C'est un véritable paradis pour les géologues. - © Galyna Andrushko/123RF

Grand Teton, Wyoming

Pour ceux qui se rendent à Yellowstone, le parc national de Grand Teton est un passage obligatoire sur votre chemin, puisqu'il est la porte d'entrée Sud pour s'y rendre. mais ce n'est pas une raison pour se presser et ne pas profiter du paysage. Montagnes, vallées, cascades, lacs... Grand Teton a tout pour plaire. - © Michael Chatt/123rf

Great Sand Dunes, Colorado

Non, nous ne sommes pas au coeur du Sahara, mais toujours au USA. Great Sand Dunes possède les dunes de sables les plus hautes du continent Nord-Américain. Pour découvrir le visage caché du pays et des sites où les touristes se font plus rares, une virée au Great Sand Dunes National Park est une très bonne idée. - © Tim Martin 2015/123rf

Haleakala, Hawaï

La visite de parc national se mérite. il faudra prendre de la hauteur pour profiter pleinement des atouts de Haleakala National Park. Au dessus de la brume, se cache un paysage lunaire, voire martien. Il est possible d'atteindre le sommet en voiture. le mieux et de s'y rendre très tôt pour admirer le lever du soleil, un spectacle inoubliable. Hawaï dans toute sa splendeur. - © kalenkov/123RF

Les Grottes de Carlsbad, Nouveau-Mexique

Après avoir cottoyé le ciel, direction les entrailles de la Terre dans les Grottes de Carlsbad au Nouveau-Mexique. ce sont les grottes les plus profonde du pays. Le chemin pour y accéder serpente jusqu'à devenir un tunnel. Ce dernier se trouve à 1 km sous la surface du sol. Ce parc national est souvent comparé au grand Canyon souterrain... avec des milliers de chauve-souris en plus. Continuez la descente jusqu'à The Big Room, où comme par miracle, un restaurant et une boutique de souvenir se cache à l'intérieur. - © Mariusz Jurgielewicz/123rf

Isle Royale, Michigan

Solitude, tranquilité, apaisement... voilà ce que vous pourrez trouver dans le parc national d'Isle Royale. C'est l'un des moins visités du pays et le plus isolé. Parfait pour une épopée revigorante au coeur d'une nature idyllique. - © mjlong711/123RF

Joshua Tree, Californie

Joshua Tree National Park possède 2 zones bien distinctes : le désert du colorado situé à basse altitude, et le désert de Mojaves qu'on trouve dans les hauteurs. les deux paysages sont complètement différents. C'est dans ce dernier qu'on trouve le Joshua Tree, une espèce d'arbre endémique qu'on ne trouve dans le Sud-Ouest des USA. La meilleure période pour visiter le parc est au printemps, quand les fleurs éclosent. - © kwiktor/123RF

Tant de paysages peuvent définir les USA : glaciers, déserts, lacs, forêts... Ce pays immense regroupe de nombreuses merveilles naturelles. Pour les faire connaître au public et pour les protéger, le gouvernement à délimité différents parcs nationaux. on en compte 59 dans tout le pays.

De la Californie, à l'Alaska en passant par Hawaï et le Michigan, il est impossible de tous les visiter d'un coup. Quoique ça peut être un beau projet de voyage. Avant de prendre la route, voici 25 parcs nationaux magnifiques qui méritent le déplacement. Le plus dur a été de les sélectionner.

Autres articles proposés par l'auteur