• Connexion
Interdite de vol pour cause d'autisme
Publié le 20/05/2015 Modifié le 18/02/2016

SociétéEtats-Unis

Twitter Facebook 76 partages

Que se passe t-il quand le personnel de bord d'un avion d'United Airlines ne se sent " pas à l'aise " avec une passagère autiste ? On fait atterrir en urgence l'avion à mi-chemin et on débarque la famille de la jeune fille.

Lorsqu'elle est montée dans l'avion de la compagnie United Airlines, la famille Beegle devait atterrir à Portland. Devait parce que finalement leur voyage aérien s'est arrêté à Salt Lake City, après 25 minutes de vol et la moitié du chemin encore à parcourir.
A Salt Lake City, c'est escortée de la police, venue les chercher dans l'avion, que les membres de la famille Beegle ont débarqué sur le tarmac. Les Beegle, une famille de dangereux terroristes ? des fauteurs de troubles notoire ? Non, tout simplement une famille dont l'une des membres, Juliette, âgée de 15 ans est autiste.

Une cliente pas comme les autres ?

Une cliente pas comme les autres ?
© EASYVOYAGE

Ni crise, ni dérangement intempestif, ce n'est pas à cause de son comportement que Juliette a provoqué l'incident, simplement, le personnel de bord « ne sent pas à l'aise à l'idée de voler jusqu'à Portland » avec une jeune fille autiste.
Habituellement, Juliette mange quelques encas avant de prendre l'avion car, comme l'explique sa mère, « si son taux de sucre diminue, elle est frustrée et devient nerveuse, nous essayons donc toujours d'anticiper et d'empêcher cela ».
Mais ce jour là, Juliette n'a pas voulu manger ce que lui avait préparé sa mère. Du coup, une fois l'avion en vol, cette dernière demande au personnel de bord s'il est possible de préparer un plat chaud à sa fille pour éviter qu'elle ne s'énerve. Ce qui pour l'instant n'est pas du tout le cas comme le relate une passagère : « c'est ridicule, elle était calme et elle n'avait rien fait ».

Un avion détourné, une famille débarquée

Cette demande de repas a été le déclencheur de l'incident puisque, même si ce service réservé aux passagers de première classe a été finalement accepté par l'une des hôtesses, il n'en a pas été du goût du pilote qui a immédiatement décidé de détourner l'avion pour débarquer la famille.
Et c'est donc à Salt Lake City, que la famille Beegle a été sommée de descendre encadrée par des officiers de police pour la seule raison que Juliette est une enfant autiste.
Se rendant à Portland, les Beegle ont du patienter quelques heures à l'aéroport de Salt Lake City avant de pouvoir embarquer à bord d'un avion de la compagnie Delta et achever leur voyage. Evidemment, Donna Beegle, la mère de Juliette, a décidé de porter plainte contre United Airlines auprès de l'Administration fédérale de l'aviation. De son côté, la compagnie américaine promet qu'une enquête va être ouverte.