• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Un nouveau concept pour évacuer le stress !
Publié le 26/10/2017

SociétéFrance

Twitter Facebook

Tout droit venu du Japon, un nouveau concept tente de conquérir le marché français après avoir fait un carton aux États-Unis. Il servirait à se défouler et serait un véritable exutoire à notre anxiété. Ce n'est ni du yoga, ni une nouvelle manière de méditer. Un indice ? Vous avez le droit de TOUT casser.

10 à 30 minutes pour "tout évacuer"

Stressé(e), fatigué(e), métro tombé en panne ce matin, envie de vous défouler ou juste de vous amuser ? Seul(e) ou à plusieur(e)s, venez casser : écrans, vaisselles, meubles... dans la première Fury Room parisienne. #timetofury #timetosmash

Une publication partagée par Fury Room (@thefuryroom) le

Vous avez passé une mauvaise journée ? Vous traversez une période difficile ou vous avez simplement envie de (vraiment) vous défouler ? Une salle parisienne offre un éxutoire à vos angoisses, vos frustrations et vos insatisfactions. Après la Rage Room de Toronto ou l'Anger Room de Dallas, c'est la Fury room qui a ouvert ses portes à Paris. Située entre les stations de métro Strasbourg-Saint-Denis et Bonne Nouvelle, cette salle propose à ses clients d'assouvir leurs pulsions destructrices pour quelques dizaines d'euros.

Les objets détruits seront recyclés après les scéances

Les objets détruits seront recyclés après les scéances
© bortn66/123RF

Écrans d'ordinateurs, tables, assiettes, bouteilles, les visiteurs peuvent tout casser, "dans un lieu sûr et hors de tout jugement". Mais quel gaspillage, penserez-vous ! Même pas, puisque les débris sont ensuite transportés jusqu'à une déchetterie afin d'être recyclés. Un atelier de reconstruction permet aussi de fabriquer des mozaïques avec les objets détruits. Des sessions sont organisées pour les professionnels, qui peuvent "brainstormer sur tous les thèmes négatifs". D'après l'une des entreprises qui les organisent, "grâce à cette décharge d'énergie, l'expression est facilitée, [...] la réflexion s'élargit ". Qui voudrait tester ?