• Connexion
3 500 km en 76 jours : l'incroyable voyage d'une renarde polaire
Publié le 05/07/2019

InsoliteNorvège

Twitter Facebook 142 partages

Une renarde arctique a parcouru plus de 4 000 kilomètres en seulement 76 jours. Elle a relié le nord de la Norvège jusqu'au nord du Canada en seulement quatre mois selon les chercheurs norvégiens. Une performance incroyable de la renarde dont les chercheurs de l'Institut polaire norvégien sous-estimés.

En voilà un périple qui aurait plu à Phileas Fogg ! Une renarde polaire a terminé un voyage extraordinaire entre la Norvège et le Canada en seulement 76 jours. L'animal a traversé depuis l'Arctique depuis le nord de la Norvège jusqu'à l'extrême nord du Canada, en passant par un pic de 155 kilomètres dans le Groenland. Au total, elle a parcouru environ 46 kilomètres par jour. En parcourant plus de 3 500 km aisément, la renarde a surpris les experts qui n'ont jamais observé une telle performance auparavant.
"Nous ne pensions pas que c'était vrai. Nous avons d'abord pensé que la renarde avait été retrouvée morte par quelqu'un et que son collier lui avait été enlevé pour être embarqué par la suite sur un bateau. Mais, comme il n'y a pas de navires qui peuvent remontent aussi loin dans les glaces, nous avons pris la mesure de ce que cet animal a accompli", explique ainsi Eva Fuglei, l'un des chercheurs à l'origine de cette étude publiée par l'Institut polaire norvégien.

La renarde, de moins d'un an, est partie de l'île de Spitzberg en Norève le 26 mars 2018 et a atteint l'île d'Ellesmere au Canada le 10 juin 2018. Son périple a pu être suivi grâce à un émetteur satellite. "Cette espèce est encore plus endurante et plus rapide que ce qu'on l'on avait déjà observé par le passé ", a indiqué ce mercredi à l'Agence France-Presse Arnaud Tarroux, l'un des chercheurs à l'origine de l'étude publiée par l'Institut polaire norvégien.

Une performance olympique

Une performance olympique
© Karine Patry / 123RF

" Il s'agit de la première observation qui montre en détail qu'un renard polaire a migré entre différents continents et écosystèmes de l'Arctique, et constitue l'une des plus longues migrations jamais enregistrées pour un renard polaire en si peu de temps ", souligne l'Institut polaire norvégien dans un article. Les experts sont également surpris de ce résultat alors qu'il s'agisse d'une jeune femme qui ne connaît pas cette route.