• Connexion
Jérusalem : Un morceau de 100 kilos se détache du Mur des Lamentations
Publié le 27/07/2018

SociétéIsraël

Twitter Facebook 150 partages

Une pierre de 100 kilos s'est détachée du mur des Lamentations lundi 23 juillet, entraînant la fermeture d'une partie du site où de nombreux juifs viennent prier. Le lieu est considéré dans la religion judaïque comme l'endroit le plus saint et donc le plus à même d'accueillir les prières des croyants. L'incident n'a fait aucun blessé, et une femme de 79 ans se trouvait juste à côté. Cette chute serait causée par l'érosion due à la végétation et l'humidité subie par le mur, érigé au Ier siècle après Jésus-Christ, selon l'AFP.

Daniella Goldberg, la vieille dame hiérosolymitaine présente sur les lieux de bon matin ne se doutait de rien. « Je n'ai rien entendu ni rien ressenti jusqu'à ce qu'il atterrisse à mes pieds », explique-t-elle à Reuters. A travers un communiqué, Nir Barkat, le maire de la ville sainte, s'est félicité d'un « grand miracle ».

  

  
© liorpt/123RF

La veilles, plusieurs dizaines de milliers de personnes s'étaient rendues sur le mur dimanche à l'occasion des célébrations liées à la destruction des deux Temples de Jérusalem. Le rabbin Shmouel Rabinowitz, s'est exprimé à travers un communiqué, estimant qu'il s'agissait « d'un incident rarissime et incompréhensible qui exige un examen de conscience ».

Le mur des Lamentations est l'unique vestige d'un mur de soutènement du deuxième Temple juif détruit par l'empire romain en l'an 70. Au-dessus s'étend le Mont du Temple, le site le plus sacré du judaïsme et l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam. La vieille ville se trouve à Jérusalem-Est, partie de la ville occupée par Israël depuis 1967 et annexée par l'État hébreu. L'ONU ne reconnaît pas cette annexion.