• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Argentine : une nouvelle espèce de dinosaure a été découverte
Publié le 27/02/2020

SociétéArgentine

Twitter Facebook 132 partages

Les Dinosaures se sont éteints il y a plusieurs millions d'années, mais aujourd'hui encore, des morceaux de ces animaux sont encore enfouis sur terre. Des archéologues argentins ont récemment découvert les restes d'un dinosaure encore méconnu à notre époque.

 

 
© Chitsanupong Chuenthananont/123

Une nouvelle espèce de dinosaure, c'est la dernière trouvaille des paléontologues de l'Université nationale de La Matanza. C'est en Argentine, dans la province du Rio Negro que des os, des bras, des griffes de cet animal ont été retrouvé. Les scientifiques ont baptisé cette nouvelle espèce de dinosaure "abelisaure Tralkasaurus cuyi", une référence notamment au plateau d'El Cuy où les restes ont été découverts. C'est une famille de dinosaure théropodes, qui ont vécu en Amérique du Sud.

"La taille corporelle du Tralkasaurus est plus petite que celle des autres carnivores de son groupe, les abelisaures. Il mesurait environ quatre mètres de long, tandis que ceux qui étaient connus jusque-là mesuraient entre sept et onze mètres", explique Federico Agnolin, un chercheur au Musée argentin de sciences naturelles (MACN) et membre du Conseil national de recherche scientifique et technique (Conicet).

Cette espèce vieille de 90 millions d'années, est plus petite que le Tyrannosaure ou le Carnotaurus, mais possède des facultés similaires. Il est bipède, avec quatre griffes sur chacun des membres postérieurs, ses bras sont très courts par rapport au corps, il possède un cou court et musclé et les os de ses extrémités sont légers et creux. C'est grâce à ces atouts que les chercheurs ont pu confirmer que le Tralkasaurus se nourrissait de petits dinosaures herbivores, du nom d'iguanodons, qui ont aussi été retrouvés.