• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Hutt River, la micronation australienne va disparaître à cause du coronavirus
Publié le 20/08/2020

InsoliteAustralie

Twitter Facebook 29 partages

Il existe en Australie un petit pays indépendant créé dans les années 70 : la principauté de Hutt River. Cette micro-nation présente sur le territoire Australien attire des dizaines de milliers de visiteurs chaque année, intrigués par la situation unique de ce tout petit état. Malheureusement la crise sanitaire aura eu raison de ce lieu unique, puisque faute de touriste, Hutt River va devoir fermer ses portes.

 

 
© filedimage/123RF

Qu'est-ce que Hutt River ?

Habitée par une trentaine de personnes, Hutt River est un petit territoire de 75 kilomètres carré enclavé en Australie, à 500 km au nord de la ville de Perth. Mais comment une telle curiosité politique a-t-elle pu exister et perdurer jusqu'à aujourd'hui ? À l'origine le territoire était une exploitation agricole appartenant à Leonard Casley, qui était en conflit avec les autorités australiennes. En 1970, celui-ci décide de déclarer l'indépendance de son exploitation sous le nom de "Province de Hutt River" avant d'en faire une principauté en 1971 et d'en devenir le régent : le prince "Leonard Ier".

Voir cette publication sur Instagram

??hutt river???????????????????????????government??????????75?????23??????????????????????????government????????????????????????????????

Une publication partagée par ??? (@lolikong) le

Finalement les autorités australiennes ont accepté cette situation jusqu'à la traiter avec bienveillance. De nombreuses personnalités politiques s'y sont même rendues en "visites diplomatiques" et pour participer à des cérémonies .
Avec le temps, la principauté est devenue une véritable attraction touristique en Australie et a commencé à tirer ses revenus des 60 000 visiteurs annuels. Le "pays" possède son propre hymne national, mais aussi sa monnaie, ses passeports (qui sont plus des objets souvenirs qu'autre chose) et son drapeau.

Le passeport de Hutt River et son drapeau

Voir cette publication sur Instagram

#TB ?? Principality of Hutt River ?? & Pink Lake #huttriverprovince #pinklake #Coastline #Westcoast #passportstamp #Huttriverprovince

Une publication partagée par Allard Komdeur (@allard.travels) le

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Oliver (@rapidflamingo) le

La principauté abbatue par la crise sanitaire

Malheureusement, après près de cinquante ans d'existence, la micronation de Hutt River va devoir tirer sa révérence. La crise sanitaire et les nombreuses restrictions de voyage auront raison d'elle, l'obligeant à fermer ses portes au début de l'année. Une situation économique compliquée qui s'ajoute aux lourdes dettes laissées après la mort de Léonard Casley en février 2019. Son fils et successeur Graeme Casley a donc décidé de se rendre à l'Australie.

"C'est très triste de voir votre père construire quelque chose pendant cinquante ans et devoir l'arrêter pour toujours", a confié le prince Graeme Casley à la chaine de télévision CNN. "Les temps sont très difficiles sur le plan économique et sanitaire dans le monde à cause du Covid-19 et nous le ressentons aussi." Néanmoins, celui-ci affirme être fier du travail accompli par son père pendant toutes ces années et espère que le souvenir de la principauté perdurera dans le temps.
L'influence de Hutt River a été telle qu'elle a inspiré de nombreuses autres micro-nations à travers le monde. En France, un village de moins 150 habitants a déclaré son indépendance sur le modèle de Hutt River, il s'agit de la Principauté de Laàs.