• Connexion
Une mâchoire de rhinocéros préhistorique découverte sur le chantier du métro à Toulouse
Publié le 19/08/2019 145 partages

NatureFrance

Twitter Facebook 145 partages

Le 6 août dernier, les ouvriers du chantier d'agrandissement de la ligne A du métro à Toulouse, ne s'attendaient sûrement pas à faire une telle découverte. Enterré à plusieurs mètres de profondeur, une mâchoire de rhinocéros préhistorique qui pourrait avoir vécu il y a 24 millions d'années.

 

 
© dolgachov/123RF

 

C'est en plein terrassement d'une cage d'ascenseur que les coups de pelleteuse ont révélé l'imposante denture osseuse. À 15 mètres de profondeur, une mâchoire animale d'environ 50 centimètres de long a été mise au jour, mardi 6 août dernier vers 21 heures, sur le chantier d'agrandissement du métro à Toulouse. C'est un "vestige archéologique" précise le maître d'ouvrage Tisséo Ingénierie qui explique avoir d'abord cru à un "canular".

Un rhinocéros ayant vécu il y 24 millions d'années

Expertisée par Francis Duranthon, directeur du Muséum d'histoire naturelle de la ville, la mâchoire pourrait selon lui provenir d'un Diaceratherium, rhinocéros dépourvu de corne, et qui aurait vécu il y a 24 millions d'années. Favorisée par un climat subtropical durant l'ère préhistorique, Toulouse aurait constitué un lieu de vie particulièrement agréable pour les mammifères comme celui découvert la semaine dernière.

Interrompu pour procéder à l'extraction de la surprenante trouvaille, le chantier a pu reprendre rapidement et devrait s'achever à la fin de l'année. Les découvertes du genre sont en tout cas fréquentes dans la région. En 2005, la mâchoire d'un rhinocéros vieux de 25 millions d'années avait été mise au jour à 28 mètres de profondeur sur la ligne B du métro toulousain.