• Connexion
Une huître géante découverte en Vendée !
Publié le 19/08/2019 541 partages

InsoliteFrance

Twitter Facebook 541 partages

Le 3 août dernier, Mathieu Naslin, ostréiculteur en Vendée, a fait une jolie prise dans l'un de ses viviers : une huitre géante ! Et pour cause : celle qu'il a appelée Georgette pèse 1,44 kilogramme et mesure 25 centimètres.

 

 
© Olena Serditova/123RF

Mathieu Naslin travaille depuis huit ans aux Viviers de la Guittière à Talmont-Saint-Hilaire en Vendée. Des huîtres, il en a vu. Mais des huîtres de ce gabarit, jamais ! Il y a quelques jours, l'homme qui se promenait dans le parc ostréicole a repéré un gigantesque coquillage. Sans attendre, il est allé le pêcher. " C'est extrêmement rare " a indiqué Mathieu. " Je ne doute pas qu'en pleine mer il existe d'autres huîtres de cette taille mais dans nos parcs, c'était inespéré " se réjouit-il.

Il faut dire que la bête est très impressionnante : 1,44 kilogramme pour 25 centimètres. Quant à sa son âge, il a été estimé à 13 oui 15 ans. Pour information, une huître tout à fait banale grandit de 3 centimètres environ chaque année. Mais elle ne reste que 3 années dans l'eau. Pour calculer l'âge d'une huître, il faut observer les stries sur sa coquille : certaines peuvent vivre entre 35 et 60 ans, cela a été prouvé.

Même si le spécimen était comestible et aurait pu nourrir une tablée entière, il était hors de question de le cuisiner ! Il a donc été remis à l'eau et a même été baptisé « Georgette ». Original, un brin désuet, ce nom fait hommage à une ancienne salariée du parc qui s'appelait ainsi et qui, selon l'ostréiculteur, était un peu « la matriarche de la société ».

Aujourd'hui, Georgette l'huître géante coule des jours heureux aux Viviers de la Guittière. Ses parents adoptifs sont très fiers de l'avoir recueillie et d'en prendre soin chaque jour : « Il y a des amateurs de très grosses huîtres mais pour nous, le but est de la conserver vivante et pourquoi pas de la faire encore grossir. C'est un trophée ». « Il y a pas mal de personnes qui nous ont proposé de l'acheter. Pour plaisanter, notre patron nous a dit qu'elle ne partirait pas en dessous de 2000 euros. Mais même pour 30 000 euros, nous ne la vendrions pas », c'est sur ces belles paroles que conclut Mathieu.