• Connexion
Une femelle rhinocéros capturée pour tenter de préserver l'espèce
Publié le 14/02/2019 1242 partages

EnvironnementIndonésie

Twitter Facebook 1242 partages

Les biologistes tentaient par tous les moyens de capturer une femelle rhinocéros de Sumatra pour tenter de sauver l'espèce. C'est en novembre 2018 à Bornéo qu'ils parviennent à le faire. L'espèce de Sumatra est enclin à disparaître et les biologistes pourraient peut être parvenir à la sauver puisque la femme rhinocéros capturée a été conduite dans un centre de reproduction.

 

 
© Duncan Noakes /123RF

Le 25 novembre dernier, un des derniers rhinocéros de Sumatra s'est fait capturé par une équipe de biologistes à Bornéo. Rassurez-vous l'animal est entre de bonnes mains, personne ne lui veut aucun mal.

Les biologistes de l'organisation de protection de la nature Sumatran Rhino Rescue espèrent pouvoir sauver l'espèce de Sumatra qui est en voie d'extinction.

Une espèce en train de disparaître

À l'état sauvage, on ne compte plus que 80 rhinocéros de Sumatra alors grâce à Pahu (rhinocéros capturée) l'espoir de préserver l'espèce se fait forte. Ce chiffre est alarmant et chaque animal devient très important. Le rhinocéros de Sumatra est l'un des mammifères les plus distincts au monde niveau évolution.

 

L'équipe de biologistes a réussi à capturer Pahu et cela représente une étape cruciale pour la préservation de l'espèce. En effet, la femme a été emmenée dans un centre de reproduction pour qu'elle puisse donner naissance à une future relève.

Capturer un rhinocéros est sportif !

Pour capturer l'animal, l'équipe de Sumatran Rhino Rescue a dû agir délicatement et intelligemment. Le piège a été installé dans une concession minière au milieu de la forêt tropicale.

Tout d'abord, un sédatif a été administré à Pahu pour qu'elle puisse être guidée vers une caisse. Sur place, des vétérinaires venant d'Indonésie, de Malaisie et d'Australie pour veiller à la sécurité et au confort de l'animal pendant toute la durée de l'opération. Après avoir parcouru 150 kilomètres, Pahu arrive au centre de reproduction de Kelian. Pris en charge par l'équipe vétérinaire, elle se porte très bien, est heureuse et mange bien. Pahu est peut être l'espoir pour la préservation de son espèce.

Un long combat

Vous ne le croirez peut-être pas, mais le WWF-Indonésie et son équipe d'ONG locales essayaient de capturer Pahu depuis avril 2018. L'animal n'est pas facile à piéger puisqu'il est très méfiant.

Les défenseurs de l'espèce veulent capturer les individus appartenant aux populations fragmentées restantes pour les rapprocher des autres espèces. À Sumatra, il resterait environ 75 rhinocéros à l'état sauvage, mais ils appartiendraient à 10 sous-populations différentes. À Bornéo les rhinocéros seraient moins de 10.

Afin de déterminer si Pahu est apte à la reproduction, les vétérinaires doivent d'abord habituer le rhinocéros à leur présence. Un bon examen dentaire de l'animal suffirait à fournir des informations importantes sur son âge.

À présent il faut patienter pour que Pahu s'habitue à la présence des vétérinaires. L'équipe doit faire des examens pour savoir si elle est en âge de se reproduire.