• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
A Hawaï, des explorateurs retrouvent l'épave d'un sous-marin américain
Publié le 03/04/2020

SociétéEtats-Unis

Twitter Facebook 138 partages

Après l'USS Grayback, le 5 juin 2019, c'est au tour du Stickleback d'être retrouvé par des explorateurs. L'épave du sous-marin américain, datant de l'époque de la Guerre Froide, avait disparu depuis plus de soixante ans. Voilà qu'il est retrouvé en plein océan Pacifique, au large d'Hawaï et plus précisément près des côtes de O'ahu.

Une épave de sous-marin retrouvée à Hawaï

Une épave de sous-marin retrouvée à Hawaï
© lorcel/123RF

Sa disparition était demeurée dans les archives. Malgré les informations sur sa position, aucun expert n'avait entrepris de recherches jusqu'alors. Ce n'est qu'au mois d'août dernier, soit deux mois seulement après la découverte d'un autre sous-marin américain, l'USS Grayback, qu'une équipe s'intéresse de plus près à l'épave. Des morceaux de l'USS Stickleback, engloutis à 3 350 mètres de profondeurs ont été retrouvés, à quelques trente kilomètres de Hawaï, près de Barbers Points.
Incroyable mais vrai, les scientifiques assurent que, malgré ces décennies sous l'eau, l'appareil a plutôt conservé un bon état. Images et vidéos, offertes par un véhicule téléguidé envoyé, ont permis de collecter des données sur l'épave. Elle a été divisée en deux mais des informations écrites sur le sous-marin sont encore parfaitement lisibles. Un état de préservation exceptionnel, que l'on doit au fait que le sous-marin ait été englouti très profondément.

Un état de préservation exceptionnel

Robert Neyland, en charge du pôle archéologie sous-marine de la Naval History & Heritage Command. « Vous pouvez lire le nom, vous pouvez voir les numéros sur sa coque, c'est remarquable ». Le navire, mis en service en mars 1945, est envoyé pour patrouiller en mer du Japon dans les mois qui suivent. Mais le cessez-le-feu le contraint à la réserve. C'est lors d'une simulation de lutte anti-sous-marine que se produit l'accident.
Le Stickleback est victime d'une coupure de courant et coule à plusieurs centaines de mètres de profondeur, avant de refaire surface. Malheureusement, il entre en collision avec un autre navire, utilisé également pour l'exercice, l'USS Silverstein, collision qui a provoqué le naufrage.