• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Découvert : un archéologue trouve une cité romaine grâce à Google Maps
Publié le 15/01/2020

InsoliteItalie

Twitter Facebook 113 partages

C'est en parcourant les photos prises par satellite sur Google Maps qu'un archéologue Italien a fait une étrange découverte : il a identifié les ruines d'une ancienne cité romaine qui se trouve à Ostia Antica, près de la Capitale, Rome. Cette trouvaille pourrait être un élément majeur pour connaître le quotidien des Romains.

Plus besoin d'une boussole et d'une carte pour trouver les trésors de cette planète ! La recherche se fait désormais en 2.0, grâce à Google Maps. On l'utilise plutôt pour tracer son itinéraire, trouver des bars ou des restaurants... L'application prend une autre dimension du côté professionnel. En effet, il est désormais considéré comme un outil incontournable pour les archéologues de notre ère.

En 2008, des scientifiques britanniques ont repéré une étrange zone forestière située au Mozambique. Ils ont dépêché une équipe sur place et ont découvert un écosystème hors norme et protégé. Autre trouvaille : Vincenzo de Michele, un conservateur du Museo Civico di Storia Naturale à Milan a découvert un cratère avec des impacts de météorites. Ce dernier se nomme Kamil Crator.

Une cité romaine enterrée enfin retrouvée

Une cité romaine enterrée enfin retrouvée
© Neryx / 123RF

Dernièrement, Google Maps a permis de mettre la main sur une ancienne cité romaine située à Ostia Antica près de Rome. L'archéologue MarcelloTurci a repéré grâce à la navigation en vue satellite, une étrange bosse dans le champ herbeux d'Ostia Antica, une région proche de Rome. En analysant l'endroit, il a découvert qu'il s'agissait d'un prétoire, puis ensuite de ruines correspondant à plusieurs bâtisses. Selon l'archéologue, ces bâtiments devaient appartenir à une ancienne cité romaine, qui comptait environ plus de cent mille habitants qui a disparu progressivement.