• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Alaska : un village menacé par l'érosion
Publié le 24/01/2020

EnvironnementEtats-Unis

Twitter Facebook 54 partages

En Alaska, un village nommé Kivalina pourrait disparaître d'ici 2025, à cause des changements climatiques. L'érosion prend du terrain et dévore petit à petit ce village. Comment les habitants vont pouvoir survivre ?

 

Situé en Alaska, à 134 kilomètres du cercle arctique, Kivalina est un village qui malheureusement pourrait disparaître d'ici 2025. Situé sur une bande de terre, on n'y accède seulement par avion. Sur place, on retrouve seulement 450 personnes, qui appartiennent à la communauté inupiat.

Depuis 2008, le village est menacé et risque de disparaître à cause du changement climatique et des divers phénomènes météorologiques. L'augmentation du niveau de la mer et la multiplication des tempêtes, qui réduisent la taille de l'île malgré la construction d'une digue, sont les principaux facteurs de menace. En outre, une érosion détectée sur la piste d'atterrissage affecte l'endroit et est la seule entrée et sortie de l'île. En plus de cela, le réchauffement climatique engendre des hivers très courts.

Comment survivre ?

Comment survivre ?
© Edgar Bullon / 123RF

Pour survivre, les habitants et l'île compte sur la glace. L'alimentation de base sur la chasse et la pêche dans ce village et grâce à la glace les habitants peuvent se déplacer près de leurs proies mais aussi conserver la viande et le poisson.

Quelles sont les solutions ?

En 2008, le village a porté plainte contre des entreprises de pétrole, de charbon et d'énergie, pour leur contribution au réchauffement climatique. Le tribunal a rejeté la plainte, estimant que le village n'avait pas les compétences pour juger et porter plainte sur cette problématique. Dernière solution : relocaliser le village. Cependant cette solution sera très coûteuse. On estime qu'il faudrait financer entre 81 et 340 millions d'euros pour ce projet.