• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Un vieux temple découvert par hasard en Égypte
Publié le 16/10/2019

CultureEgypte

Twitter Facebook 211 partages

Belle découverte au coeur de l'Égypte. Une équipe d'ouvriers, qui menaient des travaux sur des canalisations, a découvert par hasard des ruines d'un temple antique, vieux de 2 200 ans. Les archéologues ont déduit que ces ruines provenaient de l'ère du pharaon Ptolémée IV grâce aux différentes gravures présentes.

Une nouvelle découverte vient de ressurgir du sable égyptien. Près de la ville de Tama, sur les rives du Nil, des ouvriers menaient des travaux sur des canalisations. Jusqu'à présent rien de bien extraordinaire. Cependant, l'équipe est tombée nez à nez avec des ruines d'un temple. L'équipe du ministère des Antiquités égyptien, arrivée directement sur place, a pu dégager un mur s'étendant de l'est vers l'ouest, d'après un communiqué. Derrière ce mur se cachait un édifice, décoré avec de nombreuses gravures. Ces dernières ont pu révéler une partie de l'histoire ancienne.

Selon les archéologues, parmi les gravures, des représentations du dieu Hâpy, divinité de la fertilité et au Nil, accompagné d'oiseaux et d'autres animaux, étaient présentes. L'équipe a aussi pu situer ces ruines dans le temps grâce à la découverte d'inscriptions. Elles mentionnent notamment le pharaon Ptolémée IV, le quatrième souverain de la dynastie ptolémaïque qui a régné jusqu'à 204 avant notre ère.

Une époque mouvementée

Une époque mouvementée
© Oleg Zhukov / 123RF

Pour le moment, on ignore encore l'ampleur et l'étendue de ces ruines. En effet, selon les historiens, la période du règne de Ptolémée IV (de 221 à 204) a été mouvementée. Ce souverain était plus préoccupé par les loisirs que par les enjeux du royaume. Il aurait ainsi gouverné sous l'influence d'un ministre manipulateur, connu sous le nom de Sosibios. Les révoltes et les conflits se sont multipliés sous son règne, mettant même le début du déclin de l'Égypte ptolémaïque.