• Connexion
En Ouganda, un touriste tombe des chutes et se tue pour un selfie
Publié le 21/04/2019

SociétéOuganda

Twitter Facebook 191 partages

Un touriste saoudien s'est tué, le 6 avril, en voulant prendre un selfie au bord des chutes de Kalagala, dans le centre de l'Ouganda. Un accident dramatique mais, désormais, les décès liés à une prise de selfie sont désormais plus fréquents que ceux liés aux attaques de requins.

Les chutes de Kalagala sont l'une des attractions touristiques du centre de l'Ouganda. Mais ces courants rapides et bouillonnants du Nil sont également très dangereux. Malheureusement, un touriste saoudien en a subi les conséquences, le 6 avril. Alors qu'il voyageait en compagnie de quatre autres touristes, il s'est tué en tombant dans les chutes.

Selon une étude de 2015, les selfies tuent plus que les requins

Selon une étude de 2015, les selfies tuent plus que les requins
© willyambradberry

Hellen Butoto, porte-parole de la police locale, a expliqué les faits à l'AFP. " Le touriste a glissé parce que le sol était mouillé et qu'il s'est penché en arrière pour se prendre en selfie avec les eaux bouillonnantes en arrière-plan ". La police a retrouvé le corps du touriste le mardi, 10 km en aval. Un drame, loin d'être le seul de ce genre.

En 2018, All India Institute of Medical Sciences a publié une étude aux chiffres terrifiants. Entre octobre 2011 et novembre 2017, pas moins de 259 décès ont été provoqués à cause des selfies. L'année dernière, au Portugal, deux touristes australiens se sont tués à Cascais, en tombant d'une falaise de 40 mètres de hauteur.