• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Aéroport de Washington : des oiseaux morts retrouvés dans la valise d'un passager venant de Chine
Publié le 15/02/2020

AvionEtats-Unis

Twitter Facebook 281 partages

Un sachet rempli d'une dizaine d'oiseaux morts et séchés a été retrouvé dans une valise à l'aéroport de Dulles, aux États-Unis. Le propriétaire était un passager qui voyageait depuis Pékin en Chine. Son bien lui a été confisqué, puis incinéré.

 

 
© americanspirit/123RF

Les faits se sont passés aux Etats-Unis, à l'aéroport de Dulles, non loin de Washington DC. Les autorités douanières américaines ont saisi à un passager, un sachet contenant des dizaines d'oiseaux morts et séchés. Le passager voyageait depuis Pékin en Chine.

Les photos du sac en question, postées sur Internet, montrent des dessins d'animaux - d'un chien et d'un chat pour être précis -, faisant penser que son contenu devait être destiné à nourrir des animaux domestiques.

Selon l'Independent, le sac mesurait environ 10 centimètres et contenait un vingtaine d'oiseaux morts à l'intérieur.

Les douanes et la protection des frontières américaines (CBP) ont rapidement confisqué le colis et ont été dans l'obligation d'incinérer le contenu. C'est en effet la procédure à suivre quand un produit alimentaire est confisqué dans un aéroport américain. Pour rappel, les oiseaux ne sont pas autorisés à l'importation aux États-Unis, en raison des menaces récentes de grippe aviaire.

"Ces oiseaux morts sont interdits à l'importation aux États-Unis, car les oiseaux non transformés constituent une menace de maladie potentiellement importante."

Si le passager a pu voyager avec un tel produit avec lui, c'est certainement parce que l'emballage indiquait que les oiseaux morts étaient des aliments pour animaux de compagnie en Chine. Ce packaging n'a peut-être pas attiré l'attention des autorités chinoises, a déclaré bureau des autorités de Baltimore.

Le passager confirme cette hypothèse et affirme qu'il comptait nourrir des chats avec ses oiseaux mort.

Quoi qu'il en soit, la personne n'a pas pu récupérer son bien. En revanche, aucune sanction ne semble avoir était prise contre l'individu.