• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Un homme condamné pour avoir tenté de lutter contre un grizzli
Publié le 28/09/2019

InsoliteCanada

Twitter Facebook 299 partages

Histoire inhabituelle. Un visiteur du parc national Banff, situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes à l'ouest de Calgary, a voulu lutter contre un grizzly. Chanceux, il en est sorti indemne mais a reçu une amende de 4 000 dollars. On vous raconte tout.

Ce n'est pas fréquent de lire qu'un homme a essayé de se battre contre un grizzli. La plupart des histoires évoque plutôt l'inverse : un ours attaquant des visiteurs. Cette fois-ci, une histoire loufoque de 2015 a ressurgi sur la toile. Dans le parc national Banff près de Calgary au Canada, un homme a tenté de se battre contre un grizzli. Il s'appelle, Devin Mitsuing et a 35 ans. Selon des témoins oculaires, il est sorti de son camion torse nu et a commencé à crier sur un jeune grizzli, le tout en position de "boxe". Il s'est ensuite jeté sur l'ours.

L'attaque de cet homme contre l'animal a été prise en photo par deux photographes qui prenaient justement en photo cet ours, qui passait tranquillement sur la route 93. Ils ont ensuite appelé le gardien du parc après l'incident. Mitsuing s'est ensuite retrouvé à Radium en Colombie-Britannique et a été inculpé en vertu de la loi sur les parcs nationaux, par le gardien, pour avoir dérangé la faune dans un parc national.

4 000 dollars d'amende

4 000  dollars d'amende
© VOLODYMYR BURDYAK / 123RF

Après deux rendez-vous judiciaires manqués, l'affaire a finalement été jugée devant le tribunal provincial de Canmore le vendredi 13 septembre 2019. Le juge George Gaschler l'a déclaré coupable et lui a imposé une amende de 4 000 $. Mitsuing a jusqu'au 16 octobre pour payer sa dette où il risque une peine de prison de 33 jours.
Le procureur de la Couronne fédérale, Jeremy Newton, a déclaré que Mitsuing était incroyablement chanceux de ne pas avoir été mutilé, ni tué lors de l'incident et a noté que le grizzli est une espèce protégée.