Publié le 19/04/2020

#Société #France

Un bateau de croisière accueille le personnel de santé

La compagnie alsacienne CroisiEurope met à disposition plusieurs de ses navires fluviaux aux soignants, afin de lutter contre le Covid-19 depuis fin mars. Après le bateau Botticelli situé à Paris, c'est au tour de Cyrano de Bergerac, exploité d'habitude sur la Gironde, la Garonne et la Dordogne, de prêter main-forte aux services médicaux.

À Bordeaux, un navire de croisière fluviale amarré sur le quai des Chartrons met à disposition ses cabines aux soignants. Une belle aubaine pour le personnel de santé qui souhaite protéger leur proche. Ainsi depuis quelques semaines, environ 10 personnes profitent de cet hébergement privilégié.

 

© Luis Sandoval Mandujano / 123RF

Ce navire de croisière fluviale fait partie de la flotte du groupe CroisiEurope. Ce dernier avait déjà prêté main-forte aux soignants en mettant à disposition ses chambres sur son bateau parisien, le Botticelli. Cette fois-ci, c'est le navire Cyrano de Bergerac, qui peut accueillir 174 passagers en temps normal, qui ouvre aux soignants à Bordeaux. Cette initiative permet à de nombreux professionnels de santé de s'isoler de leurs familles par mesure de précaution ou bien à résider à proximité de leur lieu de travail.

Soignant... "un métier de passion"

Aujourd'hui, huit soignants sont hébergés sur ce bateau de croisière pendant un temps illimité, depuis le 10 avril. Parmi eux, Véronique Petit, aide-soignante de 46 ans, ne veut pas abandonner ses résidents de son Ehpad et souhaite aussi protéger sa famille. " Notre métier est une passion. Nous ne sommes pas des héros, nous avons juste envie de prendre soin de nos résidents. Nous sommes un repère pour eux qui n'ont déjà plus de contacts avec leur famille " rappelle-t-elle.

À bord, l'équipage veille à la sécurité et à l'entretien du navire. Le commandant Bruno Coudert, également confiné à bord, se voyait passer son mois de mars avec une clientèle russe, sur les eaux de la Gironde, de la Garonne ou bien de la Dordogne. Aujourd'hui, il assure la sécurité d'un maximum de 25 personnes à bord de son bateau, pour garder les mesures de distanciation. L'accès au bateau est possible 24h/24 pour être en phase avec les horaires de garde du personnel de santé.

Autre article proposé par l'auteur