• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Tempête Ciara : après 5 tentatives d'atterrissage ratées, cet avion rebrousse chemin
Publié le 14/02/2020

AvionPays-Bas

Twitter Facebook 98 partages

En début de semaine, un avion de la compagnie aérienne Air Europa a tenté à cinq reprises d'atterrir à l'aéroport d'Amsterdam. En vain, le pilote a décidé de faire demi-tour et d'atterrir à Madrid, en Espagne. La cause de cet incident ? La tempête Ciara qui s'est abattue sur le nord de l'Europe il y a quelques jours.

 

 
© Luciano de la Rosa Gutierrez, reservados todos los derechos/123rf

On apprenait il y a quelques jours que la tempête Ciara avait permis à un Boeing qui reliait New York à Londres, de battre un record ; celui de la traversée la plus rapide de l'Atlantique, en seulement 4 h 56. Mais la tempête n'a pas créé que des exploits. En effet, d'autres avions ont rencontré quelques problèmes en vol et surtout à l'atterrissage.

C'est le cas de cet avion de la compagnie aérienne Air Europa qui était censé atterrir à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, au Pays-Bas. Alors que l'appareil devait opérer la liaison Madrid - Amsterdam en 2 h 30, rien ne se passera comme prévu et il devra rebrousser chemin pour atterrir finalement à Madrid, point de départ du trajet.

Entre temps, ce Boeign 787-8 Dreamliner a connu de nombreuses péripéties ; cinq au total. C'est en tout cas le nombre de fois où le pilote a tenté de faire atterrir l'avion, en vain.

Il faut dire que les conditions météorologiques de ce 9 février 2020 étaient loin d'être optimales pour faire voler un avion. Ce jour-là, la tempête Ciara s'abattait sur la France et une grande partie de l'Europe, causant de nombreuses perturbations dans le ciel.

Dès que l'avion descendait à une trop basse altitude et approchait de la piste, les turbulences étaient beaucoup trop fortes. Une fois, deux fois, trois fois... CINQ FOIS ! Le pilote décide finalement d'annuler la procédure d'atterrissage à cet aéroport et de retourner à Madrid, en Espagne, où la tempête est beaucoup moins violente.

Parmi les passagers, c'est la panique ! Les tentatives à répétition et les turbulences ont terrorisé bon nombre d'entre eux. Un passager raconte à la télévision néerlandaise RTV : "L'ambiance à bord était extrêmement tendue". Il semblerait que des passagers aient commencé à vomir et à crier. "C'était comme être dans un mauvais film".

Un autre passager a filmé la scène et l'a publiée sur Internet. Au visionnage, on sent que la tension est palpable et que l'inquiétude règne. Une femme a particulièrement mal vécu cette situation. On l'entend hurler, mais aussi pleurer.

Une grosse frayeur pour ses passagers qui, une fois de retour sur la terre ferme, ont été pris en charge dans un hôtel de la capitale espagnole avant de regagner Amsterdam, une fois les conditions météorologiques revenues à la normale.