• Connexion
Aéroport de Cayenne : il tente d'embarquer avec une centaine de mygales dans sa valise
Publié le 17/09/2019

InsoliteGuyane

Twitter Facebook 667 partages

Embarquer des animaux, morts ou vivants, dans un avion, sans avoir prévenu la compagnie aérienne, est strictement interdit. Ce Polonais, qui se rendait à l'aéroport de Cayenne pour prendre l'avion, ne le savait apparemment pas. Malheureusement, lui et ses 100 araignées n'ont pas réussi à passer les contrôles de sécurité.

 

 
© David Hunt/123rf

La Guyane est une île où la faune et la flore sont luxuriantes. Les passionnés d'animaux en tous genres sont aux anges de visiter une telle région. Certains reviennent même de l'île avec quelques souvenirs. On ne parle pas ici, de magnets pour le frigo ou d'un marque-page coquillage, mais plutôt d'insectes. Parfois morts, parfois vivants.

D'après l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), "le transport des scorpions et mygales", "vivants" par avion vers Paris depuis la Guyane n'est pas strictement interdit, mais "réglementé". Il est tout de même obligatoire de prévenir la compagnie aérienne avec laquelle on voyage.

Ce Polonais présent à l'aéroport de Cayenne ne devait pas connaître cette consigne, puisqu'il a tenté d'embarquer à bord de son avion en direction de Paris-Orly, avec une centaine de mygales. La préfecture de Cayenne précise que " 38 mygales adultes, une cinquantaine de jeunes mygales, ainsi que des cocons de mygales contenant à minima une cinquantaine de mygalons" se trouvaient, vivantes, "des bouteilles en plastique" cachées dans ses bagages.

Malheureusement pour lui, il a fait l'objet d'une "retenue douanière de 600 euros" selon Guyane 1re. Ce "passionné d'insectes", comme il s'est décrit aux agents de sécurité, a donc dû se séparer de ses animaux avant d'embarquer dans son avion en direction de Paris.