• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
4 faits insolites et mystérieux autour d'Annecy
Publié le 07/08/2020

InsoliteFrance

Twitter Facebook 95 partages

Annecy, petit bijou de la région Auvergne Rhône-Alpes, fait partie des destinations les plus prisées pour des vacances. Au pied des montagnes, au bord de son lac, la Venise des Alpes peut s'enorgueillir de ses panoramas et de son cadre de vie agréable. Cependant, comme pour de nombreuses villes de France, des mystères et croyances se cachent derrière sa belle façade : fantôme dans le lac, bouteilles de vin sous l'eau, épave mystérieuse. On vous propose d'explorer de plus près les mythes annéciens, entre les légendes morbides et anecdotes croustillantes.

 

 
© Olga Gavrilova / 123RF

L'histoire de la Dame du lac

Les eaux du lac d'Annecy renferment des histoires glaçantes, comme celle de la Dame d'Angon. Cette légende explique pourquoi on ne retrouve (presque) jamais les corps des personnes noyées au pied du Roc de Chère. Voici l'histoire :
Il était une fois... une châtelaine orpheline et très belle, prénommée Bernoline, qui vivait dans son château situé à Angon. Un jour, un chevalier en route pour les croisades vint lui demander l'asile. Ce fut un coup de foudre immédiat et réciproque. Après quelques jours de bonheur, le chevalier partit au combat et revint un an après pour se marier avec sa bien-aimée. Pendant deux ans, ils vécurent heureux, mais un caprice fêla cette idylle.
Un soir, la châtelaine vit une étoile tellement brillante dans le ciel qu'elle la désira à tout prix. Voulant lui faire plaisir, son mari partit à la conquête de cette étoile. Au bout de 100 jours, il rencontra une sirène qui lui confia l'astre précieux, à une seule condition : donner cette étoile à son épouse avant la nuit sinon elle mourra. Sans plus attendre, il prend la direction du lac d'Annecy, mais épuisé, le chevalier se trompa de chemin et partit vers Duingt. Pris par le temps, il décida d'interpeller un pêcheur sur une barque pour traverser le lac. Ce dernier, qui était en réalité le diable, lui proposa la traversée en échange de son âme d'ici 10 ans. Sans solution, le chevalier accepta le pacte.
Il réussit sa quête et vécut le parfait amour pendant 10 ans. Jusqu'au jour où le chevalier quitta le château et demanda à son serviteur d'expliquer l'histoire du pacte à sa épouse. Celle-ci se jura alors de ramener son mari des griffes du diable. Le diable se présenta devant la jeune femme et lui fit une proposition : si elle pouvait reconnaître son mari parmi les personnes qu'elle croiserait tous les jours, son mari serait libéré. Elle accepta le pacte. Cependant, quelques mois plus tard, le diable revint victorieux et lui annonça que son mari s'était présenté à elle plus d'une dizaine de fois sous différentes apparences. Triste et en colère, Bernoline décida de se jeter depuis les hauteurs du Roc de Chère. Et depuis sa dernière demeure, elle happerait les malheureux qui se baignent à cet endroit, pensant reconnaître son mari.

L'étrange destin de l'épave

Connaissez-vous l'histoire du navire dans le lac d'Annecy ? "Le France" était le dernier bateau à vapeur de l'Hexagone. Ce dernier a sombré dans les eaux du lac le 12 mars 1971, sans aucune explication. Est-ce un sabotage ou bien une malédiction ? Aujourd'hui, cette épave reste une énigme. Avec ses 47 mètres de long, le bateau a navigué dans le lac d'Annecy de 1909 à 1962 avant de disparaître mystérieusement au large de la baie d'Albigny, face à la ville. Deux théories s'affrontent à ce sujet. La première mise sur une origine purement accidentelle. En cause : une plaque de glace se serait formée avec l'eau stagnante dans la cale du navire et, sous l'effet du vent et des vagues, celle-ci aurait causé l'enfoncement et le naufrage du bateau. La seconde théorie évoque plutôt un sabotage. Aujourd'hui encore, le bateau se trouve à 42 mètres au fond du lac où des milliers de plongeurs le visitent.

Le mythe du pont des amours

Le mythe du pont des amours
© Richard Villalon / 123RF

Enjambant le canal du Vassé, le pont est l'un des plus connus de la ville. On l'appelle le "pont des amours". Son histoire et ses origines sont encore méconnues et restent encore opposés. D'un côté, il y a l'explication romantique, le pont était le point de rendez-vous des amoureux autrefois. De l'autre côté, moins classe, il était un lieu fréquenté par des prostituées. Autre mythe : on dit aussi que si deux amoureux s'embrassent sur le pont, ils resteront ensemble pour toujours.

Cuvée coulée : des bouteilles de vin au fond du lac !

En 2015 et en 2017, Serge Alexandre, un caviste local, a immergé 300 bouteilles de vin au fond du lac d'Annecy. D'après son expérience, ce procédé permet d'améliorer le goût du breuvage. Le spécialiste assure que "le lac magnifie les bons vins... La différence entre les vins immergés et ceux conservés en cave est énorme", ajoutant que "les vins blancs explosent littéralement en bouche et les rouges ont des tanins plus fins, ils sont plus suaves, plus soyeux..." (source : Le Dauphiné). Pendant toute une année, dans des caisses cadenassées, les bouteilles (vin blanc et vin rouge) ont reposé à plus de 22 mètres de profondeur dans les eaux turquoise. Le caviste a ensuite vendu aux enchères son vin et les bénéfices ont été reversés à une association caritative.

Autre article proposé par l'auteur