Publié le 03/05/2020

#Société #Grèce

En Grèce, les hôtels s'apprêtent à rouvrir

Le 28 avril, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé les étapes du déconfinement de la Grèce, prévu à partir du 4 mai. Les mesures concernant le secteur du tourisme ont été annoncées : les hôtels opérant toute l'année pourront rouvrir le 1er juin.

L'île de Santorin

© Maglara / 123RF

Face à la menace de l'épidémie, la Grèce a pris très tôt des mesures strictes pour sa population. Début mars, les écoles ont été fermées, suivies par les commerces et les frontières, avant un confinement général le 23 mars.

Un déconfinement étape par étape

Les premières mesures de confinement du pays concernent la levée des restrictions pour les activités non-essentielles : les librairies, coiffeurs ou fleuristes pourront rouvrir dès le 4 mai. Les écoles accueilleront de nouveau les élèves à partir du 11 mai et les habitants pourront se déplacer sans attestation autour de leur lieu de résidence. Quant aux sites archéologiques en plein air, ils seront accessibles au public dès le 18 mai. Bien que l'état de la crise sanitaire en Grèce s'améliore, le Premier ministre reste prudent face aux risques d'une seconde vague de contamination : "notre sortie de confinement sera effectuée étape par étape. Personne ne peut écarter le risque d'une recrudescence de la menace", a-t-il déclaré lors d'une allocution télévisée.

Les hôtels autorisés à ouvrir

Contrairement à la France, la Grèce a annoncé son calendrier concernant le secteur touristique : les hôtels ouverts toute l'année, les cafés et les restaurants pourront rouvrir à partir du 1er juin, tandis que les établissements saisonniers ne rouvriront qu'à partir du 1er juillet. " Comme nous avons contenu la première vague du virus, nous sommes maintenant prêts à passer à la deuxième phase, une réduction progressive des mesures " a déclaré le Premier ministre. La Grèce espère être en mesure d'accueillir des touristes dès le mois de juillet, en mettant en place des mesures sanitaires qui sont, pour l'instant, en cours de discussion. Pour rappel, la Grèce compte 2 500 cas de coronavirus et moins de 150 décès officiels, mais son système de santé fragile avait conduit à une grande prudence concernant les mesures sanitaires et le confinement de sa population.

Autre article proposé par l'auteur