• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
10 destinations où voir des baleines
Publié le 19/02/2021

NatureEtats-Unis

Twitter Facebook 20 partages

En cette journée internationale de la baleine, zoom sur les 10 meilleurs endroits pour observer ces magnifiques créatures marines. Trois règles essentielles sont à retenir avant tout : la planification, la patience et le respect. Si l'océan Indien est idéal pour l'observation des baleines à bosse, nous nous sommes concentrés sur les eaux plus froides du Pacifique et de l'Atlantique, lieux de passage de nombreux cétacés.

10. Wailuku, Hawaii

10. Wailuku, Hawaii
© konart/123RF

Autour de l'île d'Hawaï, les baleines à bosse, connues pour les sons qu'elles émettent, visitent les eaux chaudes et tropicales de la région à des fins d'élevage. En plus des baleines, on peut observer dans le secteur, des phoques, des raies Manta, des tortues et des dauphins. On peut aussi voir différentes espèces d'oiseaux, dont les hérons et les albatros. Bref, Hawaii est un lieu de prédilection pour les chercheurs marins.
Quand ? Octobre à mai

9. Baja, Mexique

9. Baja, Mexique
© izanbar/123RF

Baleines grises et orques logent les côtes du Mexique. Au large de la côte de Baja, se trouve l'endroit où les baleines grises donnent naissance à leurs petits avant de migrer vers l'Alaska afin de profiter de l'alimentation estivale. L'histoire raconte que ces baleines grises sont particulièrement intéressées à interagir avec les humains. Depuis le début des années 1970, les baleines se sont approchées de petits bateaux de pêche dans la lagune de San Ignacio. Les rorquals bleus, les rorquals communs et les cachalots peuvent également être vus parmi un éventail d'espèces de dauphins. En guise de cadeau, les touristes peuvent également apercevoir des otaries de Californie !

8. Reyjavik, Islande

8. Reyjavik, Islande
© michaklootwijk/123RF

Certaines des plus belles espèces nagent à travers les mers lointaines qui entourent la nation mystique qui est l'Islande. Certaines de ces excursions d'observation des baleines et de la faune comprennent des petits rorquals, des dauphins à bec blanc et des baleines orques. Les expéditions islandaises d'observation peuvent également offrir certaines excursions uniques comme un tour en bateau pour voir les colonies de nidification de macareux avec en toile de fond, les aurores boréales.

7. Île des Açores, Portugal

7. Île des Açores, Portugal
© henner/123RF

Au large des côtes du Portugal et du Maroc, se trouvent de nombreuses îles isolées qui constituent la région connue sous le nom des Açores. Pendant la haute saison (de mai à octobre), les rorquals bleus et les cachalots profitent du climat doux. Comme beaucoup d'autres sites d'observation des baleines, un éventail d'espèces d'oiseaux n'est pas loin, comme les aigrettes et les mouettes. On peut observer certaines espèces les moins connues comme les baleines pilotes et les épaulards.

6. Terre-Neuve-et-Labrador, Canada

6. Terre-Neuve-et-Labrador, Canada
© albertoloyo/123RF

Bien loin des grandes villes de la côte nord-est du Canada, dans le nord de Terre-Neuve-et-Labrador, là où le golfe du Saint-Laurent s'ouvre à l'océan Atlantique, de nombreuses baleines, bélugas, cachalots mais aussi marsouins ainsi que des dauphins et orques, viennent se nourrir. Si la mer peut être agitée, il s'agit tout de même de l'un des meilleurs endroits pour l'obsevation des baleines. Conseil voyageur : selon la période de l'année, préparez-vous à des températures potentiellement glaciales.

5. Georgia Straight, Canada

5. Georgia Straight, Canada
© mscornelius/123RF

Le Canada est connu pour avoir certaines des meilleures expéditions d'observation de baleines sur la planète. L'Atlantique a été couvert, mais le Pacifique offre une grande variété d'espèces et pas seulement des baleines. Avec le détroit de Juan de Fuca, le détroit de Georgie abrite des populations de baleines d'orques hautement sociales. Pour s'approcher d'eux, prenez des bateaux de Victoria et de Vancouver entre mai et octobre. Sont également présents baleines à bosse, dauphins à flancs blancs du Pacifique et bien sûr, les otaries. Malheureusement, les lions de mer, adorables et câlins pour les humains, sont la collation préférée de l'orque ; c'est ce qui leur donne le surnom de 'épaulards'. C'est une opportunité étonnante de voir la chaîne alimentaire en action.

4. New York / New Jersey, États-Unis

4. New York / New Jersey, États-Unis
© pumucl/123RF

Quand on pense à New York, la dernière chose en tête est probablement celle des baleines. C'est encore plus vrai quand on parle du New Jersey, qui est plus connu pour Atlantic City. La réalité est que les eaux au large des côtes de New York voient des milliers de visiteurs de la mer. D'avril à novembre (saison de pointe de juin à août), les baleines à bosse, les petits rorquals, les ailerons, les baleines bleues et les cachalots se nourrissent le long du plateau continental. Au programme de cette observation, les grands dauphins et les épaulards.

3. Newport Beach, Californie

3. Newport Beach, Californie
© konart/123RF

Les mammifères marins et les oiseaux sont nombreux en Californie. Les baleines bleues, grises et à bosse ne sont que de passage, migrant vers le Sud de janvier à mai, avec un pic en mars. Les rorquals communs et les petits rorquals peuvent être observés presque toute l'année. Certains dauphins et orques se trouvent également dans la région. Les îles au large des côtes abritent les phoques communs, les otaries et les loutres de mer. Certains oiseaux suivent les mêmes saisons que les baleines à bosse, car ils voyagent dans l'Arctique en été et retournent vers le sud en hiver.

2. Seattle, Washington

2. Seattle, Washington
© sboice1/123RF

Depuis Seattle, une journée d'excursion suffit à admirer un spectacle extraordinaire. Un journée de navigation autour des îles San Juan permet d'observer les baleines mais aussi les orques en train de chasser les phoques communs et les marsouins. Le petit rorqual et la baleine à bosse sont en compétition car différentes espèces d'otaries chassent le saumon à la fin du printemps et au début de l'automne. Le cercle de la chaîne alimentaire se poursuit avec les pygargues à tête blanche ou les balbuzards qui plongent du ciel pour attraper les poissons.

1. Juneau, Alaska

1. Juneau, Alaska
© jostone/123RF

Le sud-est de l'Alaska offre des souvenirs mémorables de rencontres incroyables avec la faune marine. Les baleines à bosse migratrices passent l'été à se nourrir dans ces eaux et créent un cyclone sous-marin ou un « filet » autour des bancs de poissons, puis se précipitent à la surface pour montrer leur puissance. Pendant ce temps, les orques patrouillent la côte toute l'année à la recherche de leurs proies. Les fjords escarpés et les eaux libres sont ouverts à l'exploration, tandis que les marsouins, les phoques, les loutres et les lions de mer esquivent les épaulards. La plus grande population de pygargues à tête blanche au monde peut être trouvée ici grâce à l'abondance du saumon.