• Connexion
Top 10 : les lieux touristiques très fréquentés les plus dangereux au monde
Publié le 18/10/2019

InsoliteChine

Twitter Facebook 207 partages

Le touriste repousse chaque jour les limites de la découverte, ou de la stupidité c'est selon. Cependant, lorsque l'on souhaite atteindre certains sites historiques ou panoramas incroyables il faut savoir prendre des risques. Dans ce top, ce ne sera pas le cas puisque chacune des zones touristiques explicitées ici peut vous mener aussi bien au paradis qu'à la morgue. Courage, plongez dans le tourisme de l'extrême !

  • Twitter
  • Facebook
  • Trolltunga - Norvège
    Trolltunga - Norvège

    Trolltunga, la " langue du troll " en français, fut formée par l'érosion des glaciers il y a des dizaines de milliers d'années. Mais force est de constater que cela ne décourage pas les visiteurs qui vont chercher à se rendre à son extremité afin de prendre le meilleur selfie. Attention, selfie tue !

  • Parc Kruger - Afrique du Sud
    Parc Kruger - Afrique du Sud

    Bien que les safaris soient à faire au moins une fois dans sa vie, on ne répétera jamais assez de faire attention aux animaux sauvages ! Si les gardes sont armés ce n'est pas pour faire beau, mais pour protéger votre vie et la leur. Fusillés par des braconniers, dévorés par des lions, piétinés par des éléphants, broyés par des hippopotames, encornés par des buffles, gnous ou rhinocéros, il existe mille et une façons de trouver la mort lors d'une visite dans une réserve naturelle. Alors restez sur vos gardes et tout ira bien. Chaque année de nombreux touristes pensent pouvoir sortir faire une meilleure photo et se retrouve face à un animal bien plus vif et puissant qu'eux, qui ne leur laisse aucune chance.

  • Mont Hua Shan - Chine
    Mont Hua Shan - Chine

    En Chine, il faut être un peu fou pour aimer les promenades en montagne. Entre les centaines de milliers de marches taillées à même la pierre sur l'ensemble des sites montagneux chinois et les circuits sur bois à flanc de falaise avec une sécurité minimaliste, on se demande encore pourquoi on a décidé d'y grimper ! Le mont Hua Shan est réputé pour être l'un des plus difficiles et dangereux de tous, avec son chemin de plusieurs kilomètres d'une largeur d'à peine 20 centimètres. "Courageux mais pas téméraire" disait l'autre.

  • Lac Victoria - Tanzanie
    Lac Victoria - Tanzanie

    Il arrive régulièrement que des navires chavirent dans le plus grand lac d'Afrique, le lac Victoria. En 30 ans, plus de 3000 personnes ont perdu la vie sur ce lac. Entre naufrages, attaques d'hippopotames et de crocodiles, courants forts et chutes d'eau, personne, même pas les touristes, ne sont à l'abri de la nature sauvage.

  • Le pont suspendu d'Hussaini - Pakistan
    Le pont suspendu d'Hussaini - Pakistan

    Pendant longtemps, le pond suspendu d'Hussaini, le seul moyen de traverser la rivière Hunza Nagar au Nord du Pakistan, souffrait d'une trop grande fréquentation. Déchiqueté par endroit, il fut finalement emporté par les eaux en 2011 (quand les glaciers fondent l'été, la rivière gagne environ 6 mètres) et reconstruit. Malheureusement, la sécurité n'a pas vraiment été renforcée et on compte une dizaine de morts par an.

  • Les chutes Victoria - Zimbabwe
    Les chutes Victoria - Zimbabwe

    Le touriste est stupide, isn't he ? Risqueriez-vous votre vie pour une photo dans des trombes d'eau assourdissantes qui chutent 108 mètres plus bas ? Le décor est si sublime qu'il n'y a pas grand intérêt à vouloir absolument se rapprocher. Et pourtant cela n'arrête pas les amateurs de sensations fortes (ou juste idiots) qui se baignent en haut des plus grandes chutes d'Afrique.

  • Kjeragbolten - Norvège
    Kjeragbolten - Norvège

    Un rocher entre deux falaises, 1 000 mètres de vide en dessous, ça paraît normal à quelqu'un de chercher à s'y poser ? Apparement oui puisque le Kjeragbolten est l'un des sites touristiques les plus fameux et fréquentés de Norvège. Certains equilibristes viennent même y jouer les funambules, au desssus de plusieurs chaises empilées les unes sur les autres. Pour les plus téméraires, vous pourrez vous rendre là-bas en rejoignant le comté de Rogaland, en Norvège. Il est difficilement manquable puisqu'il domine le Lysefjord. On peut le voir au cours d'une randonnée au bord du fjord.

  • La « route de la mort » - Bolivie
    La « route de la mort » - Bolivie

    Cette route est surnommée la « route de la mort » et on comprend vite pourquoi lorsqu'on s'y aventure par mégarde. Entre les dizaines de croix qui jonchent le sol sur tout le parcours, les carcasses de véhicules sur le bas côté et les innombrables coups de klaxons, on se dit qu'on préfererait être ailleurs... Cette route, parfois large comme deux motos voit chaque jour son lot de touristes venir la défier en vélo. Oui, aussi étonnament que cela puisse paraître le vélo est un sport national en Bolivie. Il arrive parfois qu'un éboulement bloque la circulation pendant plusieurs jours, mieux vaut alors espérer que les pluies torrentielles ne rendent pas la route encore plus boueuse qu'à son habitude.

  • Volcan Villarrica - Chili
    Volcan Villarrica - Chili

    Bien que splendide en été comme en hiver, le volcan Villarrica du Nord du Chili est en constante activité depuis le début des années 1990. Chaque jour ce sont donc des nuages de fumées, des cendres et des rejets de laves qui sont projetés en hauteur. Les Chiliens, pas peureux pour deux sous, organisent même des randonnées guidées jusqu'au sommet. Depuis 2007 il existe d'ailleurs un tour d'hélicoptère disponible qui vous amène jusqu'au dessus du trou magmatique béant. L'hiver, vous pouvez même faire du ski sur les pentes enneigées, ce qui vous permettra peut-être d'échapper aux nuées ardentes si un jour plus qu'un autre, le volcan décidait de s'exciter...

  • Caminito del Rey - Espagne
    Caminito del Rey - Espagne

    Le « Petit Chemin du Roi » a été construit entre 1901 et 1905, pour les besoins de la construction de deux barrages hydroélectriques. Peu de travaux et réparations ont eu lieu depuis. Si les grimpeurs expérimentés ont déjà peu de chances d'en voir le bout, que dire des amateurs qui empruntent ce chemin rempli de trous, de pièces manquantes et de ponts branlants. Depuis quelques années, le parcours est interdit et l'amende pour enfreinte au réglement monte jusqu'à 6 000 euros.

  • Bonus : Huayna Picchu - Pérou
    Bonus : Huayna Picchu - Pérou

    Le chemin Inca de Huayna vous mènera au plus beau spot panoramique pour apprécier les ruines du Macchu Picchu, à défaut de vous mener à votre perte. Il est si mal entretenu et si compliqué que même certains guides en refusent l'ascension. Sur le trajet, des marches raides, sentiers qui s'effritent au dessus du vide, rochers à environ 1 mètre les uns des autres se succèdent. Si la vue vaut effectivement le détour, ce dernier pourrait être mortel.

1

À la simple vue de ces images, garanties sans montage, vous risquez de vous sentir mal. Le vertige est pour certains bien insuffisant pour les empécher de gravir des montagnes plus mortelles que l'Himalaya, comme on en trouve en Chine ou au Pérou. Les touristes de l'extrême, comme ils aiment s'appeler, rapportent certes les meilleures photos mais prennent aussi parfois des risques inconsidérés. Pour vous aider à ne pas faire le mauvais choix, voici 10 sites qui vous donneront la chair de poule rien qu'en en lisant la description. Lecture à vos risques et périls.